#Français de l’actualité

Réenchanter

mots-actu_r.png
RFI
Les mots de l'actualité : une chronique pétillante qui éclaire en deux minutes un mot ou une expression entendue dans l'actualité.

La 12e édition du festival Dak Art (écrit A-R-T) se propose de réenchanter le monde. Et RFI nous l’affirme : le réenchantement est en marche !

Et cette idée de réenchanter est très à la mode, de même que le mot qui l’exprime.
Pourquoi ? Il est rare, il donne l’impression d’une pensée originale, mais aussi d’une pensée poétique, forte, ambitieuse. Alors comme le mot a plu, qu’il est de plus en plus employé, remis dans les phrases différentes, il est en train de se transformer en cliché : ça devient le mot d’une époque.
Ce sont d’abord les conseillers des politiques qui l’on suggéré. Ils ont dit qu’il fallait réenchanter l’action politique, réenchanter le monde, réenchanter la vie, réenchanter l’école, réenchanter la cantine – je l’ai lu, oui !
On réenchante un peu tout.

Et cette idée d’enchantement nous renvoie au vocabulaire de la magie : enchanter c’est d’abord ensorceler, soumettre à un charme. Mais le mot s’est répandu, son sens s’est affaibli. Et quand on dit « je suis enchanté », dans un français d’aujourd’hui, c’est simplement être très content. Et c’est banal, c’’est courant.
Réenchanter le monde, c’est donc lui redonner comme un charme qu’il aurait perdu, lui réinsuffler un genre de mystère, une grâce : on est bien dans un langage qui tente d’aller au-delà du quotidien, pour retrouver, ou faire semblant de retrouver un étonnement, un émerveillement. Et d’ailleurs on va retrouver dans ce mot d’émerveillement les couleurs de ce qui est merveilleux, c’est-à-dire inexplicable, et qui dépasse le rationnel.
Mais si on essaie de convaincre en disant qu’on va réenchanter, c’est également parce qu’auparavant on a été désenchanté. Pour comprendre la mode de réenchanter, il faut entendre désenchanter derrière. Être désenchanté, c’est être déçu, avoir perdu ses illusions, être tombé de haut. Ce n’est peut-être pas le désespoir, c’est plus proche de la désespérance qu’on a beaucoup évoqué dans un vocabulaire politique ces dernières années. La désespérance, ce n’est pas tout à fait le désespoir : c’est moins intense, moins court, plus étal. C’est un genre de découragement qui dure, et dont on ne voit pas trop comment on pourrait sortir.

Et justement, le réenchantement semble être une bonne lumière pour s’opposer à cette morosité sans avenir. Ensuite, avec un petit peu de chance on pourra espérer retrouver l’éclat de ce qui charmait au départ et c’est pour ça qu’aujourd’hui, on réenchante à peu près tout !

Avertissement ! 
Ce texte est le document préparatoire à la chronique Les Mots de l’Actualité. Les contraintes de l’antenne et la durée précise de la chronique rendent indispensables un aménagement qui explique les différences entre les versions écrite et orale.

Canopé

Coproduction du réseau CANOPÉ.
http://www.reseau-canope.fr/

Radio France International France 24 Monte Carlo Doualiya France Médias Monde

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJD OJD Dénombrement des médias

Logo RFI

Réenchanter

Cette page n'est pas disponible sur ce type de terminal.

Consultez les quiz disponibles sur ce type de terminal ici.