mots-actu_p.png
RFI
Les mots de l'actualité : une chronique pétillante qui éclaire en deux minutes un mot ou une expression entendue dans l'actualité.

Les indépendantistes du Cachemire soumis à une terrible répression ! Une répression de plomb ! C’est ce qu’on pouvait lire sur le site de RFI hier, et la formule peut s’entendre de différentes façons : elle repose en fait sur un jeu de mot, même s’il est tout à fait lugubre. Mais bien souvent, et dans des situations historiques diverses, on a parlé des « années de plomb » : au Chili après le coup d’état de Pinochet en 1973, en Algérie parfois durant les années 90. Mais aussi dans des pays où la violence était bien moins importante, mais sensible quand même : en Italie ou en Allemagne au début des années 70 quand des groupes extrémistes se faisaient connaître par quelques attentats. Et tous les groupes liés à cette mouvance politique étaient épiés et surveillés de près par les polices de ces états. Le tout sur un fond idéologique contrasté : d’un côté un ordre moral encore très fort, et de l’autre une revendication à la liberté d’une jeunesse qui sortait des révoltes soixante-huitardes. Donc l’expression années de plomb renvoyait à la fois à la présence policière qui étouffait les milieux étudiants, et à une certaine peur des attentats. En tout cas l’image repose toujours sur la même impression : le plomb, c’est lourd ! Ca pèse ! Et d’un autre côté, c’est sombre, presque noir, ça obscurcit. On voit donc que le plomb a mauvaise presse. C’est pourtant un métal qui a rendu bien des services… mais depuis qu’on a découvert que les installations d’acheminement d’eau ou de gaz par des tuyaux de plomb pouvaient dégager des émanations très toxiques, ça n’a pas arrangé la réputation de notre matériau. C’est la plomberie toute entière qu’on regarde d’un sale œil ! Mais heureusement, ce mot de plomberie, de même que le mot plombier n’est plus consciemment associé à ce métal.

Mais revenons à notre première phrase, « une répression de plomb pour les manifestants du Cachemire » : c’est aussi parce qu’on leur tire dessus avec des balles en plomb ! Cela fait penser à quelques jeux d’enfants : les pistolets à plomb apparemment ne sont pas bien dangereux. Les projectiles sont tout petits, et ne sont pas lancés avec une grande force. Mais attention, tout dépend où ils arrivent ! Et ce genre de jouet est aujourd’hui interdit pour les enfants. D’ailleurs les plombs dont il est question dans la répression au Cachemire sont plus volumineux et plus offensifs. Et souvent, ils occasionnent des blessures graves, lorsqu’ils ne tuent pas ceux qu’ils atteignent !

Traditionnellement les plombs étaient ce qui permettait de charger les fusils de chasse. De là des expressions, encore tout à fait courante comme « il a du plomb dans l’aile ». Au sens propre, on voit très bien le chasseur qui a touché la grive ou la perdrix qu’il visait. L’oiseau n’est pas mort sur coup, mais il ne pourra plus voler, et sa mort est presque assurée. Et on utilise cette expression de manière figurée, à propos d’un projet, d’une entreprise qui a essuyé un coup terrible : c’est mal parti ! Et le verbe plomber qui dérive de cet usage, porte les mêmes échos : on se méfie par exemple des lois sur la presse qui peuvent plomber la liberté d’expression.

Avertissement ! 
Ce texte est le document préparatoire à la chronique Les Mots de l’Actualité. Les contraintes de l’antenne et la durée précise de la chronique rendent indispensables un aménagement qui explique les différences entre les versions écrite et orale.

Logo CANOPE

Coproduction du réseau CANOPÉ.
www.reseau-canope.fr

 

Radio France International France 24 Monte Carlo Doualiya France Médias Monde

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJD OJD Dénombrement des médias

Logo RFI

Plomb

Cette page n'est pas disponible sur ce type de terminal.

Consultez les quiz disponibles sur ce type de terminal ici.