#Français de l’actualité

Journal en français facile du 25/11/2015

Image par défaut des émissions / éditions
RFI
Journal en français facile du 25/11/2015 - 20h00 - 20h10 TU

 

Juliette Jacquemin :

Vous écoutez Radio France internationale, il est 21h ici à Paris et 20h en temps universel. C'est l'heure de retrouver votre journal en Français Facile. Et avec moi, en studio, pour présenter ce journal, Zéphyrin Kouadio. Bonsoir Zéphyrin.

 

Zéphyrin Kouadio :

Bonsoir Juliette.

 

JJ :

A la une de l'actualité ce soir, la rencontre entre le président français, François Hollande, et la chancelière allemande Angela Merkel. Ils se sont recueillis à Paris, en mémoire des victimes des attentats. Et ils ont tenu une conférence de presse. Les détails avec notre journaliste dans quelques instants.

 

ZK :

Le pilote russe qui a survécu au crash de son avion hier s'exprime, aujourd'hui. Hier son appareil a été abattu par l'armée turque, à la frontière entre la Turquie et la Syrie. Ce soir la Turquie a contacté les autorités russes pour calmer la situation.

 

JJ :

Au proche Orient, de nouvelles mesures de sécurité prises en Cisjordanie. Le gouvernement israélien veut mettre fin aux violences. Aujourd'hui un jeune palestinien a été tué. Il a blessé un israélien au couteau.

 

ZK :

Le président français, François Hollande, reçoit donc ce soir la chancelière allemande Angela Merkel pour un diner de travail.

 

JJ :

Et ils ont parlé de lutte contre le terrorisme, des réfugiés, et du sommet sur le climat. Mais ils ont d'abord commencé par rendre hommage aux victimes des attentats. Véronique Gaymard.

 

BOB – Véronique Gaymard

Angela Merkel et François Hollande se sont d'abord rendus place de la république où ils ont chacun déposé une fleur en hommage aux victimes des attentats du 13 novembre. Mais c'est surtout de lutte contre le terrorisme dont il était question ce mercredi soir à l'Elysée. Après Washington où le président français tentait d'obtenir plus de soutien pour la lutte contre l'organisation Etat Islamique, c'est auprès d'Angela Merkel que se tournent ses efforts. "Il faut agir sur les causes", "il faut combattre Daech" a martelé François Hollande, c'est pour cela qu'«avec Barack Obama il a été décidé d'intensifier les frappes». Angela Merkel a annoncé que l'Allemagne pourrait déployer davantage de troupes au Mali pour permettre à la France de placer ses forces militaires ailleurs. François Hollande a insisté: "Je souhaite que l'Allemagne s'engage davantage", que les ministres de la défense de l'Union Européenne s'engagent également. "Nous serons aux côtés de la France" a répondu Angela Merkel, qui a promis d'agir "vite". Il a aussi été question des réfugiés. François Hollande a loué les efforts de l'Allemagne dans l'accueil des personnes qui fuient la guerre et l'organisation de l'Etat Islamique, tout en rappelant sa volonté d'éviter les amalgames entre réfugiés et terrorisme et en appelant à être fermes dans le contrôle des frontières extérieures de l'Europe.

 

JJ :

Véronique Gaymard. Après David Cameron et Barack Obama, au début de la semaine, le président français rencontrera Vladimir Poutine demain. Il essaie de former une grande coalition pour combattre le groupe état islamique, en Syrie et en Irak.

 

ZK :

Les bombardements français contre l'organisation terroriste, eux, vont se poursuivre. L'assemblée nationale et le sénat ont en effet voté, tout à l'heure, pour que les frappes continuent. La presque totalité du Parlement a voté pour.

 

JJ :

Véronique Gaymard. Le ministre russe des affaires étrangères, Sergueï Lavrov, est toujours furieux. Hier un avion russe a été abattu par l'armée turque. Ça s'est passé à la frontière entre la Syrie et la Turquie. Eh bien pour Sergueï Lavrov, ce n'est pas un acte spontané, mais une provocation, organisée par Ankara.

 

ZK :

La Turquie qui se défend. Elle vient de rendre publics des enregistrements sonores. Et on entend l'armée de l'air turque avertir les pilotes avant de tirer. On sait que les deux hommes ont pu s'éjecter hors de l'avion. Mais l'un d'eux est mort. Il a été tué par des rebelles qui lui ont tiré dessus. L'autre pilote est toujours vivant. Aujourd'hui, il a parlé devant des télévisions russes. Et justement, d'après lui, Muriel Pomponne, il n'a reçu aucun avertissement.

 

BOB – Moscou, Muriel Pomponne

L'homme est montré de dos. D'après les télés russes, il s'appelle Konstantin Mourakhtine, et serait l'un des meilleurs pilotes de Russie. C'est lui qui a été exfiltré par un commando russo-syrien après que son avion a été abattu à la frontière entre la Turquie et la Syrie. Son commandant, qui avait également réussi à sauter en parachute, a lui, été tué par des tirs rebelles. Konstantin Mourakhtine affirme qu'"Il n'y a eu aucune sommation. Pas d'échange radio, ni de contact visuel ». "Si l'armée turque avait voulu nous avertir, ajoute-t-il, ils auraient pu se montrer en volant sur notre parallèle". Le pilote exclut entièrement, « même pour une seconde», qu'il ait pu violer l'espace aérien turc, car le temps était clair et il voyait parfaitement la frontière. Il affirme que les chasseurs turcs ont tiré un missile qui "a frappé la queue de l'avion". L'armée turc, elle, affirme que l'avion russe a violé l'espace aérien turc à dix reprises et que des sommations ont été effectuées conformément aux règles d'engament. Une version que défend également l'Otan.

 

JJ :

La Tunisie, elle, va recruter 6 000 hommes supplémentaires, pour renforcer la sécurité du pays. Hier un attentat a fait au moins 12 morts hier dans la capitale, Tunis. Il a été revendiqué par le groupe Etat islamique.

 

ZK :

Et le pays annonce qu'il va fermer sa frontière avec la Libye, pendant deux semaines. Les terroristes qui avaient commis des attentats, au musée du Bardo, et à Sousse, un peu plus tôt dans l'année, étaient en effet tunisiens... Mais ils étaient passés par des camps d'entraînement en Libye. Hier soir le pays a aussi annoncé l'état d'urgence pendant un mois.

 

ZK :

Le Pape François est arrivé au Kenya. Et il va rester en Afrique pendant cinq jours.

 

JJ :

Le pape qui va aussi visiter l'Ouganda et la République Centrafricaine. C'est la première fois qu'il se rend en Afrique. Cet après-midi, il a rendu visite au président kenyan, Uhuru Kenyatta. Et il a appelé à la paix et au pardon, face aux divisions ethniques et religieuses.

 

ZK :

Demain, le pape François célébrera une messe, à Nairobi la capitale. Cette journée a été déclarée "jour de fête nationale".

 

JJ :

Volkswagen va rembourser ses clients américains, mais pas ses clients européens, après le scandale des moteurs truqués. La compagnie allemande d'automobiles utilisait un logiciel qui permet de modifier les résultats de certains moteurs aux tests anti-pollution.

 

ZK :

Et aujourd'hui, on apprend que le constructeur Français Renault, lui non plus, ne respecterait pas les règles anti-pollution. Et surtout une de ses voiture, la Renault Espace Diesel. Elle polluerait beaucoup plus que ce qui est autorisé. Ariane Gaffuri, c'est une association allemande de protection de l'environnement qui le révèle.

 

BOB – Ariane Gaffuri

Farouche critique du diesel, l’association allemande pour l’environnement a mené de plus amples tests à chaud sur les moteurs des Renault Espace diesel 1 litre 6 dCi. Plus précisément, six tests effectués par l'Université de sciences appliquées de Berne, en Suisse ont fait ressortir des niveaux d'émission d'oxydes d'azote 13 à 25 fois supérieurs aux seuils autorisés. «Nous n'avons pas vu des émissions à un tel niveau depuis la fin des années 1980», a déclaré l'organisation. Dans un communiqué, Renault conteste ces conclusions et affirme que tous ses véhicules sont conformes aux normes en vigueur. Le constructeur français émet aussi des doutes sur la légitimité des tests. Il estime que les procédures d'essai utilisées par l'Université de Berne ne sont pas toutes conformes à la réglementation européenne. Le groupe au Losange a toutefois annoncé mettre «tout en œuvre pour comprendre ces résultats». D'autant qu'en août dernier, l'organisme allemand indépendant ADAC avait testé l’Espace et confirmé le respect des règlementations. Ce matin, le titre de Renault était en forte baisse à la Bourse de Paris.

 

JJ :

Ariane Gaffuri. En Cisjordanie, une nouvelle attaque au couteau. Un palestinien de 19 ans a blessé un soldat israélien, avant d'être tué. L'attaque a eu lieu près de la ville d'Hébron.

 

ZK :

Après quelques jours de calme, la région connaît donc de nouvelles violences depuis une semaine. Les attaques se déroulent souvent près des colonies israéliennes. En réponse, le gouvernement israélien a renforcé les mesures de sécurité. Mais cela pose de nombreux problèmes, dans la vie quotidienne des Palestiniens. Un reportage de Murielle Paradon.

 

BOB – Murielle Paradon, Jérusalem

Un immense embouteillage à la sortie du village de Beit Faraj. Des Palestiniens tentent de rejoindre la route mais ils doivent passer par un contrôle de soldats israéliens. Un barrage a été dressé après des attaques meurtrières dans le bloc de colonies voisines du Gush Etzion. Ce barrage filtrant est une plaie pour les habitants de Beit Faraj, comme Dia, qui travaille à l'extérieur du village « On attend ici pendant une demi-heure ou une heure, et après les soldats israéliens peuvent nous dire de faire demi-tour. Ça a évidemment beaucoup de conséquences. On doit sortir plus tôt de la maison pour arriver au travail à l'heure et quelquefois on ne peut même pas y aller, c'est dur ». Les barrages militaires se sont multipliés dans toute la région de Hébron. Certaines routes sont carrément coupées. Pour le vieux Abou Samer qui observe les contrôles depuis sa boutique, cela ne va faire qu'aggraver les violences. « Ces barrages israéliens sont censées empêcher les attaques mais cela ne fait qu'augmenter la haine des jeunes Palestiniens». Le gouvernement israélien a renforcé la sécurité en Cisjordanie occupée sous la pression des colons. Mais les mesures mises en place sont vécues comme une punition collective par les Palestiniens. Et pour l'instant elles ne se sont pas montrées très efficaces pour contrer les violences.

 

JJ :

Il est 20h10 en Temps universel, c'est la fin de votre journal en Français facile. Merci Zéphyrin Kouadio.

 

ZK :

Merci Juliette.

 

JJ :

A demain, à la même heure, pour un nouveau journal en français facile.

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias