#Français de l’actualité

Journal en français facile du 22/12/2015 - 20h00 - 20h10 TU

Image par défaut des émissions / éditions
RFI
Transcription

Edmond Sadaka

Vous écoutez RFI il est 21 heures à Paris, 20 heures en temps universel

Bienvenue dans ce journal en français facile que je vous présente en compagnie de Zéphyrin Kouadio, bonsoir Zéphyrin

Zéphyrin Kouadio

Bonsoir Edmond, bonsoir à tous.

E.S

A la une de ce 22 décembre 2015...Le nombre de migrants et réfugiés arrivés par mer et terre en Europe a dépassé le million cette année. Chiffre donné aujourd'hui par l'ONU et par l’Organisation internationale pour les migrants. Plus de 3600 de ces migrants ont péri avant d'atteindre l'Europe.

ZK

La déchéance de nationalité, c'est à dire l'annulation de la nationalité, ne sera pas inscrite dans le projet de réforme constitutionnelle en France. C'est ce qu'affirme la ministre de la justice Christiane Taubira ce soir. La mesure était critiquée par une partie de la gauche. Le projet doit être présenté demain.

ES

Dans ce journal à suivre aussi la situation politique en Haïti ou aucune élection n'aura lieu ce dimanche. Le Conseil électoral provisoire, a reporté le deuxième tour de la présidentielle ainsi que les élections territoriales et législatives partielles. A suivre les explications de Stefanie Schuler.

ZK

Nous reviendrons enfin sur la tension qui monte entre l’Argentine et le Venezuela, lors du sommet du Mercosur, le marché commun sud-américain. Ce sommet se déroule au Paraguay ...C'est la question des prisonniers politiques au Venezuela qui est à l'origine de cette tension.

ZK

Et commençons par ces chiffres qui concernent la crise migratoire. Plus d'un million de réfugiés sont arrivés en Europe depuis janvier.

ES

Le chiffre est donné par l’Organisation internationale pour les migrants et par les Nations-Unies. Depuis la Seconde guerre mondiale, c'est tout simplement le flux migratoire le plus important sur le continent. Piotr MOSZYNSKI

La plupart de migrants empruntent les voies maritimes périlleuses de la Méditerranée. La très grande majorité - plus de 820.000 - est passée par la Grèce. A titre de comparaison, un peu plus de deux cent mille réfugiés et migrants avaient franchi la Méditerranée en 2014. Selon l’Organisation internationale pour les migrants, trois mille six cents quatre-vingt-douze personnes sont mortes ou portées disparues cette année en mer. Parmi ceux qui ont réussi à atteindre les côtes européennes, un demi-million –donc une personne sur deux – étaient des Syriens fuyant la guerre dans leur pays. Les Afghans ont représenté 20% des arrivées et les Irakiens 7%. Le Haut-Commissaire de l’ONU pour les réfugiés, Antonio GUTERRES, a souligné que «les sentiments anti-étrangers augmentaient dans certains endroits», et qu’il était « important de reconnaître les contributions positives des réfugiés et migrants aux sociétés dans lesquelles ils vivent.

Piotr MOSZYNSKI

ES

Ce mardi...Plusieurs opérations de sauvetage en Méditerranée ont permis de secourir près de 650 migrants, selon des garde-côtes italiens. Un nouveau drame s'est produit en revanche...Onze personnes, dont trois enfants sont morts noyés ce mardi au large des côtes de la Turquie... Leur embarcation se dirigeait vers les îles grecques.

ZK

C'était, souvenez-vous, il y a un peu plus d'un mois, quelques jours après les attentats de Paris et Saint Denis. Lors de son discours à Versailles devant le Congrès du Parlement, François Hollande avait annoncé une série de mesures pour lutter contre le terrorisme. Il avait - entre autre - brandi la menace de déchéance de nationalité pour toute personne condamnée pour acte de terrorisme (être déchu de sa nationalité veut dire que l'on vous retire la nationalité) ..Cette mesure a finalement été abandonnée.

ES

En effet, la ministre de la Justice Christiane Taubira a confirmé l'abandon de cette mesure qui a été très critiquée à gauche. Christine Taubira a fait cette annonce à l'occasion d'un déplacement en Algérie. Ce n'est pas une surprise : le Premier ministre Manuel Valls avait déjà semblé prendre ses distances avec cette disposition la semaine dernière, en estimant qu'elle était de nature symbolique, autrement dit qu'elle ne serait pas très efficace, qu'elle ne servirait pas à grand-chose. Quand il a fait cette déclaration à Versailles le 16 novembre dernier, le chef de l'Etat reprenait une idée née à droite et au Front National.

ZK

Toujours au chapitre du terrorisme, cette annonce faite ce mardi par le ministre de l'intérieur Bernard Cazeneuve. En déplacement en Toulouse dans le sud-ouest de la France, il a indiqué qu'un projet d'attentat a pu être déjoué, empêché, la semaine dernière. Il visait, il ciblait, des représentants des forces de l'ordre à Orléans dans le centre de la France.

ES

Bernard Cazeneuve a précisé que deux Français de 20 et 24 ans ont été arrêtés samedi et qu'ils étaient en contact avec un djihadiste français qui se trouve en Syrie. Les suspects voulaient attaquer une caserne de l'armée, une gendarmerie, et le commissariat central d'Orléans. L'enquête avait débuté en août dernier sur la base d'un renseignement obtenu par la DGSI, qui est le service de renseignement du ministère de l'Intérieur français.

ZK

Malgré le cessez-le-feu les combats ont repris au Yémen.

ES

La trêve entre armée loyaliste et rebelles houthis était entrée en vigueur le 15 décembre puis avait été prolongée sur décision du président yéménite. Il avait expliqué vouloir donner une chance à la résolution (à l'achèvement) du conflit. Depuis le début de la guerre en mars dernier les combats ont fait plus de 6000 victimes. Sami Boukhelifa

Une nuit de frappes aériennes. Une pluie de bombes… l’Arabie Saoudite et sa coalition de pays arabes qui interviennent militairement contre les houthis sur demande du gouvernement yéménite, ont ciblé les positions de ces rebelles dans plusieurs localités aux quatre coins du pays. Officiellement, ces raids ont été lancés en représaille aux agressions des rebelles Houthis. Cette minorité chiite est accusée par l’armée yéménite d’avoir violé le cessez-le-feu. En plus des combats déclenchés sur plusieurs fronts, les rebelles houthis auraient tiré des missiles balistiques. Ils visaient une ville saoudienne frontalière du Yémen. Immédiatement l’aviation saoudienne aurait riposté détruisant la plateforme de tirs en territoire yéménite. Il s'agissait du cinquième missile lancé depuis vendredi vers l'Arabie saoudite. Durant le week-end, la chute de l'un de ces projectiles avait fait trois morts dans la ville saoudienne de Najrane. A Riyad les autorités affirment une nouvelle fois leur volonté de respecter le cessez-le-feu mais les nombreuses violations houthis ne laissent aucune chance à la paix, explique un responsable militaire saoudien.

ES

Sami Boukhelifa

ZK

En Haïti, c'est officiel depuis lundi soir, et ce n'est pas une surprise. Aucune élection n'aura lieu ce dimanche.

ES

Le CEP, le Conseil électoral provisoire, a reporté le deuxième tour de la présidentielle ainsi que les élections territoriales et législatives partielles. Il n'a pas annoncé de nouvelle date pour la tenue de ces scrutins. Cependant, le temps presse : selon la constitution, le nouveau parlement doit entrer en fonction le 11 janvier, alors qu'un nouveau président doit prêter serment le 7 février. Stéfanie Schüler.

Les autorités haïtiennes sont en effet confrontées à un double dilemme: le calendrier extrêmement serré pour l'organisation des élections et une crise électorale sans précédent qui exigerait justement du temps pour trouver une issue favorable. Depuis des semaines, l'opposition dénonce des fraudes massives au premier tour de l'élection présidentielle au profit de Jovenel Moïse, le candidat du pouvoir. Son adversaire, Jude Célestin, a refusé de mener campagne ou de participer au second tour et exige - soutenu par d'autres candidats à la présidence et une large partie de la société civile - la création d'une commission d'enquête indépendante. Jeudi dernier, la présidence avait annoncé par décret la mise en place d'une commission d'évaluation électorale qui a pour mission de formuler des recommandations afin de sortir le pays de la crise. Seulement voilà: la dite commission n'a toujours pas officiellement débuté ses travaux. C'est pourtant pour attendre son avis que le Conseil électoral dit avoir reporté les scrutins de dimanche prochain. Mais rien n'indique que le report des élections arrange la situation : le candidat d'opposition Jude Célestin a d'ores et déjà mis en cause l'impartialité de la commission du gouvernement et réclame toujours une enquête indépendante avant d'envisager sa participation à un second tour de la présidentielle.

ES

Stefanie Schüler.

ZK

La tension monte entre l’Argentine et le Venezuela, lors du sommet du Mercosur, le marché commun sud-américain. Ce sommet se déroule au Paraguay. Les deux pays se sont affrontés sur la question des prisonniers politiques au Venezuela

ES

Le nouveau président argentin Mauricio Macri a demandé la "libération rapide des prisonniers politiques au Venezuela", à l'ouverture du sommet. "Vous faites de l'ingérence dans les affaires du Venezuela", lui a rétorqué la ministre vénézuélienne des Affaires étrangères.

ES

Fin de ce journal en français facile. Merci à tous et à toutes de l'avoir suivi.. Merci Zéphyrin, à bientôt.. à demain..

 

 

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias