#Français de l’actualité

Journal en français facile du 17/11/2015

Dans les studios de RFI
RFI
Journal du 17/11/2015 - 20h00 - 20h10 TU

Edmond Sadaka
C’est l’heure du journal en français facile que je vous présente en compagnie de Zéphyrin Kouadio. Bonsoir Zephyrin  
Zéphirin Kouadio  
Bonsoir Edmond, bonsoir à tous 

ES
On commence par les titres de l’actualité de ce mardi 17 novembre 2015 :

ZK 
Et une nouvelle fois, ce sont les suites des attentats de Paris et Saint-Denis qui vont constituer l'essentiel de ce journal .... 

ES 
Du coté de l'enquête d'abord. Salah Abdeslam, l'homme que l'on soupçonne d'être le 8e terroriste, est toujours en fuite en Belgique et peut-être lourdement armé. La Belgique a relevé son niveau d'alerte et va le maintenir tant qu'il n' a pas été retrouvé. 

ZK 
Coté diplomatique les lignes bougent depuis les attentats de Paris. François Hollande se rendra à Washington le 24 novembre pour y rencontrer Barack Obama, puis à Moscou deux jours plus tard pour un entretien avec Vladimir Poutine le président russe. 

ES 
Les présidents français et russe se sont entretenus par téléphone aujourd'hui . Ils se sont mis d'accord pour coopérer de manière plus étroite dans la lutte contre les djihadistes.  

ZK 
Sur le terrain militaire, la Russie intensifie ses frappes contre des lieux tenus par le groupe Etat islamique en Syrie et la France vient elle aussi de mener de nouvelles frappes ce mardi soir.

ES
On l'a appris il y a quelques minutes...L'armée française a donc mené ce mardi soir de nouvelles frappes contre la ville de Rakka, le fief de l'Etat islamique en Syrie.

ZK
C'est le troisième raid français depuis les attaques de Paris de vendredi revendiquées par l'Etat islamique, a annoncé Jean-Yves Le Drian qui était l'invité du journal de 20h de TF1, et alors que le porte-avions français Charles-de-Gaulle doit appareiller demain mercredi pour rejoindre la Méditerranée orientale avec 24 avions de chasse à son bord. Le ministre a réaffirmé que la France continuera cette série de frappes sur des sites privilégiés de l'Etat Islamique qu'il faut, a-t il-dit, «toucher dans ses forces vives"

ES
François Hollande se rendra à Washington le 24 novembre pour y rencontrer Barack Obama, puis à Moscou deux jours plus tard pour un entretien avec Vladimir Poutine le président russe. Les présidents français et russe se sont entretenus par téléphone aujourd'hui. Ils se sont mis d'accord pour coopérer de manière plus étroite dans la lutte contre les djihadistes.

ZK
Vladimir Poutine a d'ores et déjà ordonné à la flotte russe d'entrer en contact avec le porte-avions français Charles-de-Gaulle. Celui-ci doit appareiller demain, comme je le vous disais à destination de la Méditerranée orientale pour prendre part à la campagne contre l'Etat islamique..Côté diplomatique, on notera aussi que ce mardi matin à Paris le secrétaire d’Etat américain a parlé de la possibilité d’une transition politique en Syrie.

ES
"C’est une question de semaines pas une question de mois" a dit le responsable de la diplomatie américaine John Kerry après un entretien avec François Hollande. La grande question à régler reste évidemment le sort de Bachar el Assad dont Moscou est l’un des principaux alliés. Sami BOUKHLIFA

Intransigeances des uns, inflexibilité des autres… depuis près de cinq ans les puissances occidentales d’un côté, la Russie et l’Iran de l’autre sont divisées. Les premiers veulent une transition politique en Syrie sans Bachar Al-Assad. Dans le camp d’en face on réclame son maintien au pouvoir. Les attentats de Paris ont indéniablement fait bouger les lignes diplomatiques. L’urgence d’agir en Syrie est de nouveau au centre des préoccupations. Au lendemain de ces attaques, une réunion sur la Syrie initialement prévue se tient à Vienne. Elle dope les espoirs d'un règlement politique en Syrie. Les principaux acteurs régionaux et internationaux sont réunis. Fait inédit: tous signent un compromis. Bachar Al Assad devra dialoguer avec son opposition d’ici la fin de l’année. Dimanche, autre fait marquant: des signes de réchauffement entre Américains et Russes à la suite d’un entretien surprise sur la Syrie entre Barack Obama et Vladimir Poutine. Lundi c’est au tour de la France. Le président François Hollande décide une inflexion de la politique étrangère française. Désormais dans la lutte anti –djihadistes, Paris et Moscou sont dans la même coalition. Une entente sur le plan militaire et un premier pas peut être vers un accord politique en Syrie.

ZK
Les enquêteurs ont continué ce mardi à reconstituer le parcours des auteurs des attentats de vendredi avec plusieurs éléments nouveaux : Une voiture Clio noire immatriculée en Belgique - qui a pu servir à la préparation des attentats - a été retrouvée dans le nord de Paris dans le 18 eme arrondissement.

ES
Ce véhicule a été louée par Salah Abdeslam, l'homme que l'on soupçonne d'être le 8e terroriste, qui est toujours introuvable et contre qui un mandat d'arrêt international a été délivré par la Belgique..Cet homme est peut-être lourdement armé. Mais les enquêteurs estiment probable qu'un second terroriste soit en fuite. La Belgique a relevé son niveau d'alerte et va le maintenir tant qu'il n' a pas été retrouvé.

ZK
On sait que la piste belge est très vite apparue après les attentats en France la semaine dernière. D'ailleurs, l'enquête se dirige désormais en très grande partie vers la Belgique .. Et comme après tout attentat, des questions commencent à se poser à propos d'eventuelles failles, ( de possibles faiblesses) de l'appareil de sécurité en Belgique....

ES
Certains membres du renseignement français pensent que leurs homologues belges ont dû rater l' identification de personnes dangereuses, ou alors qu'ils ont oublié de transmettre des informations à la France. Comment réagit-on à ces critiques à Bruxelles? Voyons cela avec notre correspondant Pierre Bénazet.

Il n'y a évidemment pas de réponse officielle de la Belgique même si certains soulignent ici que le renseignement sur les filières djihadistes s'effectue en commun avec les services français. Par ailleurs, depuis les attentats de janvier à Paris et le raid de la police fédérale belge à Verviers quelques jours plus tard, la Belgique a considérablement renforcé sa capacité de réponse, un mouvement déjà largement amorcé lors de l'entame en 2013 de la coordination avec la France dans la lutte contre les départs de djihadistes. Il y a désormais ici un Conseil national de sécurité chargé de gérer ces situations et les prérogatives et les pouvoirs du centre de crise interministériel et de l'Organe de coordination et d'analyse de la menace ont été renforcés. Il reste que la Belgique a longtemps souffert de la dispersion des prérogatives due à la multiplication des niveaux de pouvoir, entre les entités linguistiques, régionales et fédérales. La Belgique a aussi fait preuve de laxisme en laissant l'Arabie Saoudite lui envoyer ouvertement des imams prêchant wahabisme et salafisme. Pierre Benazet, Bruxelles, RFi

ES
Par ailleurs toujours à propos de l'enquête, des perquisitions ont été menées dans un hôtel d'Alfortville, en banlieue parisienne. Deux chambres avaient été louées la veille des attentats avec la carte bancaire de Salah Abdeslam cet homme qui reste en fuite. Ces deux chambres pourraient avoir servi de planque, de "cache".

ZK
La banque centrale européenne quant à elle surveille à la loupe les effets des attentats en France sur l'économie européenne, encore fragile.

ES
La BCE se félicite du calme observé sur les marchés depuis ces attaques (il faut dire que les marchés ont rouvert seulement lundi). Precisions de Clémence Denavit

Il est clair que ces événements n'aideront pas à restaurer la confiance en la reprise, expliquait hier l'économiste en chef de la BCE. Ce que rappellent les experts cependant, c'est que ces événements pèsent sur l'économie mais de manière provisoire, momentanée, et qu'au final les effets sont assez limités. Evidemment la reprise en France est à peine amorcée, encore très fragile et sans une croissance plus soutenue, le chômage restera au niveau de celui que l'on connait aujourd’hui, et ne devrait pas baisser avant plusieurs mois. Les attentats et le renforcement des contrôles aux frontières vont certainement peser aussi sur les investissements, et sur la consommation. les français préféreront se recentrer sur leurs foyers, un temps. La plupart des économistes rappellent cependant que les attentats de Londres en 2005 et de Madrid en 2004 avaient finalement eu des effets assez limités et surtout temporaires sur l'économie. Après un moment de pause, la vie avait repris le dessus, tout comme l'économie.

ZK
Pour finir, prenons la direction de Londres.. Vous l'avez peut-être entendu il y a quelques minutes sur RFI, l'hymne national français, la Marseillaise, chantée par les joueurs anglais au stade de Wemblay ..

ES
Les joueurs anglais et français.. à l'unisson.. Un hommage aux victimes des attentats de Paris et Saint-Denis, 189 morts, 352 blessés... Vous êtes sur place Eric Chaurin ... On imagine qu'il y a eu beaucoup d'émotion au début de cette rencontre marquée aussi par une minute de silence

DIRECT Eric CHAURIN

Eric Chaurin en direct de Londres

Fin de ce journal en français facile, merci de l'avoir suivi.

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias