#Français de l’actualité

Journal en français facile du 05/02/2016 - 20h00 - 20h10 TU

Image par défaut des émissions / éditions
RFI
Transcription

Sonia Ghezali:
A la une de ce vendredi 5 février 2016: l'exode de milliers de syriens qui fuient Alep. La région est en proie aux combats entre l'armée syrienne et les insurgés. À suivre, les précisions de Daniel Vallot.

Zéphyrin Kouadio:
Trois patients atteints du virus Zika ont succombé des suites de la maladie en Colombie. A Porto Rico, l'état d'urgence sanitaire est décrété.

SG:
Déchéance de la nationalité, état d'urgence inscrit dans la constitution, c'est le projet de réforme constitutionnelle porté par le premier ministre français. Manuel Valls a défendu sa nouvelle copie devant les députés à l'Assemblée nationale. Le débat s'est ouvert dans une ambiance électrique.

ZK:
Des dizaines de milliers de syriens fuient Alep, cette région du nord de la Syrie.

SG:
Des milliers de personnes selon l'ONU, sont sur les routes du nord de la Syrie vers la frontière turque où sont massés des dizaines de milliers d'autres syriens. Là, aux portes de la Turquie, ils attendent car la frontière est fermée Daniel Vallot.

BOB: Daniel Vallot

SG:
Cet exode, cette fuite massive de familles entières d'Alep a été déclenchée ces derniers jours par l'offensive de l'armée syrienne contre la région qui est aux mains des rebelles syriens depuis le début de la guerre, il y a 5 ans. Les soldats de Bachar El Assad sont appuyés par l'aviation russe. Alep est presque encerclée. Son siège est sur le point de commencer selon certaines organisations humanitaires.

ZK:
Alors que des milliers de réfugiés affluent aux portes de la Turquie, le sujet fait l'objet de nombreux échanges diplomatiques.

SG:
Hier en Grèce pour visiter un centre d'accueil et de contrôle des migrants sur l'île de Lesbos, le ministre français de l'Intérieur a rencontré son homologue turc aujourd'hui à Ankara. La Turquie a un rôle "absolument déterminant" dans la résolution de la crise migratoire a assuré Bernard Cazeneuve dans la capitale turque. C’est là que se rendra lundi la chancelière allemande pour évoquer, à son tour, le sujet.

ZK:
"Victoire!" a crié Julian Assange il y a quelques heures, au balcon de l'ambassade d'Equateur à Londres où il est confiné depuis trois ans.

SG:
Le fondateur australien de Wikileaks a appelé la Suède et le Royaume-Uni à appliquer le verdict de l'ONU. Un comité onusien a estimé que Julian Assange a été détenu de façon arbitraire par les deux pays. Ce comité réclame sa libération et exige qu'il soit indemnisé." Ridicule" a réagi le ministre des Affaires étrangères britannique, Philip Hammond. Le ton est le même à Stockholm. Julian Assange s'est exprimé devant la presse.

" Je suis détenu dans ce pays, le royaume uni, sans être inculpé depuis cinq ans et demi. Pendant ces cinq années et demi, j'ai eu de grandes difficultés à voir ma famille et mes enfants. Aujourd'hui, cette détention sans inculpation a été jugée illégale. Les décisions du groupe de travail de l'ONU sont contraignantes. J’ai lu ce matin les commentaires du ministre britannique des affaires étrangères Philipp Hamond qui qualifie cette décision de ridicule. Cette réaction n'est pas à la hauteur du statut d'un ministre des Affaires étrangères en de telles circonstances. Il y a eu une décision finale. Il n'y a pas de possibilité de faire appel à cette décision des Nations Unies. C'est maintenant le devoir de la Suède et du Royaume-Uni de mettre en œuvre cette décision. "

ZK:
Direction Pékin, en Chine. La police a confirmé l'arrestation de trois libraires hongkongais. Trois hommes portés disparus depuis plusieurs mois.

SG:
Les autorités chinoises brisent enfin le silence et indiquent que ces libraires sont accusés «d'activités illégales sur le continent chinois». Elles ne disent rien en revanche de deux autres libraires qui ont eux aussi disparu. A Hong Kong, cette affaire choque profondément. Les précisions de notre correspondante en Chine, Heike Schmidt.

BOB correspondance Pékin

ZK:
Trois personnes sont mortes en Colombie après avoir contracté le virus Zika. De l'autre côté de la mer des Caraïbes, à Porto Rico, les autorités ont décrété l'état d'urgence sanitaire.

SG:
Le pays compte 22 cas de personnes infectées par le virus. Parmi ces malades, se trouve une femme enceinte. On sait que le virus transmis par des moustiques se transmet au fœtus et entraîne de graves malformations: des microcéphalies. Les médias brésiliens ont diffusé, ces derniers jours, de nombreuses images de ces nouveau-nés atteints de la maladie. Leur tête est beaucoup plus petite que celle des nourrissons en bonne santé.

ZK:
Dans l'actualité en France, un débat houleux à l'Assemblée nationale.

SG:
C'est au cœur d'un hémicycle clairsemé et divisé, que s'est ouvert le débat sur la réforme constitutionnelle. Un projet qui veut inscrire l'état d'urgence et la déchéance de la nationalité dans la constitution. Celle-ci concernera les français coupables de terrorisme qu'il soit binational ou pas, a réaffirmé Manuel Valls, le Premier ministre.

SG:
Les investisseurs étrangers tournent le dos à Paris. C'est ce que révèle le cabinet KPMG. Paris dégringole dans son classement mondial des capitales les plus attractives. Elle, qui occupait la troisième place en 2014, se retrouve en cinquième position. Patricia Lecompte.

BOB Patricia Lecompte

SG:
Ainsi s'achève votre journal en français facile. Merci à Javier Gonzales Gavallan aux manettes du studio. Merci à vous Zéphyrin.

ZK:
Merci Sonia. Bonne soirée à tous.

SG:
Bonne soirée à tous et restez avec nous sur RFI. Dans quelques secondes, la Bande passante, et aujourd'hui Alain Pilot reçoit Tom Poisson.

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias