#Français de l’actualité

Journal en français facile 31/07 20h00 GMT

Image par défaut des émissions / éditions
RFI
Transcription

Philippe Lecaplain :
Bonsoir et bienvenue dans le journal en français facile de RFI Soir avec Céline Péllarin. 

Céline Péllarin :
Bonsoir Philippe, bonsoir à tous. Tout de suite, les titres de l’actualité :
- des musulmans à la messe, c'était ce matin dans plusieurs églises de France, en signe de solidarité après l'assassinat d'un prêtre catholique par des djiadistes.
- le drame de l'immigration en Méditerranée. En trois jours, la marine italienne a secouru 6000 personnes en route pour l'Europe.
- la purge après la tentative de coup d'État en Turquie. Un chiffre officiel fait état de 1400 soldats renvoyés de l'armée.

CP
Deux hommes liés à l'un des meurtriers d'un prêtre assassiné mardi en France ont été inculpés dimanche et placés en détention

PL
Cinq jours après l'assassinat du prêtre  Jacques Hamel, de nombreux musulmans ont manifesté  leur horreur du djihadisme. Cela en étant présents aux messes aux côtés des catholiques. "Amour pour tous, haine pour personne" : c'est ce que l'on pouvait lire ce matin  dans l'église de Saint-Etienne-du-Rouvray sur une affiche accrochée  par une association musulmane. À Bordeaux, l'imam de la mosquée, Tareq Oubrou, s'est rendu à l'église Notre-Dame accompagné d'une délégation d'une dizaine de fidèles. Même chose a Nice à l'église Saint-Pierre-de-l'Ariane 

CP
Et puis, dans le Journal du Dimanche, le premier ministre s'exprime.

PL
Il estime que si "l'islam a trouvé sa place dans la République", il y a "urgence" à "bâtir un véritable pacte" avec cette religion, la deuxième en France. Selon Manuel Valls, il faudrait "revoir certaines règles pour tarir les financements extérieurs" du culte musulman "et accroître en compensation les possibilités de levées de fonds" en France.

CP
Les prochaines JMJ auront lieu à Panama dans trois ans.

PL
Ce matin, la dernière messe a réuni quelques deux millions et demi de personnes près de Cracovie. Genevieve Delrue fait le bilan de ce grand rassemblement catholique

Les Journées mondiales de la jeunesse sont toujours un défi à relever pour le pays hôte. Mais  pour ces JMJ 2016,  la sécurité des rassemblements de masse était la grande préoccupation des autorités. Et ’est la première fois que des JMJ se déroulent avec autant de policiers et de militaires.  Dans son ensemble c’est toute la Pologne  qui s’est mobilisée pour la réussite incontestable de ces Journées mondiales de la jeunesse. Le pape François en bon jésuite  a  une nouvelle fois montré ses talents de pédagogue en choisissant  les mots et le vocabulaire  qui parlent  aux jeunes. Il les a invités à s’engager, à ne pas avoir peur de la vie, à vivre leurs rêves et à ne pas confondre bonheur et confort douillet. Chants, rires, cris Cracovie a vécu pendant une semaine au rythme d’une jeunesse heureuse de vivre une expérience unique.   Une jeunesse toutefois consciente de la  de la violence et des maux de  notre monde mais qui avait choisi  d’y répondre par la joie et la fraternité. Geneviève Delrue / Philippe Nadel / Cracovie RFI

CP
Par ailleurs, des parents de seize jeunes homosexuels polonais ont demandé au pape d'agir contre ce qu'ils perçoivent comme une "vague d'homophobie" dans leur pays traditionnellement catholique.

PL
Ils ont saisi l'occasion de la visite de  François et des Journées Mondiales de la Jeunesse pour dénoncer dans une lettre ouverte une récente série d'"attaques contre les locaux d'organisations travaillant avec les homosexuels". "Pourquoi y a-t-il autant d'homophobie parmi les catholiques polonais ?", demandent-ils, rappelant des passages de documents de l'Eglise qui appellent au respect et à la compassion envers les homosexuels. 

CP
La marine italienne a récupéré 5 migrants en détresse. 2 d'entre eux étaient déjà décédés.

PL
Cette nouvelle opération porte à plus de 6.000 le nombre de migrants secourus depuis jeudi en Méditerranée. Dans le même temps, la presse de Sardaigne a rapporté que depuis hier après-midi, une quarantaine de migrants algériens étaient arrivés à bord de trois embarcations sur les côtes de l'île. 

CP
La purge en Turquie après la tentative de coup d'état militaire.

PL
Selon les chiffres données par l'agence de presse officielle Anatolie, ce sont près de 1.400 militaires qui ont été expulsés de l'armée turque en raison de leurs liens présumés avec le mouvement de Fethullah Gülen. Cet imam est accusé par les autorités d'avoir fomenté la tentative de putsch le 15 juillet dernier. Hier soir, le président  avait annoncé plusieurs mesures de réorganisation de l'armée. Alexandre Billette.

Le premier ministre avait affirmé vendredi avoir nettoyé l'armée des éléments putschistes, visiblement c'était un peu rapide : encore 1300 militaires ont été limogés ce matin par décret publié au journal officiel. Plus encore, le document annonce le rattachement complet des forces aériennes, de la marine et de l'armée de terre au sein du ministère de la Défense, l'armée qui perd son autonomie... Toutes les académies, tous les lycées militaires sont fermés au profit d'une nouvelle Université nationale de la Défense, et les hôpitaux militaires sont rattachés au ministère de la Santé. Après le limogeage de près de la moitié des généraux du pays, c'est la structure même de l'institution qui est transformée... Une réforme radicale qui pourrait bien ne pas en rester là : Recep Tayyip Erdogan a annoncé hier soir vouloir transférer à la présidence le contrôle des services de renseignements du pays et de l'Etat-major de l'armée, une réforme qui devra cependant être votée au parlement, avec le soutien de l'opposition.

PL
En Allemagne ou vivent de nombreux turcs, des milliers de partisans de Recep Tayyip Erdogan lui ont manifesté leur soutien en dénonçant l'opposant en exil, Fetoullah Gulen, qui est donc accusé d'avoir fomenté le coup d'état...

CP
En RDC, l'opposant Etienne Tshisekedi exige la tenue de l’élection présidentielle et le départ de Kabila avant la fin de l'année.

PL
L'opposition congolaise craint que le président Joseph Kabila, au pouvoir depuis 2001 et à qui la Constitution interdit de briguer un nouveau mandat, ne reporte le scrutin présidentiel prévu en fin d'année pour s'accrocher au pouvoir.

CP
C'est une première au Japon, une femme, a été élue gouverneur de la ville de Tokyo

PL
Elue pour quatre ans, Yuriko Koike, 64 ans, ex-ministre de l'Environnement puis de la Défense parlant couramment l'anglais et l'arabe, aura pour principale tâche de superviser la préparation des jeux Olympiques de 2020. Juliette Gerbrandt

C’est le principal défi qui attend Yuriko Koike : assurer le succès du chantier des Jeux Olympiques. Un chantier qui a mal démarré. Annulation d’un projet de stade dont le prix s’était envolé, plagiat d’un logo… et surtout soupçons de corruption dans l’attribution même des JO au Japon, une enquête est en cours. Yuriko Koike devra aussi maîtriser le coût de l’opération qui est en passe d’exploser ; selon les médias japonais il pourrait doubler, voire tripler par rapport au budget initial.  Autres préoccupations majeures pour les habitants de Tokyo, la prévention des tremblements de terre, et la pénurie de crèches. Yuriko Koike a d’ailleurs promis des politiques favorables aux femmes dans un pays dominé par les hommes. Femme politique expérimentée, ex ministre de l’environnement, elle était parmi les trois favoris de l’élection, mais la bataille a été rude. Elle a remporté le scrutin sans le soutien de son parti, qui lui a reproché d’avoir annoncé sa candidature sans son aval. Et elle a essuyé de nombreux commentaires sexistes pendant la campagne. Commentant un jour à la télé la situation des femmes Yuriko Koike avait déclaré:  "Hillary Clinton a parlé de plafond de verre, au Japon il s'agit souvent une chape de plomb".

CP
Il a réussi son exploit alors que beaucoup n'y croyait et le jugeait fou.  

PL
Luke Aikins  a réussi  le tour de force de sauter d'une hauteur de 25.000 pieds (7.620 mètres) sans parachute et de tomber dans un filet tendu dans le sud de la Californie. Il a atterri dans un filet de 30 mètres sur 30 tendu en hauteur pour amortir sa chute vertigineuse. 

CP
Après l'Allemagne, les Pays-bas ou l'Italie, la Croatie  autorise la vente d'huile de cannabis mais pour un usage thérapeutique - et le produit sera vendu en pharmacies.

PL
Cela dit, l'homme qui a été le symbole de ce combat, Huanito Luksetic, qui est gravement malade, risque toujours 12 ans de prison pour avoir cultivé du cannabis destinées à apaiser ses propres douleurs. Carlotta Morteo

Pour soigner sa sclérose en plaque, une maladie neurologique très handicapante, Huanito Luksetic avait tout essayé.. Les quelques traitements existants n'ayant que très peu d'effets sur lui, il cherche des réponses alternatives : opération des veines, piqures d'abeilles.. rien n'y fait, il perd de la sensibilité, se met à boiter, voit double, jusqu'au jour où il se penche sur les propriétés du cannabis. Et là, soulagement. Après trois semaines de traitement à l'huile de marijuana, les douleurs s'amenuisent.  Mais il y a deux ans, la police croate fait irruption dans sa Huanito Luksetic et saisi chez lui 20 kilos de marijuana, qu'il cultive dans son jardin. La mise en détention pendant 10 jours de cet homme malade va susciter l'indignation de l'opinion publique et ouvrir le débat sur la  consommation de cannabis à usage thérapeutique. Aujourd'hui, la Croatie a changé sa législation après l'avis d'une commission d'experts et autorise donc les pharmacies croates à importer du Canada.. des gélules d'huile de cannabis. Mais la machine judiciaire de s'interrompt pas. Huanito Luksetic risque 12 ans de prison mais il attend le verdict avec sérénité : l'important c'est la santé dit-il.

CP
Pour demain, Air France prévoit un taux d'annulations de ses vols similaire à celui d'aujourd'hui.

PL
À savoir que près de 20% de vols ont été annulés. À cause de la grève de certaines hôtesses et stewards d'Air France, ce sont déjà 150.000 passagers qui  ont été touchés par les annulations de vols ou les limitations à bord des avions.

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias