#Français de l’actualité

Journal en français facile 28/12/2017 20h00 GMT

Image par défaut des émissions / éditions
RFI
Transcription

 

Maxime Jaglin : Bonsoir à tous, bienvenue dans votre Journal en français facile présenté ce soir avec Zephyrin Kouadio. Bonsoir Zephyrin.

Zephyrin Kouadio : Bonsoir Maxime, bonsoir à tous.

MJ : À la Une ce jeudi l'Afghanistan de nouveau la cible d'une attaque sanglante. Un double attentat revendiqué par l'Organisation État islamique a fait plus de 40 morts. Cela s'est passé dans un quartier chiite de la capitale. Reportage à Kaboul dans un instant.

ZK : Le groupe État islamique qui continue de perdre du terrain en Syrie. Grâce aux troupes russes, c'est le message adressé par Vladimir Poutine à ses soldats, on l'entendra dans ce journal.

MJ : Les riches sont de plus en plus riches. La fortune des milliardaires dans le monde a augmenté de 1000 milliards de dollars en 2017 selon le classement Bloomberg. Anieszka Kumor nous dira qui est le nouvel homme le plus riche du monde, car Bill Gates a été dépassé.

ZK: Et puis une année de sport marquée par les records dans le monde de la voile. Armel Le Cleac’h et François Gabart, deux marins français qui affolent les chronomètres. On en parle à la fin de ce journal.

-------

ZK: Mais d'abord, c'était un résultat très attendu. George Weah remporte l'élection présidentielle au Liberia.

MJ: Large victoire du sénateur et légende du football face au vice-président sortant Joseph Boakai. Il remporte 61,5 % des suffrages pour ce second tour, son adversaire n'a convaincu, de son côté, que 38,5 % des votants. Et c'est donc une première alternance, un changement, démocratique au Liberia depuis 1944. George Weah succède à Ellen Johnson Sirleaf à la tête de ce pays anglophone d’Afrique de l'Ouest.

ZK: En Afghanistan les autorités gouvernementales et l’ONU condamnent la double attaque suicide survenue dans un quartier chiite de la capitale.

MJ: Attaque ce mercredi matin contre une agence de presse locale, mais surtout contre un centre culturel chiite. Le dernier bilan fait état de 41 morts et 84 blessés. L’attaque a été revendiquée par L’Organisation Etat islamique. Reportage à Kaboul de Sonia Ghezaliµ.

Le sous-sol est entièrement calciné. Des restes humains sont visibles au milieu des débris. Une réunion d’étudiants et de mollah avait lieu quand le kamikaze a déclenché sa charge raconte le directeur de l’établissement qui se trouvait à l’étage. « J’ai vu des enfants blessés, d’autres morts, des femmes aussi, toutes les victimes étaient jeunes pour la plupart. » Alors qu’il portait secours aux blessés deux explosions retenti dans la rue.Dans la cour jonchée de débris de verre et de chaussures, des hommes déroulent une petite bâche en plastique, une main et un avant-bras recouvert d’une manche couleur kaki… les restes humains du kamikaze. « On voit qu’il s’agissait d’un homme grand de taille. » Dans la ruelle, les dernières ambulances quittent les lieux, BOB ambulance. Une femme les suit en courant… Une autre marche d’un pas pressé, les yeux humides, en s’enroulant dans un long voile. « Je ne sais pas qui a tué, mais ils sont arrivés à leurs fins. » Aziz, qui vit dans la maison qui jouxte le centre culturel attaqué a été réveillé par l’explosion. « Personne ne se soucie de la population. Tout cela est de la faute des autorités et des chefs de tribus qui ne font rien. » La colère et la tristesse se mêlent dans la population chiite régulièrement prise pour cible par l’organisation EI qui a revendiqué l’attentat.

ZK : « Liquider sur place » les auteurs d'attentats mettant en danger les forces de l'ordre. Voilà la recommandation de Vladimir Poutine, au lendemain d'une autre attaque, celle qui a visé Saint-Pétersbourg en Russie.

MJ : L'explosion d'une bombe artisanale dans un supermarché de la deuxième ville du pays a fait 14 blessés ce mercredi soir. Une enquête a été ouverte pour « tentative d'homicide », mais cette attaque a déjà été qualifiée « d'acte terroriste » par le président russe.

ZK: Cet attentat intervient alors que le gouvernement russe redoute, c’est-à-dire qu’il craint le retour massif de combattants partis en Syrie. Un pays où les djihadistes perdent toujours du terrain.

MJ : Et le mérite de ces victoires militaires revient à l'armée russe. C'est en tous cas ce qu'estime Vladimir Poutine. Le président du pays a félicité les militaires qui ont participé à l'opération, en leur remettant leurs médailles. Il a fait un bilan triomphal de cet engagement russe, qui a permis à Bachar Al Assad de reprendre le contrôle de la plus grande partie du pays.

La Russie, comme elle l’a plus d’une fois fait dans le passé, a fourni une contribution cruciale dans la défaite des forces criminelles, qui avaient défié toute la civilisation, en détruisant l’armée terroriste d’une dictature barbare, qui semait la mort et les destructions, qui effaçait de la surface de la Terre les hôpitaux, les écoles, les mosquées les églises, les monuments historiques et culturels. Ces forces criminelles aspiraient à faire de la Syrie et de ses pays voisins un terrain propice au lancement d'une agression globale visant notre pays. S’ils avaient gagné en Syrie, les terroristes auraient sans aucun doute poursuivi leur offensive mondiale, car ils auraient reconstitué leurs rangs avec de nouvelles recrues, auraient eu accès à l’argent, aux ressources pétrolières, aux armements modernes. Pour les atrocités qu’ils ont commises, il ont reçu un châtiment mérité : leurs équipements, leurs états-majors, leurs infrastructures et des milliers de combattants ont été détruits.

ZK : La campagne des législatives est officiellement lancée en Italie.

MJ : Le président de la République italienne Sergio Matarella vient de dissoudre le Parlement national qui arrivait à la fin de son mandat. Les électeurs vont donc être convoqués pour élire leurs députés et leurs sénateurs, ce sera le 4 mars prochain. Un scrutin qui s'annonce d'ores et déjà très incertain.

ZK : 2017 touche à sa fin, une année assez faste, c'est-à-dire très bénéfique, pour les 500 personnes les plus riches du monde.

MJ : Oui elles ont vu leurs fortunes augmenter de 23%, selon le classement Bloomberg. Un classement dominé une fois encore par les milliardaires des nouvelles technologies et du commerce en ligne. Mais Bill Gates, le patron de Microsoft, lui, est détrôné, il perd sa place d'homme le plus riche du monde. Anieszka Kumor :

Et c'est le PDG d'Amazon qui arrive en tête, Jeff Bezos avec une fortune estimée à 100 milliards de dollars. Il a eu, dès 1994, l'idée de créer une librairie en ligne. Depuis, le groupe a intégré le cercle fermé des grands du Net. Entrepreneur avisé, champion de l'optimisation fiscale, le patron d'Amazon devance deux autres américains: Bill Gates et l'homme d'affaires Warren Buffet. Aux quatrième et cinquième places, on trouve Amancio Ortega Gaona, créateur de la marque de vêtements espagnole Zara, et Mark Zuckerberg, le patron de Facebook. Juste devant le premier Français, Bernard Arnault, propriétaire du groupe de luxe LVMH. Suivent Françoise Bettencourt Meyers, héritière de L'Oréal, ou encore François Pinault, patron du groupe Kering. Au total, les plus grandes fortunes mondiales valent 5.400 milliards de dollars, soit deux fois le PIB de la France. Un accroissement de richesses qui s'explique notamment par l'envolée des bourses. Parmi les perdants de cette année : Patrick Drahi, propriétaire de SFR, ou encore Georges Soros, homme d'affaires et philanthrope américain d'origine hongroise.

ZK : Du sport et de la voile... L'année a été marquée par deux marins aux trajectoires bien différentes... Armel Le Cleac'h et François Gabart. Thomas de Saint Léger.

C'est l'histoire d'un homme pressé...D'un petit prince des Océans qui dessine course après course sa légende.Route du Rhum, Jacques Vabre, Vendée Globe. François Gabart avait déjà tout gagné ou presque au moment de se lancer ce défi dingue.Effacer une marque toute fraîche, celle du record du Tour du Monde en solitaire : 49 jours 3heures 7 minutes chrono canon validé par Thomas Coville un soir de décembre 2016. Un an plus tard, 42 jours et 16 heures après son départ Macif Le Maxi-trimaran de François Gabart touche terre. Boucle bouclée à 35 nœuds - 65kmh - de moyenne et pari gagné pour ce marin malin Skipper sur le mers, ingénieur sur la terre, Gabart est toujours à la barre de ses projets de la conception à l'arrivée. Patience et passion ce sont les atouts de l'autre homme de l'année Armel Le Cléach, presque 20 ans de carrière et beaucoup de frustrations : 2e du Vendée Globe 2009 et 2013 2e de la Route du Rhum 2010 2e encore de la Jacques Vabre en 2015. Mais le chacal - c'est son surnom - ne lâche pas ses proies. À 39 ans le 19 janvier 2017 il remporte enfin aux Sables-d'Olonne son 1er Vendée Globe. Malédiction brisée et Horizon dégagé. Avec un Cléach libéré... Un Gabart survolté... Un Coville revanchard... La course au large a encore de belles passes d'armes à offrir.

MJ : C’est la fin de ce Journal en français facile, il est à retrouver sur le site internet RFI savoirs. Merci Zephyrin !

ZK : Merci Maxime !

Radio France International France 24 Monte Carlo Doualiya France Médias Monde

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJD OJD Dénombrement des médias

Logo RFI

Journal en français facile 28/12/2017 20h00 GMT

Cette page n'est pas disponible sur ce type de terminal.

Consultez les quiz disponibles sur ce type de terminal ici.