#Français de l’actualité

Journal en français facile 16/01/2022 20h00 GMT

Studio RFI
Transcription

Raphaël Reynes : Merci d’écouter RFI, il est 20h en temps universel, 21h à Paris. 

Bonsoir à tous, bienvenue dans votre Journal en français facile, présenté ce soir avec Sylvie Berruet. Bonsoir Sylvie !  

Sylvie Berruet : Bonsoir Raphaël, bonsoir à tous. 

RR : Le passe vaccinal adopté par l'Assemblée nationale française. Les députés ont définitivement validé le projet du gouvernement, au terme de deux semaines de débats houleux et intenses. 

SB : La disparition d'Ibrahim Boubacar Keïta. L'ancien président du Mali est mort à Bamako, à l'âge de 76 ans. Au pouvoir pendant sept ans, celui que l'on appelait par ses initiales, IBK, avait été renversé par un coup d'État, en 2020. 

RR : Et puis, le tsunami provoqué par l'éruption d'un volcan dans l'océan Pacifique a provoqué des dégâts importants, aux îles Tonga. Les communications téléphoniques et Internet sont coupées, dans l'archipel.  

----- 

SB : Après deux semaines de débats intenses, le Parlement français a adopté le projet de loi du gouvernement sur le passe vaccinal, ce dimanche. 

RR : Une adoption en seconde lecture par l'Assemblée nationale. 215 voix pour, 58 contre. C'est le douzième texte qui renforce les outils de gestion de la crise sanitaire, depuis mars 2020, et il intervient alors que la France fait face à une flambée des contaminations de Covid-19. Près de 325 000 cas positifs enregistrés, ce samedi. Alors, qu'est ce qui va changer ? Qui est concerné par ce texte ? Les réponses de Lucie Bouteloup

« Voici le résultat du scrutin : votants 280, exprimés 273, majorité 137, pour 215, contre 58. L'Assemblée nationale a adopté le projet de loi renforçant les outils de gestion de la crise sanitaire. » Ça y'est, c'est acté, à partir du 20 janvier tous les Français devront présenter leur passe vaccinal pour accéder aux activités de loisirs, aux restaurants et aux bars, mais aussi aux foires et aux transports publics interrégionaux. Les certificats de rétablissement au Covid datant d'au moins onze jours et de moins de six mois seront également pris en compte. Exit donc les tests PCR ou antigéniques négatifs, sauf pour accéder aux établissements et services de santé. Sont concernés tous les Français âgés de plus de 16 ans, les mineurs de 12 à 15 ans eux, resteront soumis au passe sanitaire actuel. Autre mesure de la loi sur les outils de gestion de la crise : le contrôle d'identité que les restaurateurs ou les directeurs de salles de spectacles pourront exiger en cas de doute de fraude. Enfin, les employeurs qui ne respecteront pas le télétravail devront quant à eux payer une amende de 500 euros par salarié. 

RR : Lucie Bouteloup. 

SB : Au Royaume-Uni, Boris Johnson contre-attaque. 

RR : Le Premier ministre britannique a été mis en cause pour avoir laissé des fêtes alcoolisées se dérouler dans les locaux du gouvernement, en pleine crise sanitaire. Selon le journal Sunday Times, Boris Johnson va s'attaquer au problème. Il s'apprêterait à annoncer des mesures parmi lesquelles l'interdiction de l'alcool dans les bureaux du gouvernement et le renvoi de plusieurs de ses collaborateurs. 

SB : Et comme vous le disiez hier, les fêtes alcoolisées se sont des apéros.

À propos du Covid-19 et de vaccination, le feuilleton Novak Djokovic est terminé, en Australie. 

RR : Le joueur de tennis serbe a quitté le pays après avoir perdu son dernier recours en justice. La Cour fédérale a confirmé l'annulation de son visa, décidée par le gouvernement australien. Annulation parce que Novak Djokovic n'a pas été vacciné contre le Covid-19. Il ne participera donc pas à l'Open de Melbourne, qu'il espérait remporter pour la dizième fois. 

SB : Et dans son pays, en Serbie, les réactions ne sont pas faites attendre. 

RR : L'expulsion du joueur est jugée « scandaleuse » et « politique » par de nombreux habitants de Serbie. Le président, Alexandar Vucic, a pris la parole. Et lui parle d'humiliation. 

« J'ai parlé tout à l'heure avec Novak Djokovic, donc après la décision. Je l’ai encouragé et je lui ai dit que nous avions hâte de le voir en Serbie, qu’il rentre dans son pays, qu’il vienne là où il est toujours bienvenu. Ceux qui croient avoir tenu, en faisant ça, à certains principes, n'ont fait que démontrer qu’ils n’avaient aucun principe. Car il s’agissait de maltraiter pendant dix ou onze jours le meilleur joueur de tennis au monde, pour lui remettre le onzième jour une décision que vous aviez de toute façon prévu de lui remettre depuis le premier jour. Si vous aviez dit que celui qui n’est pas vacciné n’a pas le droit d’entrer en Australie, soit Novak Djokovic ne serait pas venu, soit il se serait fait vacciner. Il semble qu’ils ont voulu montrer, en prenant pour cible Novak Djokovic, comment fonctionne l’ordre mondial avec cette chasse aux sorcières. » 

RR : Propos recueillis par Jelena Tomic. 
L'Open de Melbourne commence demain, lundi. 

SB : Il était connu par ses initiales, IBK. L'ancien président du Mali, Ibrahim Boubacar Keïta, est décédé, ce dimanche à Bamako. 

RR : Âgé de 76 ans, il avait été renversé par un coup d'État en 2020, après sept ans passés au pouvoir. Homme de gauche et membre de l'organisation Internationale socialiste, IBK aura incarné l'impuissance de l'État dans un pays déchiré par les putschs, les attaques jihadistes et les violences intercommunautaires. 

SB : L'actualité en Afrique, c'est aussi cette attaque contre un village dans le nord du Burkina. 

RR : Au moins dix civils ont été tués à Namssiguian, dans la province de Bam. Une attaque attribuée à des groupes jihadistes. 

SB : Une unité de la police anti-terroriste de Jamaïque a arrêté, ce week-end, un ancien sénateur haïtien.  

RR : John Joël Joseph est recherché par la police haïtienne pour son rôle présumé dans l'assassinat du président Jovenel Moïse, c'était l'été dernier. En quelques jours c'est le troisième suspect clé à se faire arrêter à l'étranger, Stefanie Schüler

Quelques jours après l'assassinat de Jovenel Moïse en juillet dernier, les autorités haïtiennes avaient lancé un avis de recherche contre John Joël Joseph, décrit comme un individu « dangereux et armé ». Selon un rapport de la police nationale d'Haïti, l'ex-sénateur aurait participé à la planification du meurtre du président haïtien. L'une des réunions en amont du crime, à laquelle ont participé plusieurs auteurs présumés de l'attaque, se serait tenue au domicile de John Joël Joseph. L'ex-sénateur aurait aussi été en contact téléphonique avec des membres du commando avant et après l'assassinat. Selon les informations du journal Miami Herald, John Joël Joseph se serait caché en Haïti les mois qui ont suivi le crime et serait arrivé en Jamaïque par voie maritime en décembre. L'homme de 53 ans a été arrêté vendredi soir en compagnie de sa femme et de leurs deux enfants. Il se trouve actuellement dans un centre de détention jamaïcain. La Jamaïque et Haïti n'ont pas d'accord d'extradition. Reste maintenant à savoir si John Joël Joseph sera renvoyé en Haïti ou alors extradé vers les États-Unis où une enquête sur l'assassinat du président haïtien est également en cours. 

RR : Stefanie Schüler. 

SB : Les discussions sur la situation à la frontière entre la Russie et l'Ukraine. Et ces déclarations pessimistes de la part de Moscou. 

RR : Dans un entretien diffusé par la chaine américaine CNN, le porte-parole du Kremlin affirme que les Russes et les Occidentaux restent sur des positions « totalement divergentes ». Après trois sessions de négociations diplomatiques, les deux parties ne sont pas parvenues à s'entendre. Toujours sur CNN, Dmitri Peskov se veut tout de même rassurant et assure que « personne ne menace personne de mener une action militaire ». 

SB : Les îles Tonga sont toujours difficilement joignables après avoir été touchées par un tsunami. 

RR : La vague a été provoquée par l'entrée en éruption d'un volcan sous-marin, au large de cet archipel du Pacifique. Les lignes téléphoniques et internet ont été coupées. Jacinda Ardern est Première ministre de Nouvelle-Zélande, dont dépendent les îles Tonga. 

« L'évaluation officielle des dégâts n'est pas encore disponible, mais notre haut-commissariat pour les îles Tonga indique que le tsunami a eu un impact significatif sur l'estran du côté nord de Nuku'alofa, avec des bateaux et de gros rochers rejetés sur le rivage. Les magasins situés le long de la côte ont été endommagés et un important travail de nettoyage sera nécessaire. Nuku'alofa est couverte d'une épaisse couche de poussière volcanique, mais les conditions sont calmes et stables. Le courant a été rétabli dans une partie de Nuku'alofa et les téléphones portables locaux fonctionnent, nous a-t-on dit. Cependant, je voudrais noter que nous n'avons pas encore reçu de nouvelles des autres zones côtières de Tongatapu ou des autres îles extérieures. Le principal câble de communication sous-marin a été touché, probablement en raison de la coupure de courant, et c'est pourquoi les communications ont été limitées. Les autorités de télécommunications travaillent d'urgence pour rétablir la communication. » 

SB : Jacinda Ardern, cheffe du gouvernement néo-zélandais. Une alerte tsunami avait été déclenchée dans de nombreux pays. 

RR : Deux personnes sont mortes noyées dans le nord du Pérou. Au Japon, 230 000 personnes ont été appelées à évacuer leurs domiciles. L'alerte a été levée mais le gouvernement appelle à la prudence. 

SB : Le football français et la fin de la 21e journée de Ligue 1. 

RR : 7 matches sont au programme, ce dimanche. Rennes a battu Bordeaux, 6 à 0. Lorient et Angers font match nul, 0 à 0. Monaco bat sèchement Clermont, 4 à 0. Reims s'incline sur son terrain face à Metz, 1 but à 0. Et Lille mène actuellement 1-0. 

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias