#Français de l’actualité

Journal en français facile 01/11/2019 20h00 GMT

Studio RFI
Transcription

21h à Paris, 20h en temps universel.

Loïc Bussières : Bonsoir et bienvenue si vous nous rejoignez pour votre Journal en français facile que je vous présente en compagnie de Sébastien Duhamel. Bonsoir.

SD : Bonsoir.

LB : À la une : le Liban, 3 jours après la démission de Saad Hariri, le chef du Hesbollah, Hassan Nasrallah, a pris la parole. Il ne s’était pas encore exprimé depuis le départ du Premier ministre.

SD : Donald Trump quitte New York pour la Floride. Le Président américain change en tous cas de résidence fiscale. Il s’estime mal traité par sa ville natale. Les explications dans ce journal.

LB : Du tennis également dans ce journal. On suit le tournoi Masters 1000 de Paris où le Français Gaël Monfils est à la peine face à Denis Shapovalov.

------

SD : On se rend tout d’abord Liban quelques jours après la démission de Saad Hariri. C’était mardi, une démission qui ouvre une période d’incertitude dans le pays.

LB : Le départ du Premier ministre qui sonne comme une victoire des manifestants n’était souhaitée ni par le Président Michel Aoun ni par son allié le Hezbollah dont le leader Hassan Nasrallah a pris la parole aujourd’hui. Au sud de Beyrouth, les précisions de notre envoyée spéciale Muriel Paradon.

[Transcription manquante]

SD : En Algérie, 65 ans jour pour jour après le début de la lutte armée contre le colonisateur français. Une marée humaine s’est répandue ce vendredi dans les rues d’Alger pour réclamer une « nouvelle indépendance ».

LB : Pas de comptage officiel ou indépendant. Impossible donc de connaître le nombre exact de manifestants. Mais en ce 37e vendredi consécutif de manifestation, la mobilisation était comparable à celles constatées au plus fort du « Hirak », le mouvement de contestation inédit du régime dont l’Algérie est le théâtre depuis le 22 février.

SD : Au Mali, 15 militaires tués dans une attaque qualifiée de terroriste.

LB : C’est ce qu’annonce l’armée malienne qui parle de soldats visés à Indelimane, dans le secteur de Menaka, dans le nord du pays. Il y a un mois, les 30 septembre et 1er octobre, 40 militaires avaient perdu la vie dans deux attaques jihadistes, près du Burkina Faso, pays situé au sud du Mali.

SD : On prend la direction des États-Unis où le Donald Trump vient d’annoncer qu’il changeait de résidence fiscale.

LB : Le Président américain a en tous cas entamé les démarches pour faire de la Floride son nouveau lieu de résidence principale, jusqu’à maintenant, c’était New York. Mais il estime être mal traité par sa ville natale. Correspondance à Washington Anne Corpet.

Le changement de résidence fiscale du président a été révélé par le New York Times, et Donald Trump a dû se justifier sur Twitter : « J’adore New York, mais dépit des millions que je paye en impôts à la municipalité et à l’État chaque année, j’ai été très mal traité par les élus à la fois de la ville et de l’État. Peu de personnes ont été aussi mal traitées » se lamente le locataire de la maison blanche. Il est vrai que le président est très impopulaire dans sa ville natale, et les poursuites engagées par le procureur de New York pour obtenir ses déclarations d’impôts l’ont rendu furieux. C’est désormais le complexe de Mal Al Lago à Palm Beach en Floride qui figurera comme résidence principale sur le document fiscal du couple présidentiel. Donald Trump y a passé 99 jours depuis sa prise de fonction, contre seulement 22 à New York. Avantage non négligeable de cette modification de résidence : les impôts en Floride sont bien moins élevés qu’à New York. La péninsule du sud des États-Unis a aussi une importance politique pour le président : c’est un État clé très disputé, contrairement à New York, acquis aux démocrates.

SD : Toujours aux États-Unis. Un nouvel incendie en Californie, un État déjà ravagé par les flammes.

LB : Un nouveau départ de feu la nuit dernière dans le comté de Ventura où des milliers de pompiers combattent déjà une douzaine de feux depuis plusieurs jours. « Maria Fire », c’est le nom de ce dernier incendie, menace deux petites villes et a déjà entraîné l’évacuation de plus de 7 000 personnes et ravager 2 000 hectares.

SD : Au Brésil, c’est la marée noire qui touche le nord-est du pays qui préoccupe les autorités. Elle pourrait avoir été provoquée par un navire battant pavillon grec.

LB : Le tanker, qui faisait route vers l’Afrique du Sud est « le principal suspect » aux yeux du ministère de la Défense qui confirme que le pétrole échoué provient bien du Venezuela et tente maintenant de savoir s’il s’agit d’un accident ou d’un acte criminel. 

SB : On se rend en Autriche où l’interdiction totale de la cigarette dans les bars et restaurants entrait en vigueur aujourd’hui.

LB : La fin d’un long feuilleton politique. L’extrême droite s’y est en effet toujours opposée et avait réussi, l’an passé a faire annuler une première interdiction alors qu’elle était au gouvernement aux côtés des conservateurs. Depuis, les scandales l’ont écarté du pouvoir. L’interdiction a donc pu être votée et entre en vigueur aujourd’hui ce qui ne plaît pas à tout le monde. Reportage à Vienne d’Isaure Hiace.

Markus Alzinger est propriétaire d’un pub depuis 12 ans à Vienne, un bar d’habitués qu’il a décidé de fermer à cause de l’entrée en vigueur de l’interdiction de fumer. « Il y aura forcément des nuisances sonores à l’extérieur du bar et les amendes montent jusqu’à 10 000 euros ! Ce n’est pas possible financièrement, c’est pourquoi il vaut mieux fermer. J’espère que la loi sera modifiée. » Ambiance et odeur différentes à quelques rues de là, au bar La parfumerie. Le propriétaire Gilles Reuter a choisi de bannir la cigarette il y a un an et demi, avant d’y être contraint. Et aujourd’hui, il n’a aucun regret. Thomas Szekeres, le président de l’ordre des médecins salue l’interdiction, mais prévient : d’autres mesures sont nécessaires en Autriche, 3e pays européen où l’on fume le plus. « 25 % des Autrichiens fument régulièrement et 15 % des jeunes ! Nous devons donc faire beaucoup plus de prévention, commencer dès la maternelle et continuer durant tout le parcours scolaire ». Plus de 13 000 personnes meurent chaque année en Autriche de maladies liées au tabac. IH, Vienne, RFI.

LB : Lui, n’est pas parvenu à trouver le second souffle. En tennis, Gaël Monfils s’incline en quarts de finale du tournoi Masters 1000 de Paris Bercy. Défaite en 2 manches face au Canadien Denis Shapovalov. Eric Mamruth.

[Transcription manquante]

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias