#Français de l’actualité

Houlette

mots-actu_h.png
RFI
Les mots de l'actualité : une chronique pétillante qui éclaire en deux minutes un mot ou une expression entendue dans l'actualité.

Un accord semble avoir été conclu pour évacuer les rebelles d’Alep, sous la houlette de la Russie et de la Turquie. Voilà une information que les médias nous transmettent, RFI en tête, et on voit bien d’ailleurs, d’après le style employé qu’il s’agit d’une communication médiatique : une évacuation sous la houlette de la Russie et de la Turquie ! Un style typiquement médiatique ! On aura bien sûr compris que cela veut dire que l’évacuation se fait sous le contrôle de ces deux pays, sous la direction de ces deux pays. L’emploi de cette image d’ailleurs n’est pas si fréquent dans ce genre de situation : on peut imaginer que la Russie et la Turquie sont les deux pays qui organisent tout ça, et qui ont accepté cette évacuation, et d’une certaine façon se portent garants de son bon déroulement. Du moins peut-on l’espérer ! Mais cette expression est plus souvent employée lorsqu’il s’agit d’une vraie direction, et non seulement d’un contrôle. Elle peut s’entendre à propos d’une réalité abstraite : sous la houlette de la Turquie, des Nations Unies… mais aussi quand il s’agit d’une personne bien vivante, sous la houlette du président du Sénat, de Monsieur Tel et Tel…

Mais c’est vraiment le cliché médiatique parfait, une expression dont on ne connait pas trop l’origine, et qui vient toute seule sous la plume ou la langue du journaliste un peu pressé .

Alors évidemment cela donne envie d’en chercher l’origine. Le pot est bien français : il n’est plus vraiment en usage, sinon pour désigner une sorte de petite houe, une petite bêche, en tout cas un instrument aratoire, pour jardiner, soulever les mottes de terre, déterrer les oignons des fleurs. Mais au moyen-âge, le mot est fréquent, et désigne le bâton du berger : celui avec lequel il s’assure que les bêtes restent en troupeau, il les rassemble… Et on sait que le berger est une figure métaphorique bien courante pour parler d’une gardien. Et notamment d’un gardien des âmes : le pasteur n’est pas autre chose. Celui qu’on appelle parfois un pâtre (c’est une autre réalisation du même mot au départ). Et c’est ainsi qu’on comprend que l’expression biblique le Bon Pasteur désigne celui qui retrouve et sauve la brebis égarée, celle qui a quitté de bon, le droit chemin. Et c’est cette image qui fait comprendre que le mot de pasteur ait ensuite désigné un prêtre. Surtout et de façon officielle dans les cultes protestants, mais parfois à titre de comparaison dans les traditions catholiques, le pasteur est celui qui veille sur ses ouailles, ceux dont il a la garde spirituelle.

Avertissement ! 
Ce texte est le document préparatoire à la chronique Les Mots de l’Actualité. Les contraintes de l’antenne et la durée précise de la chronique rendent indispensables un aménagement qui explique les différences entre les versions écrite et orale.

Logo CANOPE

Coproduction du réseau CANOPÉ.
www.reseau-canope.fr

Radio France International France 24 Monte Carlo Doualiya France Médias Monde

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJD OJD Dénombrement des médias

Logo RFI

Houlette

Cette page n'est pas disponible sur ce type de terminal.

Consultez les quiz disponibles sur ce type de terminal ici.