#Français de l’actualité

Hélicoptère

mots-actu_h.png
RFI
Les mots de l'actualité : une chronique pétillante qui éclaire en deux minutes un mot ou une expression entendue dans l'actualité.

Les hélicoptères font parler d’eux en ce moment, et la rupture des négociations avec la Pologne pour la construction de quelques uns de ces engins embarrasse et met en colère. Seulement, un hélicoptère, qu’est-ce que c’est en fait ? Eh bien, c’est une machine volante évidement, et qui vole avec un moteur, et non pas en misant sur le plus léger que l’air : on est dans le plus lourd que l’air, il ne s’agit pas d’un ballon rempli d’un gaz qui pourrait vous fait envoler. Mais, on le sait, l’hélicoptère ce n’est pas l’avion. D’abord parce que l’avion a des ailes, c’est-à-dire des surfaces portantes qui peuvent éventuellement le faire planer, en tout cas  qui l’aident à rester en l’air. Alors que l’hélicoptère, au contraire, ne s’élève que grâce à ses seules hélices. Et, d’ailleurs, c’est de là que lui vient son nom : hélicoptère, hélice, on voit bien qu’on est dans la même famille de mots. Une hélice c’est une pale, c’est-à-dire une sorte de lame recourbée, qui est fixée en son milieu sur un axe, donc il y en a un bout qui part à droite, un autre à gauche, et ça peut tourner, ce qui va donner un mouvement de propulsion à l’appareil.

Alors, l’important c’est que cette lame, l’hélice, elle n’est pas plate. Elle a une courbure qui lui permet en fait de brasser l’air, et de s’appuyer sur lui pour s’élever. Donc l’hélice c’est d’abord déterminée par une forme, qui rappelle celle de la spirale. On a deux mots un peut différents mais qui évoquent des idées semblables, hélice et spirale. On parle parfois des escaliers à spirale, même si on préfère évoquer les escaliers en colimaçon parce que c’est plus drôle, plus pittoresque, plus imagé – le colimaçon est un genre d’escargot dont la coquille s’enroule en spirale. Alors, cette forme, qui ressemble à un ressort, elle est très évocatrice, de façon positive ou négative. Alors, un  mouvement en spirale n’est pas un mouvement circulaire : il ne revient pas à l’endroit d’où il est parti, il est évolutif, vers le haut ou vers le bas, donc il s’agit d’un cercle imparfait. Ce n’est pas l’éternel retour, c’est une image qui est plutôt une image d’évolution en fait. La plupart du temps quand on évoque la spirale, c’est à propos d’un mouvement qui nous emmène vers le mieux. Alors parfois on parle de spirale infernale, qui fait penser à une descente aux Enfers. C’est vrai mais ce n’est pas le cas la plupart du temps

On parle aussi parfois de vrille. Là il s’agit sensiblement du même dessin, mais qui s’accompagne de l’idée d’une certaine vitesse. Et souvent d’une vitesse qui s’accroit : le plus souvent on pense à une chute, donc à une accélération. Avec le sentiment que plus on va vite, moins on peut arrêter le processus, qui va amener à s’écraser. Alors bien sûr on évoque l’avion qui tombe. Mais l’expression « en vrille », on l’emploie souvent car elle fait penser à un mouvement qui s’entraine lui-même. Des plaisanteries (souvent on pense à des plaisanteries de mauvais goût), des tentations… en tout cas une mécanique qu’on ne peut plus stopper quand elle est lancée.

Avertissement ! 
Ce texte est le document préparatoire à la chronique Les Mots de l’Actualité. Les contraintes de l’antenne et la durée précise de la chronique rendent indispensables un aménagement qui explique les différences entre les versions écrite et orale.

Logo CANOPE

Coproduction du réseau CANOPÉ.
www.reseau-canope.fr

Radio France International France 24 Monte Carlo Doualiya France Médias Monde

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJD OJD Dénombrement des médias

Logo RFI

Hélicoptère

Cette page n'est pas disponible sur ce type de terminal.

Consultez les quiz disponibles sur ce type de terminal ici.