#Français de l’actualité

Fiançailles

mots-actu_f.png
RFI
Les mots de l'actualité : une chronique pétillante qui éclaire en deux minutes un mot ou une expression entendue dans l'actualité.

Un mariage en vue pour PSA et FIAT Chrysler. Deux sociétés déjà fort importantes, qui fabriquent des voitures, et qui envisagent une union qui ferait de ce nouveau groupe l’un des plus importants sur le marché.

On parle de mariage en vue sur RFI et de fiançailles sur bien d’autres médias. Et en effet les fiançailles sont bien l’annonce d’un mariage à venir. Bien entendu on est là en face d’expressions figurées, mais dont le sens n’échappe à personne.

Qu’est-ce que les fiançailles ? Que veut dire se fiancer. Ce verbe dérive d’un autre : fier. Il s’agit donc d’engager sa parole, promettre qu’on va épouser. Pourquoi promettre au lieu de passer à l’acte tout de suite ? C’est un peu comme une promesse de vente dans l’immobilier : les deux parties se donnent malgré tout un temps de réflexion, pour se préparer, pour vérifier aussi que tout se passera conformément à ce qu’on attend ! Pas de vice de construction, pas de bigamie. Mais même si rien n’est signé, si rien n’est définitif, quand il y a fiançailles, on s’est quand même exposé : on risque le déshonneur à se retirer de l’affaire, sauf si on a une bonne raison. 

Avec les fiançailles, on avait les accordailles, mot encore plus désuet et qui désignait une cérémonie voisine : non seulement on se fait confiance, mais on s’accorde !

Et une fois qu’on est accordé, on a donc face à face un fiancé et une fiancée. Les bonnes mœurs s’opposent à ce qu’ils se conduisent comme s’ils étaient mariés, mais on leur permet de « se fréquenter », de se voir, de se montrer ensemble, de tester, même si ce n’est pas en grandeur réelle, ce que sera leur vie de couple.

La période des fiançailles est donc un temps d’attente qui précède les épousailles, c’est-à-dire la cérémonie du mariage proprement dit. On voit bien que ces mots, dont le pluriel indique un certain faste, une certaine durée dans les cérémonies, sont fabriqués sur le même modèle.

Le mot mariage est d’une tout autre construction, et d’ailleurs il a au moins deux ses distincts : il désigne tantôt la cérémonie elle-même, tantôt la vie maritale qui la suivra. On a d’ailleurs une formule qui rend bien compte de ces deux usages : mariage pluvieux, mariage heureux. Deux occurrences, deux apparences du mot, symétriques, mais dans deux sens différents : si le jour du mariage, et donc l’acte lui-même, et les réjouissances qui l’accompagnent se déroulent par un jour de pluie, la vie conjugale que cela engage sera heureuse. Une sorte de pensée magique, de superstition qui imagine qu’une première déception sera rattrapée par la suite, sera compensée par son contraire : le soleil brillera sur les époux !

Avertissement ! 
Ce texte est le document préparatoire à la chronique Les Mots de l’Actualité. Les contraintes de l’antenne et la durée précise de la chronique rendent indispensable un aménagement qui explique les différences entre les versions écrite et orale.

Logo DGLFLF Ministère de la Culture

En partenariat avec la Délégation Générale à la Langue française et aux Langues de France (DGLFLF)

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias