#Français de l’actualité

Féminicide

mots-actu_f.png
RFI
Les mots de l'actualité : une chronique pétillante qui éclaire en deux minutes un mot ou une expression entendue dans l'actualité.

Le mot féminicide sera décidément l’un de ceux qui aura le plus marqué le vocabulaire des médias depuis quelques mois. Et depuis le meurtre d’une femme en Aveyron, dans le sud de la France, et les déclarations du ministre Gérald Darmanin qui ont suivie voici de nouveau sur le devant de la scène politique.

La chose n’est donc pas nouvelle, mais le mot l’est, relativement : un néologisme, cest-à-dire mot nouveau, mot inventé récemment. Et ce mot est aisément compréhensible car il nest pas construit à partir de rien. Il a des frères et des cousins. Et une construction très claire. Occidere est un verbe latin qui signifie tuer. À partir de là, sa terminaison -cide, a servi à former des mots qui évoquent un meurtre. Au centre de cette série, on a le mot homicide, quon retrouve dans le vocabulaire de la justice : on parle dhomicide volontaire, dhomicide involontaire. On évoque un homme qui sest fait tuer. Un homme ou une femme ? On ne sait pas trop : le sexe de la victime nest pas déterminé par le mot. Homo évoque plus la personne humaine que lhomme : homo nest pas vir. Malgré tout, même si le mot a une certaine neutralité, son sens est souvent tiré vers le masculin.

Et avec féminicide, les choses sont claires : il sagit du meurtre dune femme. Et on pense bien sûr au meurtre dune femme par un homme, le plus souvent par un homme qui lui a été lié ou qui lest encore : un mari, un compagnon, un amant. On reste donc à lintérieur dune série de mots qui pointent du doigt le rapproche très proche, souvent familial ou à peu près entre celui qui fait violence et sa victime, puisque dans cette même famille, on trouve le parricide, le meurtre du père, le fratricide, celui du frère, linfanticide, celui de lenfant. Mais ce genre de formation échappe au cercle purement familial : si l’on pense à un insecticide, il s’agit simplement d’un produit destiné à tuer les insectes.

Avertissement !  
Ce texte est le document préparatoire à la chronique Les Mots de l’Actualité. Les contraintes de l’antenne et la durée précise de la chronique rendent indispensable un aménagement qui explique les différences entre les versions écrite et orale.

Logo DGLFLF Ministère de la Culture

En partenariat avec la Délégation Générale à la Langue française et aux Langues de France (DGLFLF)

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias