#Français de l’actualité

Circulaire

mots-actu_c.png
RFI
Les mots de l'actualité : une chronique pétillante qui éclaire en deux minutes un mot ou une expression entendue dans l'actualité.

La circulaire Castaner suspendue ! C’est ce qu’on apprenait il y a quelques jours et on sait donc que ce que souhaitait le ministre de l’Intérieur ne sera pas mis en place. C’est le Conseil d’État qui a suspendu cette mesure, cette institution chargée de réguler certaines dispositions du gouvernement, et qui peut donc geler ou empêcher certaines décisions gouvernementales si elles lui semblent contraires à l’intérêt national. Dans le cas qui nous occupe, il s’agit d’une circulaire qui a été suspendue. Mais qu’est-ce donc qu’une circulaire ?

On vient de parler de disposition ou de décision : c’est bien de cela qu’il s’agit. Et celle du ministre imposait qu’on ne mentionne plus d’étiquette politique, de couleur politique pour les listes qui se présentent aux élections municipales dans les petites villes, celles de moins de 9 000 habitants. Apparemment l’opposition au gouvernement a pensé que cette volonté avait quelque chose d’un peu manœuvrier, qu’elle avait quelques sous-entendus politiques et qu’elle tendait à masquer le peu de popularité du mouvement actuellement au pouvoir, La République en Marche dans ces municipalités.

Alors, pourquoi parler de circulaire ? C’est un mot qui appartient vraiment à l’administration, et qui s’applique d’abord à une lettre circulaire, ou à un message circulaire. Celui dont on parle a été envoyé aux préfets. Pourquoi circulaire ? Parce que c’est une lettre multiple, envoyée en nombre à de nombreux destinataires. Techniquement elle est donc adressée à plusieurs personnes, mais on peut imaginer qu’elle d’abord envoyée à l’une d’entre elles, qui, une fois qu’il en a pris connaissance, la passe à un deuxième, qui fera la même chose pour un troisième et ainsi de suite. On explique comme ça cette image de circularité. Mais en ce qui concerne le contenu, il est bien clair qu’il s’agit d’un ordre, au mieux d’une recommandation : il y a quelque chose d’assez impérieux dans ce que transmet une circulaire : une injonction qui vient d’en haut, du pouvoir : elle tourne peut-être, puisqu’elle est circulaire, mais en tout cas, elle commence par descendre, en suivant une image qui fait penser à une hiérarchie pyramidale. 

Cela dit, elle tourne : c’est bien le sens premier de l’adjectif circulaire, qui dérive de cercle ; cela évoque bien un trajet en rond, qu’il s’agisse par exemple d’un regard circulaire, d’un mouvement circulaire. Pourtant l’idée qui va dominer dans la plupart des mots qui dérivent de cet adjectif est plus celle du mouvement que du cercle : une économie circulaire est une économie qui fonctionne en circuit fermé c’est vrai. La circulation du sang évoque aussi un trajet qui se mord la queue, qui revient à son point de départ. Mais lorsqu’on parle de circulation, notamment si l’on pense à celle des véhicules, au trafic routier, l’image du cercle et de la figure fermée s’éloigne : on ne pense plus qu’à la mobilité. 

Avertissement ! 
Ce texte est le document préparatoire à la chronique Les Mots de l’Actualité. Les contraintes de l’antenne et la durée précise de la chronique rendent indispensable un aménagement qui explique les différences entre les versions écrite et orale.

Logo DGLFLF Ministère de la Culture

En partenariat avec la Délégation Générale à la Langue française et aux Langues de France (DGLFLF)

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias