mots-actu_c.png
RFI
Les mots de l'actualité : une chronique pétillante qui éclaire en deux minutes un mot ou une expression entendue dans l'actualité.

La Côte d’Ivoire, cible des Jihadistes, titrait hier RFI.
Et l’image, elle est facile à comprendre : depuis longtemps la Côte d’Ivoire était une cible. C’est-à-dire un endroit à frapper. Et on nous dit également que la Côte d’Ivoire était visée. Avec ce terme, on voit que la métaphore, l’image peut être utilisée sous plusieurs formes.
C’est une métaphore en effet : on compare le pays à une cible. Mais l’image est très directe, il s’agit d’une attaque, meurtrière, menée avec des armes lourdes. Au sens propre, une cible est un objet qu’un tireur doit atteindre pendant un entrainement, ou même un jeu d’adresse. Il s’agit en général d’un cercle, parfois d’un carré. Et le mot vient d’une langue germanique parlée en Suisse il y a longtemps. Ça date, en gros, du Moyen-Âge. La cible était au départ le but à atteindre pour des archers, pour ceux qui tiraient à l’arc. Et l’on sait bien que les Suisses avaient une grande réputation dans ce domaine : l’histoire de Guillaume Tell est là pour nous le rappeler. Guillaume Tell, c’était cet archer qu’on avait forcé à tirer sur une pomme placée sur la tête de son fils : il ne fallait pas avoir la main qui tremble. 
L’habileté de ces archers suisses était telle qu’elle se fit donc connaitre au-delà des frontières suisses et ce mot de cible est passé en français. Il a suivi d’abord l’évolution des armes. On a parlé de cibles pour les arcs et les flèches, mais aussi pour les armes à feu.

Mais là encore, il s’agit d’objets liés à un entrainement : des cercles souvent coloriés, qui contiennent d’autres cercles concentriques, qui se rétrécissent jusqu’au centre. Voilà ce que c’est qu’une cible, avec fréquemment un système de notation. Si on atteint le premier cercle, celui qui est le plus éloigné du centre, peut-être qu’on aura 20 points, ou 25, ou 30. Et plus on se rapproche du centre, plus on marque. Et le rond central permet d’atteindre le nombre maximum : souvent c’est mille. De là des expressions comme « en plein dans le mille ». Et à partir de là, on comprend bien que ce mot cible va avoir une vie imagée, et désigner autre chose que ce cercle à frapper. La cible peut être visée à balles réelles, et mourir quand elle est frappée. Donc la cible, c’est parfois la victime qu’on cherche à atteindre.
Mais elle peut être frappée de façon tout à fait abstraite aussi : on peut être la cible d’attaques verbales, de moqueries, de médisances, de calomnies qui cherchent à vous atteindre. Et lorsqu’on est la victime de ces agressions, on dit qu’on est pris pour cible. Là encore, c’est une expression un petit peu toute faite.

Et puis le mot est totalement sorti de ce genre de situation, pour être utilisée de façon beaucoup plus figurée. Par exemple dans le vocabulaire de la presse, la cible d’un journal est le public qu’elle cherche à atteindre, les lecteurs qu’elle voudrait toucher. Et ça s’est étendu au vocabulaire de la publicité ; là ça redevient un tout petit peu agressif. La cible d’une campagne publicitaire, ce sont les personnes qui sont susceptibles d’être convaincues et d’acheter. 

Avertissement ! 
Ce texte est le document préparatoire à la chronique Les Mots de l’Actualité. Les contraintes de l’antenne et la durée précise de la chronique rendent indispensables un aménagement qui explique les différences entre les versions écrite et orale.

Canopé

Coproduction du réseau CANOPÉ.
http://www.reseau-canope.fr/

Radio France International France 24 Monte Carlo Doualiya France Médias Monde

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJD OJD Dénombrement des médias

Logo RFI

Cible

Cette page n'est pas disponible sur ce type de terminal.

Consultez les quiz disponibles sur ce type de terminal ici.