#Français de l’actualité

Journal en français facile 06/12/2018 20h00 GMT

Studio RFI
Transcription

Jeanne Bartoli : Vous écoutez RFI. Il est 21heures à Paris et à Stockholm, 16 heures à Caracas. Bonsoir et bienvenue, c’est le Journal en français facile sur RFI. Bonsoir Sylvie Berruet.

Sylvie Berruet : Bonsoir Jeanne, bonsoir à tous.

JB : Edouard Philippe a de nouveau défendu toute la journée les mesures prises par le gouvernement pour faire face à la crise des gilets jaunes. Il annonce que 89 000 forces de l’ordre seront déployées ce week-end en France. Le gouvernement craint notamment des violences à Paris. La tour Eiffel sera fermée ce samedi. Et puis de nouveaux blocages et des perturbations rapportées dans plus de 200 lycées. On apprend ce soir que plus de 700 lycéens ont été interpellés aujourd’hui.

SB : En Suède, on ne peut pas parler de discussions de paix, mais les deux délégations yéménites, les rebelles et le gouvernement, ont commencé à se mettre au travail. L’ONU sert d’intermédiaire.

JB : Enfin, la disparition de l’écrivain français Joseph Joffo, auteur d’un sac de billes, livre autobiographique sur l’occupation allemande.

------

SB : Nouvelle journée compliquée pour le gouvernement français. 

JB : Edouard Philippe était cet après-midi devant les Sénateurs pour défendre ses mesures pour apaiser, pour calmer, la crise des gilets jaunes. Le gouvernement sous pression. Et c’est le moment qu’ont choisi plusieurs secteurs pour annoncer des grèves. Les syndicats du transport routier ont été reçus ce matin par la ministre des Transports. Ils ont décidé de maintenir leur appel à la grève à partir de dimanche soir. Des transporteurs qui approuvent le mouvement des gilets jaunes, mais qui ont des revendications différentes. Le reportage de David Baché.

Depuis le début, les gilets jaunes revendiquent la spontanéité de leur mouvement. Ni politique ni syndical. Ce qui n’empêche pas un grand nombre de salariés syndiqués de faire partie du mouvement. Patrice Clos, secrétaire général FO Transports, se montre strictement solidaire. Les syndicats FO et CGT du transport routier appellent à la grève à partir de dimanche soir, sur leurs revendications propres, qui concernent les majorations de leurs heures supplémentaires. Pour la journée gilets jaunes de samedi, pas d’appel à la mobilisation. Mais une invitation à se sentir libre. Jean-Marc Lambert de la CGT Transports. Dimanche soir, certains camionneurs seront en grève à l’appel des syndicats, ils seront susceptibles de bloquer la circulation. D’autres resteront mobilisés, à titre individuel, avec les gilets jaunes. Et seront susceptibles de bloquer la circulation. 

JB : Et de nombreux syndicats ont prévu une grande journée de mobilisation interprofessionnelle le 14 décembre.

SB : Le gouvernement qui a peur d’une mobilisation très violente ce samedi à Paris.

JB : Oui et pour éviter ces violences 89 000 forces de l’ordre seront mobilisées dans toute la France dont 8000 à Paris. La préfecture de police de Paris appelle aujourd’hui les commerçants du secteur des Champs-Élysées à fermer leurs magasins. La tour Eiffel et plusieurs musées seront fermés. Des évènements et des matches de football ont également été reportés. On fait le point avec Alexis Bedu.

Il ne risque pas d’y avoir beaucoup de touristes samedi sur la plus emblématique avenue parisienne. Aux abords des Champs-Élysées, les musées seront fermés. C’est le cas du Grand Palais, du musée Carnavalet ou encore de la crypte de Notre Dame de Paris. Ordre de la préfecture : il faut à tout prix éviter les débordements et la casse de ces deux derniers week-ends.   Ces fermetures suffiront-elles ? Samedi dernier les portes de l’Arc de Triomphe étaient bien scellées. Et cela n’avait pas empêché plusieurs dizaines de casseurs de s’attaquer au monument. La soirée télévisée du téléthon qui devait se tenir place de la Concorde est, elle, rapatriée dans les studios de France Télévisions. Autre annulation : les matchs de football. Le PSG - Montpellier de samedi après-midi est reporté. Tout comme Toulouse - Lyon, Saint-Etienne-Marseille et le derby du sud-est Monaco - Nice. Le pays est en ébullition. Dans les petites villes, certains matchs du huitième tour de la coupe de France sont reportés. En région Ile-de-France, aucune rencontre amateur ne se tiendra ce week-end. À Paris, la marche pour le climat, elle, est maintenue malgré la demande de report du ministère de l’Intérieur. Mais elle a été déplacée. Elle se tiendra finalement entre les places de la Nation et de République. 

JB : Et dernières annonces deux matches de football supplémentaires reportés : Angers-Bordeaux et Nîmes-Nantes. 

SB : Et puis plus de 700 lycéens interpellés aujourd’hui en France.

JB : Interpellations après de nouveaux blocages et des perturbations dans plus de 200 lycées de France. Certains lycéens dénoncent la réforme du baccalauréat et le fonctionnement de « Parcoursup », la plateforme d’orientation dans l’enseignement supérieur. Mais il y a parfois plus de violences que de slogans avec des casseurs qui se mêlent, qui se mélangent aux étudiants. Dans plusieurs villes, Toulouse, Lyon, Bordeaux et Mantes-la-Jolie, en région parisienne, les manifestations ont tourné à l’affrontement avec les forces de l’ordre.

 SB : Dans l’actualité encore, la Suède. Il n’est pas encore question de négociations de paix, mais le médiateur de l’ONU « parle d’opportunité unique ».

JB : Oui des discussions sur la guerre au Yémen ont commencé aujourd’hui. L’ONU est parvenue à faire venir deux délégations. D’un côté des rebelles Houthis, de l’autre des représentants du gouvernement yéménite. Nicolas Falez, pour l’instant, les deux camps ont posé leurs conditions pour la poursuite du dialogue.

Les rebelles Houthis du Yémen doivent se retirer totalement de la ville portuaire de Hodeïda, exigence formulée ce matin par le ministre yéménite des Affaires étrangères qui dirige la délégation loyaliste, présente en Suède pour ces consultations. Hodeïda, ville stratégique puisque c’est par son port que transite l’aide humanitaire, mais aussi les importations destinées à la population du pays. Simultanément, un haut responsable de la rébellion houthie du Yémen rappelait son exigence d’une reprise du trafic aérien civil sur l’aéroport de Sanaa (la capitale du Yémen contrôlée par les rebelles). Revendication assortie d’une menace : celle d’empêcher les avions de l’ONU d’utiliser l’aéroport. Ces messages en disent long sur la difficulté de la tâche de Martin Griffiths, l’envoyé spécial de l’ONU pour le Yémen a pour délicate mission de nouer le dialogue entre les deux camps. Des belligérants qui ont fait des gestes avant de s’envoler pour la Suède puisque des rebelles blessés ont pu être évacués ces derniers jours et qu’un accord d’échange de prisonniers a été conclu.

 JB : Nicolas Falez. Au Rwanda, l’opposante Diane Rwigara a été acquittée aujourd’hui par un tribunal de Kigali. Connue pour être une personnalité critique du président Paul Kagamé. Elle était poursuivie pour incitation à l’insurrection et falsification de documents. En 2017, la candidature de l’opposante à l’élection présidentielle avait été invalidée avant qu’elle ne soit arrêtée. Dans ce dossier, les cinq coaccusés, dont la mère de Diane Rwigara ont également été acquittés.

SB : Le Pape François est attendu aux Émirats Arabes-Unis, l’annonce a été confirmée aujourd’hui par le Vatican.

JB : Le pape participera à une rencontre interreligieuse sur le thème de la « fraternité humaine ». La correspondance et les explications d’Eric Sénanque.

Le Pape a répondu positivement à l’invitation qui lui avait été faite il y a un peu plus de deux ans par le prince héritier d’Abou Dabi, le cheikh Bin Zayed Al Nahyane, alors en visite au Vatican. Si le programme de la rencontre interreligieuse n’est pas encore connu, son thème sera « Fais de moi un instrument de ta Paix », selon les mots de la prière de saint François d’Assise, tout un programme pour le pape dont le Saint-Siège précise qu’il viendra comme « un messager de paix ». « Un parfait exemple de la culture de la rencontre » promue sans relâche par François a commenté le porte-parole du Vatican. Ce voyage aura lieu aussi à l’invitation de la petite communauté catholique locale, vivant aux Émirats arabes unis (900 000 chrétiens, dont 70 % de catholiques selon les chiffres officiels) pour la grande majorité des immigrés indiens ou philippins. Les Émirats où siège un vicaire apostolique et où la liberté religieuse est garantie : huit églises catholiques ont pu y être construites ces dernières années. Comme il l’a fait au Caire l’an dernier et le fera au Maroc fin mars, François s’adressera une nouvelle fois aux musulmans, dans un lieu inédit : Il jamais en effet un pape ne s’est encore rendu jusqu’ici dans un pays du Golfe.

JB : Enfin on a appris aujourd’hui le décès du romancier français Joseph Joffo à l’âge de 87 ans. Ses mots auront expliqué à des dizaines de milliers d’enfants et de jeunes l’occupation et la déportation des juifs de France « Un sac de billes » roman autobiographique est paru en 1973. Il s’est écoulé à 20 millions d’exemplaires. C’est la fin de ce Journal en français facile, restez avec nous à l’écoute de RFI.

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias