fdj_20170103_exo_coree-sud_japon.jpg
Park Du-ri, une ancienne « femme de réconfort » coréenne près d'une statue à la mémoire de ces femmes à Kwangju, près de Séoul.
Reuters
Exercice
#Français de l’actualité
#B1
Corée du Sud : les « Femmes de réconfort », un sujet toujours sensible
Chaque semaine, entraînez-vous avec une série d'exercices autour d'un fait de l'actualité extrait du Journal en français facile.
Vrai ou faux ?
#Compréhension orale
#Préciser
Consigne : 
Cochez la bonne réponse

Que comprenez-vous ?

VraiFaux

Dès son élection en 2013, la présidente sud-coréenne a fait de la question des femmes de réconfort une priorité. 

Depuis l’accord signé en 2015 avec la Corée du Sud, le Japon considère que ce sujet est clos.

Les femmes de réconfort encore en vie ont tout de suite approuvé les termes de l’accord.

La statue en question avait d’abord été retirée de Busan.

C’est la présidente coréenne qui a imposé le maintien de la statue.

Pour valider, indiquez toutes les réponses.

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias