Audio

Parole de policier: «Il est incontestable qu’il y a des violences commises par des policiers»

Des policiers anti-émeutes lors d'une manifestation à Nantes où des centaines de personnes sont descendues dans la rue le  27 novembre 2020, pour protester contre l'article 24 de la nouvelle loi sur la sécurité.
Des policiers anti-émeutes lors d'une manifestation à Nantes où des centaines de personnes sont descendues dans la rue le 27 novembre 2020, pour protester contre l'article 24 de la nouvelle loi sur la sécurité.
REUTERS - STEPHANE MAHE
Alors qu’en France le débat sur le maintien de l’ordre et les violences policières se poursuit, après notamment le retrait pour réécriture de l'article 24 de la nouvelle loi sur la sécurité (article qui prévoyait de limiter la circulation d’images des forces de l’ordre en opération), RFI vous propose aujourd’hui d’écouter un témoignage. Non pas un reportage comme vous en avez l’habitude, mais juste une parole, celle d’un policier.

02'29" - Première diffusion le 03/12/2020

Anthony Caillé est enquêteur de police judiciaire à la Brigade de répression du banditisme à Paris depuis 2004. En charge d’un mandat syndical, il est secrétaire général à la CGT Police sur le secteur de Paris et de l’Île-de-France. Il décrit sans fard le quotidien contrasté de la vie d’un policier.

 

En savoir plus :
-
Le tabassage d'un producteur à Paris, énième affaire de violences policières (article)
- Mort de Cédric Chouviat : "J'étouffe", répété sept fois (vidéo)
- Les violences policières en France (audio)

Publicado el 07/01/2021 - Modificado el 15/01/2021 - Por autor

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias