Audio

VolcanoBot, un robot dans les entrailles des volcans

Le VolcanoBot explore les fissures des volcans sur Terre, pour pouvoir ensuite étudier les fissures dans d'autres planètes. (photo d'illustration : fissure du volcan Tolbachik en Russie).
Le VolcanoBot explore les fissures des volcans sur Terre, pour pouvoir ensuite étudier les fissures dans d'autres planètes. (photo d'illustration : fissure du volcan Tolbachik en Russie).
Ignacio Palacios / Getty
Des chercheurs du Jet Propulsion Laboratory de la Nasa ont conçu deux petits robots pour explorer les fissures volcaniques terrestres. L’agence spatiale américaine espère employer ces VolcanoBots pour visiter les volcans sur d'autres planètes du système solaire.

01'56" - Première diffusion le 18/01/2015

Depuis son enfance, Carolyn Parcheta a deux passions, les volcans et les robots. Bien que la Nasa, l’agence spatiale américaine, a résolument les yeux tournés vers l’espace, les scientifiques qui y travaillent n’oublient pas cependant la planète sur laquelle ils vivent. L’ingénieure de la Nasa (en anglais), a conçu deux robots pour explorer les volcans terrestres. L’idée est de cartographier avec précision les fissures volcaniques afin de prédire les éruptions à venir explique-t-elle : « Nous avons des modèles, mais ils sont trop simples. Notre projet contribuera à les rendre plus efficaces ».

Baptisés VolcanoBots, les robots qu’elle a conçus ont une taille idéale pour se faufiler dans toutes les fissures. Le premier mesure 30 cm de long, avec des roues d’un diamètre de 17, il est bardé de capteurs et de caméras 3D ; le deuxième est de plus petite dimension, 25 cm, des roulettes de 12, et une électronique embarquée également sophistiquée. Les premiers tests démontrant l’efficacité des engins se sont déroulés en 2014 dans les entrailles d’un volcan hawaïen.

VolcanoBot 1 a réalisé une cartographie 3D d’une fissure en descendant à 25 m de profondeur et son petit frère ira plus loin, d’ici à quelques semaines, jusqu’au fond de la faille. Rappelons que c’est par des fissures volcaniques que passe le magma avant une éruption et que le chemin emprunté par la lave est imprévisible. Bien évidemment, ces robots blindés qui résistent aux chocs et aux chutes et aux conditions extrêmes, sont utilisés quand le volcan est au repos. Si la Nasa investit dans ce type de machines, c’est pour mieux viser d’autres planètes.

Après l’exploration des volcans de la Terre, les VolcanoBots partiront peut-être sur Mars, Mercure, les satellites de Saturne, sans oublier la Lune. Les sondes de l’agence spatiale américaine ont déjà photographié des cavernes et des fissures qui semblent d’origine volcanique sur ces mondes lointains. La technologie pour les explorer restait encore à expérimenter, en commençant par un « voyage au centre de la Terre » qui n’aurait pas déplu au grand Jules Vernes.

Publicado el 05/10/2015 - Modificado el 19/07/2018 - Por autor

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias