Lancement de la sonde spatiale Phoenix le 4 août 2007
Lancement de la sonde spatiale Phoenix le 4 août 2007.
George Shelton/NASA
Artículo

Sûr, il y a bien de la glace sur Mars !

Les données envoyées par la sonde Phœnix, qui s’est posée à l’extrême nord de la planète rouge le 25 mai 2008, confirment la découverte : les petits bouts déterrés par le bras articulé ont disparu sous l’effet du soleil. Récit de cette découverte par Olivier de Goursac, responsable des missions automatiques de la Mars society.
Por Dominique Raizon -

Phoenix se serait-il posé sur un immense glacier recouvert de quelques centimètres de poussière ? Réponse : Oui. Les scientifiques de la mission Phœnix sont formels.

Nous avons vu sous les moteurs une surface très blanche et lisse avec des projections semblant à des gravillons de glace qui ont fondu sous la chaleur du soleil.

Olivier de Goursac, Responsable des missions automatiques de la Mars society (01:10)

Ce fait établi, les scientifiques attendent maintenant avec beaucoup d’impatience les résultats d’analyse sur les profondeur de cette glace. Avec à la clé, peut être des traces d’organismes ou de bactéries.

Des bactéries endormies pendant des dizaines de milliers d'années peuvent brutalement se réveiller et se reproduire. 

Olivier de Goursac (01:04)

Publicado el 11/09/2015 - Modificado el 28/10/2015

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias