Près d'un tiers des requins sont en danger d'extinction
Le sort des requins dans le monde est entre les mains des 20 principaux pays pêcheurs, selon l'ONG britannique Traffic.
Stephen Frink / Getty
Artículo

Près d'un tiers des requins sont en danger d'extinction

Deux organisations non gouvernementales internationales unissent leurs voix pour déplorer l'échec des mesures adoptées il y a dix ans par les pays pêcheurs pour préserver les requins. Dans un rapport commun, Traffic associée à la fondation américaine PEW exhortent les pays pêcheurs à agir rapidement pour enrayer la disparition des espèces. Cette relance de mobilisation a lieu à l'occasion du 10e anniversaire de l'adoption -par l'agence de l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO)- d'un Plan d'action international pour la conservation et la gestion des Requins.
Por RFI -

« Le sort des requins dans le monde est entre les mains des 20 principaux pays pêcheurs, dont la plupart ont échoué à démontrer qu'ils font quelque chose pour sauver ses espèces en danger », a souligné Glenn Sant, responsable du programme marin de l'ONG britannique Traffic.

Selon l'ONG britannique Traffic les 20 principaux pays pêcheurs sont responsables de près de 80% du total des captures dans le monde chaque année, soit plus de 640 000 tonnes. L'Indonésie, l'Inde, l'Espagne et Taïwan se classant en tête avec 35% des prises.

Le projet Plan d'action international pour la conservation et la gestion des Requins prévoyait notamment l'adoption de plans nationaux et des rapports biannuels sur les progrès réalisés, mais « rien de cela n'a été correctement mis en oeuvre », soulignent Traffic et Pew. Seuls 13 de ces 20 pays ont adopté des plans nationaux d'action « dont on ne sait pas s'ils ont été pleinement appliqués », selon le rapport qui se base sur les données fournies par les pays.

Requins en bonne santé ? Vie marine sous les vagues florissante

Les populations de requins diminuent régulièrement pour cause de surpêche et 30% des espèces sont menacés d'extinction alors que quelque 73 millions de ces prédateurs sont tués chaque année essentiellement pour l'utilisation de leurs ailerons dans la cuisine des pays asiatiques.

Les requins sont particulièrement vulnérables à la surpêche parce qu'ils ne se reproduisent qu'à un âge avancé et ne mettent au monde que très peu de petits. De plus, ces poissons sont un maillon important de l'équilibre écologique des océans.

« Là où les requins sont en bonne santé, la vie marine sous les vagues est florissante, mais là où ils sont victimes de la surpêche ont voit les déséquilibres du monde marin », a souligné Jill Hepp, responsable de la conservation des requins au Pew.

Pour en savoir plus :

- Les océans s'acidifient... et donc ?, par D. Raizon, RFI
- Surpêche et CO2 : la mer crie au secours!, par D. Raizon, RFI
- Les secrets du CO2 dans l’intestin des poissons, par D. Raizon, RFI
- Lutte contre le réchauffement climatique : les cachalots jouent leur rôle, RFI
- UICN
- FAO / Renforcement des capacités - Requins et Plan d'action international / requins

Publicado el 01/12/2015 - Modificado el 01/12/2015

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias