Tortue solitaire Georges
La tortue des Galapagos, «Georges le Solitaire».
putneymark
Artículo

Les tortues géantes des Galapagos en voie de disparition

Dans ces îles, situées à quelque 1000 kilomètres à l'ouest des côtes équatoriennes, vit le seul exemplaire au monde de tortue géante de l'espèce Geochelone Abigdoni. Son représentant « Georges le Solitaire », âgé de 105 ans, a été présenté à deux femelles d'une espèce voisine : il cohabite avec elles depuis 1993, mais il ne parvient plus à procréer.
Por Dominique Raizon -

Les femelles ont pondu 16 oeufs mais la plupart se sont avérés non viables. Les trois derniers, placés dans des incubateurs, devraient éclorent en janvier, mais les espoirs des spécialistes sont infimes.

Georges le solitaire, symbole des Galapagos, avait été identifié en 1972 et depuis son manque d'appêtit sexuel demeure une énigme, bien que selon les spécialistes son inappétence n'est probablement pas liée à une cause humaine.

Galapagos, un « Site naturel en danger », déclare l'UNESCO 

Sur les 14 espèces de tortue géante trouvées sur l'île, trois se sont déjà éteintes et d'autres aussi sont en danger, menacées par le tourisme international.

Ce sont les Galapagos qui ont servi de laboratoire vivant au chercheur britannique Charles Darwin pour élaborer sa théorie de l'évolution. Les touristes (quelque 140 000 ont visité l'archipel en 2007) ainsi que les migrants qui s'y installent amènent avec eux des insectes, rats, chiens, ou chats qui altèrent le fragile écosystème de l’archipel. Les pinçons de mangrove, dont il ne restait qu'une centaine de spécimen en 2007, ont ainsi été tués par des rats.  D'où la décision prise par l'Unesco cette année-là de placer l'archipel dans sa liste rouge des sites naturels en danger.

Pour en savoir plus :

Consulter le site de l'UNESCO sur les Galapagos

Publicado el 08/12/2015 - Modificado el 08/12/2015

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias