Macaque à crête noire de Sulawesi (Célèbes) dans la réserve Tangkoko.
Macaque à crête noire de Sulawesi (Célèbes) dans la réserve Tangkoko.
CC 3.0/Viglianti
Artículo

En Indonésie, le macaque à crête noire menacé d'extinction

Selon les dernières études, 60 % des espèces de singes sur Terre sont actuellement en danger d’extinction en raison des activités humaines. En Indonésie, la forêt tropicale sert notamment d'abri au macaque noir à crête – ce singe devenu fameux pour avoir donné l'impression de se prendre en selfie sur une photo devenue virale. Pour ce primate, la menace d'extinction est à présent considérée comme critique par les scientifiques. Face à ce constat alarmant, un projet de recherche tente de sensibiliser les populations locales à leur cause.
Por RFI -

Avec notre envoyé spécial dans la réserve Tangkoko sur l’île des Célèbes, Joël Bronner.

« Juste devant nous, ce sont des macaques noirs à crête. Dans ce groupe, ils sont environ 80. Et au total, dans la réserve, ils sont près de 2000. » Irwan est guide dans la réserve de Tangkoko, dans le nord-est des Célèbes. Il explique pourquoi aujourd'hui, cette espèce est si menacée : « Les gens d'ici continuent de chasser ces singes voire d'en faire des animaux de compagnie et parallèlement, leur habitat rétrécit à cause de l'exploitation du bois de l'autre côté du parc. »

En effet, en 30 ans, la population de macaques noirs à crête, une espèce endémique d’Indonésie, a connu un recul spectaculaire. Yandi est chercheuse pour le projet 'Macaca Nigra' : « En 1980, une étude indiquait que ces macaques étaient environ 300 par kilomètre carré. Cette étude, nous l'avons refaite en 2009 et nous n'en avons plus dénombré que 45... Par conséquent, nous faisons campagne chaque semaine dans les écoles des environs pour expliquer aux enfants de ne pas tuer d'animaux dans la forêt et de ne pas non plus poser de pièges. »

La chercheuse espère ainsi que les enfants véhiculeront efficacement le message à leur famille. Et ce, avant que les macaques ne cessent de donner de la voix... et de se prendre en selfie.

Le selfie du macaque à crête noire

En reportage en Indonésie en 2011, le photographe britannique David Slater s'est fait subtiliser son appareil photo par un macaque nègre, qui a pris plusieurs centaines de clichés, dont certains sont devenus célèbres à cause de leur ressemblance avec des selfies. David Slater a tenté en vain de réclamer des droits d'auteur, mais le Bureau américain des brevets a considéré l'image comme étant dans le domaine public, car elle a été prise par « un non-humain ».

 

macaque selfie

Auto-portrait d'un macaque à crête noire femelle, réalisé avec l'appareil du photographe britannique David Slater, dans le nord de l'île de Sulawesi. | Domaine publique

 

Publicado el 17/07/2018 - Modificado el 17/07/2018

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias