Découverte, en Argentine, d'une nouvelle espèce de dinosaure
Le Leonerasaurus Taquetransis tient son nom de la montagne Taquetren où il a été découvert en Patagonie argentine.
DR
Artículo

Découverte, en Argentine, d'une nouvelle espèce de dinosaure

La découverte, en Argentine, de Leonerasaurus Taquetransis, une nouvelle espèce de dinosaure, réjouit les paléontologues. Elle apporte des éléments d'éclairage sur l'origine des gigantesques herbivores qui ont habité la Terre il y a 170 millions d'années.Cette étude parue dans la revue scientifique Plos One, est cosignée par trois chercheurs argentins : Diego Pol, Alberto Garrido et Ignacio A. Cerda.
Por RFI -

Retrouvé dans un gisement de l'ère jurassique situé dans les montagnes de Taquetren en Patagonie, d'où son nom de baptême, Leonerasaurus Taquetransis, l'animal mesurait quelque trois mètres de long. Une espèce très primitive, qui vivait il y a quelque 180 millions d'années. 

Des paléontologues argentins ont retrouvé une partie de son squelette auquel manquait un bout de tête et un bout de queue... « Nous avons retrouvé une bonne partie du squelette du Leonerasaurus (...) colonne vertébrale, bassin et pattes avant et arrière », a précisé Diego Pol, ajoutant que cette découverte permettait de « comprendre l'évolution des géants apparus par la suite ».

Selon les paléontologues qui ont réalisé cette découverte, le spécimen pourrait représenter le « chaînon manquant » entre les prosauropodes -qui vivaient au Trias supérieur et au Jurassique inférieur- et leurs successeurs, les sauropodes : « Cette nouvelle espèce (...) nous fournit des données sur l'origine des dinosaures sauropodes, herbivores à la queue et au cou allongés, qui furent les êtres les plus grands ayant existé sur Terre », estime ainsi ce scientifique du Musée paléontologique Egidio Feruglio à Trelew (sud de la Patagonie).

L'Argentine a été surnommée Jurassic Park après la découverte de nombreux fossiles de dinosaures, les plus connus étant l'Argentinosaurus Huinculensis -l'herbivore le plus grand jamais retrouvé (40 mètres de long), qui vivait il y a 98 millions d'années- et le Gigantosaurus Carolinii (13,5 m de long), considéré comme le plus grand dinosaure carnivore au monde, encore plus massif que le Tyranosaurus Rex.

En 1988, des paléontologues avaient aussi découvert le squelette le plus complet d'Amérique du Sud, celui d'un herbivore d'une dizaine de tonnes et de 17 m de long, baptisé Rebbachisaurus Tessonei et qui était l'un des mets préférés du Gigantosaurus, selon les chercheurs.

Publicado el 21/10/2015 - Modificado el 29/10/2015

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias