Clathrina clathrus (Porifera)
Clathrina clathrus est une espèce d'éponges.
CC0
Artículo

Un espoir pour lutter contre le staphylocoque doré

Infection très dangereuse, le staphylocoque doré se contracte le plus souvent à l’hôpital. Cette bactérie est responsable de dizaines de milliers de décès chaque année. Présentés le 15 septembre 2009 au Congrès mondial sur les maladies infectieuses à San Francisco, de nouveaux antibiotiques offrent un nouvel espoir.
Por Charlotte Alix -

Combattre le staphylocoque doré est un défi pour les chercheurs du monde entier : plusieurs laboratoires l'ont relevé, et ont présenté ce mardi des pistes encourageantes.

Le staphylocoque doré, appelé « super-pathogène » du fait de sa multi-résistance aux antibiotiques, est un véritable fléau notamment dans les centres hospitaliers américains. La bactérie y représente plus de 60% des infections nosocomiales, les infections qui se contractent à l’hôpital.

Mais on l’attrape aussi dans les clubs de sports, dans les prisons, et même sur certaines plages de Californie.

Les éponges produisent naturellement des antibiotiques naturels

Le staphylocoque doré s’attaque à des organes comme le rein ou le cœur, et provoque une forte fièvre. Il tue 20% des personnes infectées ce qui représentait - aux États-Unis - 19 000 décès en 2005… c'est-à-dire plus que le nombre de décès attribué là-bas au sida.

À San Francisco, lors du Congrès sur les maladies infectieuses, deux nouveaux antibiotiques expérimentaux ont été présentés, et jugés très prometteurs. Ces antibiotiques visent avant tout à lutter contre la résistance du staphylocoque doré. Les essais cliniques sont en cours et la recherche se poursuit, notamment en Inde, où un laboratoire travaille sur un micro-organisme provenant d’une éponge marine. En effet, les éponges produisent naturellement des bactéries très puissantes, des bactéries qui sont ni plus ni moins que des antibiotiques naturels.

 

Pour en savoir plus :

L’Institut Pasteur coordonne la recherche sur la lutte contre les infections dues au staphylocoque doré. Des nouveaux antibactériens sont testés pour traiter les infections les plus préoccupantes, le staphylocoque doré résistant à la méthicilline (SARM) et la tuberculose multi-résistante.

Publicado el 05/02/2016 - Modificado el 19/07/2018

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias