Audio
Des membres de la Croix-Rouge dans le Missouri portant des masques lors de l'épidémie de grippe espagnole, en octobre 1918.
Des membres de la Croix-Rouge dans le Missouri portant des masques lors de l'épidémie de grippe espagnole, en octobre 1918.
Getty Images/ Interim Archives / Library of Congress
Retour sur la pire pandémie du 20e siècle dans ce nouvel épisode de petite et grande histoires d’épidémie. Caroline Lachowsky revient avec l’historien Antonin Durand de l’institut Convergences Migrations sur les origines de la grippe dite « espagnole ».

03'30" - Première diffusion le 23/05/2020

Plus meurtrière que la Première Guerre mondiale, la grippe espagnole a causé entre 50 et 100 millions de morts, décimant en 1918 et 1919 2,5 à 5 % de la population mondiale. Un bilan toujours incertain pour la plus terrible pandémie du 20e siècle qui fut comme occultée par la guerre de 14-18 dont elle porte pourtant la trace jusque dans son nom. Pourquoi l’a-t-on appelée « grippe espagnole » ? Explications de l’historien Antonin Durand.

Publicado el 25/05/2020 - Modificado el 28/07/2020 - Por autor

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias