Audio
Le port du masque est désormais obligatoire dans les transports publics italiens. Station Cadorna, à Milan, le 4 mai 2020.
Le port du masque est désormais obligatoire dans les transports publics italiens. Station Cadorna, à Milan, le 4 mai 2020.
Flavio Lo Scalzo / REUTERS
Même si la crise sanitaire est encore bien là et que le déconfinement n’est que la première phase d’un lent retour à la vie normale, « Le Monde d’Après » qui se profile, quel sera-t-il ? La question est dans tous les esprits. Religions du Monde interroge des observateurs avisés du fait religieux ainsi que des acteurs de la société civile engagés au nom de leur foi dans la construction d’une société plus respectueuse de l’homme et de son environnement.

48'30" - Première diffusion le 10/05/2020

Invités
- Laurent Landete, directeur délégué du Collège des Bernardins et ancien modérateur général de la Communauté de l’Emmanuel,
- Philippe Royer, président des EDC, mouvement des Entrepreneurs et dirigeants chrétiens,
- Éric Senanque, correspondant de RFI au Vatican sur les interventions du pape François depuis le début de la crise sanitaire, notamment l’appel à l’annulation de la dette des pays pauvres touchés par le coronavirus,
- Jean-François Bensahel, président de la Synagogue Copernic et coprésident de « Judaïsme en mouvement » pour son livre : Affronter le monde nouveau : épître à Paul et à nos contemporains (Odile Jacob) sorti à l’automne dernier et que la crise du coronavirus vient réactualiser,
- Didier Leschi, ancien directeur du Bureau des cultes du ministère de l’Intérieur sur la question des carrés musulmans. Le Covid-19 a empêché le rapatriement des défunts musulmans dans leur pays d’origine déclenchant un manque aigü de place dans les carrés musulmans. La crise sanitaire pourrait être l’occasion pour les responsables musulmans de repenser la question de l’inhumation autrement qu’en termes de séparation confessionnelle dans les cimetières communaux.

Publicado el 27/05/2020 - Modificado el 07/07/2020 - Por autor

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias