L'hommage des habitants de Santiago à Fidel Castro samedi 3 décembre 2016.
L'hommage des habitants de Santiago à Fidel Castro samedi 3 décembre 2016. Le «lider maximo» est inhumé le dimanche 4 décembre 2016 au cimetière Santa Ifigenia de Santiago.
Alexandre Meneghini/REUTERS
Artículo

Santiago de Cuba: le dernier hommage des Cubains à Fidel Castro

Samedi 3 décembre 2016 au soir, une cérémonie a rassemblé les Cubains à Santiago de Cuba pour un dernier hommage au père de la révolution cubaine, Fidel Castro, en présence de chefs d’État, de gouvernements et de délégations étrangères. Ses cendres ont été transportées de La Havane jusqu’à la capitale de la province de Granma en faisant en sens inverse son cortège « de la liberté » de janvier 1959, après la victoire des «Barbudos» sur l’armée de Batista. Sur la place de la Révolution, les Cubains ont manifesté leur attachement à leur leader maximo.
Por RFI -

Les habitants de Santiago de Cuba ont convergé vers la place de la révolution Antonio Maceo avec drapeaux et affiches de Fidel Castro, rapportent nos envoyés spéciaux à Cuba, Véronique Gaymard et Manu Pochez. A 19 heures locales, alors que les habitants de Santiago continuent d’affluer vers la place, des responsables du parti prennent la parole.

Carell a 24 ans, il est venu avec un portrait de Fidel Castro sous le bras. « Ça, c’est un tableau qui représente notre commandant avec un fusil, et derrière on voit la caserne de la Moncada qu’il avait attaquée, qui a été transformée en école. C’est pour le garder toujours dans nos cœurs. Sinon il est accroché chez moi, j’ai besoin de le regarder tous les jours ».

« Ma mère a 80 ans, et aujourd’hui elle s’est levée à 3 heures du matin pour se rendre sur la route et attendre le cortège, nous raconte une femme. Elle lui a rendu hommage, elle l’a pleuré, et elle dit qu’il n’y a aucun autre dirigeant comme lui ».

Hommage à Fidel Castro à Santiago: paroles de Cubain, 04/12/2016, par Véronique Gaymard, 1'08''
 

Dans ce concert de louanges, il est parfois des voix sinon discordantes du moins réservées comme Jorge, jeune trentenaire pour qui Fidel Castro était un homme qui a voulu changer le cours de son pays et qui est décédé à un âge avancé, mais rien de plus. Les jeunes générations se sentent parfois éloignées de ce que représentait Fidel Castro pour leurs parents. « Je ne m’identifie pas à toute cette ferveur, confie Jorge. Moi je ne vais pas aller sur la place de la Révolution, je ne vais pas suivre les obsèques, parce que je ne me sens pas identifié avec cette personnalité au point d’aller lui rendre hommage. Moi j’ai trente ans, et je pense que nous, les jeunes générations, nous sommes tout simplement passés à autre chose. Et on va vivre autre chose. Je pense qu’il n’y a pas de raison de le détester, pas de raison non plus de l’admirer. C’est une personne qui est décédée, un point c’est tout.»

 

Pas de culte de la personnalité

Dans un long discours devant des personnalités politiques comme Lula Ignacio da Silva, Dilma Rousseff du Brésil, Evo Morales de Bolivie, Nicolas Maduro du Venezuela, ou encore Ségolène Royal pour le gouvernement français, Raul Castro s’est engagé à défendre la patrie et le socialisme. « Devant les restes de Fidel (...) dans la cité héroïque de Santiago de Cuba, nous jurons de défendre la patrie et le socialisme », a lancé le président cubain. Aucun lieu ni monument ne portera le nom de Fidel Castro, a aussi déclaré Raul Castro, conformément à la volonté de son frère mort le 25 novembre dernier. Un projet de loi sera déposé en ce sens. Sur la place de la révolution, des écoliers, des fonctionnaires, des familles agitent des drapeaux et scandent « Vive Fidel, Je suis Fidel ».

Ségolène Royal: «C'est un monument de l'histoire», 04/12/2016, par Véronique Gaymard, 1'11''
 

La cérémonie n’a duré qu’un peu plus d’une heure, et s'est achevé avec une des chansons préférées de Fidel Castro. Ce dimanche à 7 heures du matin, les cendres de Fidel Castro sont inhumées au cimetière de Sainte Iphigénie, aux côtés de José Marti, le père de la révolution cubaine.

 

EM Image: Cuba - Raul Castro - hommage à Fidel Castro - Santiago
Raul Castro a prononcé une brève allocution lors de l'hommage à son frère disparu à Santiago samedi soir. Les cendres de l'ancien président sont inhumées dimanche matin au cimetière Santa Ifigenia, à côté du mausolée de José Marti. | REUTERS/Carlos Garcia Rawlins

 

Publicado el 08/02/2017 - Modificado el 08/02/2017

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias