Des soldats russes défilent sur la place Rouge lors du défilé de la fête de la Victoire à Moscou le 9 mai 2009 en commémoration de la fin de la Seconde Guerre mondiale.
Des soldats russes défilent sur la place Rouge lors du défilé de la fête de la Victoire à Moscou le 9 mai 2009 en commémoration de la fin de la Seconde Guerre mondiale.
Natalia Kolesnikova / AFP
Artículo

Moscou fait étalage de sa puissance militaire

La Russie a commémoré en 2009 la fin de la Seconde Guerre mondiale. Un 64e anniversaire marqué par un déploiement militaire massif sur la place Rouge à Moscou et un discours aux accents belliqueux du président russe. Devant plusieurs milliers de soldats, Dimitri Medvedev a prévenu que la Russie répondrait à toute agression contre ses citoyens. Une mise en garde à peine voilée à la Géorgie voisine avec qui les tensions sont persistantes.
Por Alexandre Billette -

Avec notre correspondant à Moscou, Alexandre Billette

Neuf mille militaires, plus d'une centaine de pièces d'artillerie, les plus récents modèles de missiles, des hélicoptères, des chasseurs ainsi que des bombardiers ont défilé, ce samedi, dans la capitale russe.

► À lire : Démonstration de force à Moscou pour les commémorations du 9 mai

Pour la deuxième année, le Kremlin a voulu renouer avec la tradition soviétique des défilés militaires sur la place Rouge. C'était, ce 9 mai,  le plus imposant défilé, depuis la chute de l'Union soviétique.

Une tradition appréciée des Russes, selon les sondages publiés cette semaine, plus de 70 % de la population se réjouit de ce retour des cérémonies militaires, à l'occasion de la journée de la victoire contre l'Allemagne nazie.

► À écouter : [Reportage] : La nostalgie de l'Union soviétique

Et pour ce premier défilé, depuis la guerre en Géorgie en août dernier, le président Dmitri Medvedev a tenu un discours particulièrement belliciste : « Toute agression contre la Russie sera suivie d'une riposte digne de ce nom », a dit le président Medvedev.

« La victoire contre l'Allemagne nazie est une leçon pour ceux qui sont tenté par l'aventurisme militaire », a encore ajouté Dimitri Medvedev, visiblement une allusion au régime géorgien de Mikhaïl Saakachvili.

Publicado el 17/09/2015 - Modificado el 12/02/2021

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias