L'Argentin Diego Maradona, en 2018.
L'Argentin Diego Maradona, en 2018.
AFP - JUAN MABROMATA
Artículo

Dix citations marquantes de Diego Maradona

Diego Maradona, mort le 25 novembre 2020 à l’âge de 60 ans, est connu pour son immense talent de footballeur. Mais l’Argentin avait aussi une personnalité hors du commun et un caractère bouillonnant. Illustration à travers dix citations marquantes.
Por RFI -

Sur son enfance misérable en Argentine : « J'ai grandi dans un quartier privé de Buenos Aires ... Privé d'eau, d'électricité et de téléphone. »

Sur son immense talent de footballeur : « Je suis privilégié, mais uniquement parce que c’est la volonté de Dieu. Dieu m'a fait bien jouer. Il m'a donné cette capacité à la naissance. C’est pourquoi je fais le signe de croix à chaque fois que j’entre sur le terrain. Si je ne le faisais pas, je trahirais Dieu. »

Sur sa passion pour la rivalité entre son club argentin de Boca Juniors et River Plate : « Battre River Plate c’est aussi agréable que lorsque ta maman vient te réveiller le matin avec un bisou. »

Sur son but marqué de la main face à l’Angleterre, lors du Mondial 1986 : « Il a été marqué un peu avec la tête de Diego et un peu avec la main de Dieu. »

Sur sa vision très personnelle du fait de marquer un but : « Atteindre la surface de réparation adverse et ne pas tirer au but, c'est comme danser avec sa sœur. »

Sur son contrôle positif à un test antidopage, lors du Mondial 1994 : « Ils m'ont coupé les jambes et ne m'ont pas laissé me défendre. Je n’ai pas pris de drogues, je ne sais pas ce qui s’est passé, je jure que je n’étais pas dopé mais je constate qu’ils s'en moquent. »

Sur son amour pour le football : « Le football est le sport le plus beau et le plus sain au monde. Le football ne devrait pas avoir à payer pour mes erreurs. Ce n’est pas la faute du ballon. »

Sur sa rivalité avec le Brésilien Pelé : « S’il est Beethoven, je suis le Ronnie Wood, le Keith Richards et le Bono du football réunis. Parce que j'incarnais le côté passionné du football. »

Sur sa très faible estime de la Fédération internationale de football (FIFA) : « Les dirigeants de la FIFA sont des vieux messieurs cramponnés à leurs fauteuils. Ils n'aiment ni le football ni les joueurs. Tout ce qui les intéresse, c'est l'argent. »

Sur ses relations avec le Vatican : « Je me suis "disputé" avec le Pape. Je me suis "disputé" parce que je suis allé au Vatican et j’ai vu les toits recouverts d'or. Et après, j’ai entendu le Pape dire que l'Église se préoccupe des enfants pauvres. Mais, vends le toit, fais quelque chose ! »

Publicado el 26/11/2020 - Modificado el 27/11/2020

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias