Façade de la cathédrale Notre-Dame de Bayeux
Façade de la cathédrale Notre-Dame de Bayeux
Ndesmoul/Wikimedia Commons
Ndesmoul
Artículo

Débarquement du 6 juin: à Bayeux une nouvelle cloche à la cathédrale

Dix-neuf pays ont commémoré, vendredi 6 juin 2014, le débarquement de Normandie, un tournant dans la Seconde Guerre mondiale. Commémorations en grande pompe pour ce soixante-dixième anniversaire: les 15 pays ayant débarqué ont été invités ainsi que l'ancien ennemi allemand et ceux qui le combattaient à l'Est comme la Russie et l'Ukraine.
Por RFI -

Avec notre envoyé spécial, Guilhem Delteil

Cérémonies nationales, binationales, internationales, en tout, sept hommages seront rendus aux vétérans, aux soldats morts et aux civils tués. Des hommages officiels auxquels s'ajouteront ceux de la société civile. C’est le cas à Bayeux où une cloche de la paix et de la liberté fait son entrée ce lundi dans la cathédrale.

Ils ne voulaient pas laisser les hommages aux seuls représentants officiels. Ce débarquement fait désormais partie intégrante de l'histoire de la Normandie et pour les initiateurs de ce projet, amoureux de leur région. Il y avait une « volonté commune de laisser dans ce monument qui raconte mille ans d’histoire un témoin pérenne des 70 années de paix et de liberté que nous venons de vivre ici en Europe. »

« Vivre dans une Europe libre »

Sébastien Lecerfe est le président de l'association ACCBA (Association pour la cloche de Bayeux) qui a porté ce projet. Il lui a fallu un peu plus d'un an de travail pour trouver les financements, superviser la fonte de la cloche et choisir neuf parrains : en l’occurrence la reine britannique Elisabeth II et huit jeunes de pays différents. Pour le père Laurent Berthaud, le prêtre de la cathédrale de Bayeux, il faut transmettre cette mémoire : « La mémoire c’est à la fois quelque chose qui se reçoit et qui se transmet, comme un devoir de paix et de liberté aujourd’hui qui est à recevoir par les nouvelles générations pour que dans les années à venir nous puissions encore vivre dans une Europe libre. »

Le 6 juin, la cloche sera bénie en présence du Prince Charles et installée quelques jours plus tard, dans la tour sud de la cathédrale. Elle sonnera pour la première fois le 14 juin en souvenir du premier discours du général de Gaulle dans la France libre qu’il avait prononcé dans cette même ville il y a 70 ans.

Chronologie des commémorations du 6 juin

Pour le 70e anniversaire du débarquement en Normandie, les commémorations officielles réuniront 19 chefs d’État et de gouvernement.

Seront présents notamment : la chancelière Angela Merkel, la reine d’Angleterre Elizabeth II, les président américain Barack Obama et russe, Vladimir Poutine.

9h : Cérémonie nationale
Le Président de la République rendra hommage aux fusillés de la prison de Caen, à la Résistance et aux victimes civiles de la bataille de Normandie devant la façade du Mémorial de Caen. François Hollande inaugurera un lieu de mémoire dédié à la souffrance et au sacrifice de la population normande.

10h40 : Cérémonie de commémoration
La cérémonie bi-nationale franco-américaine se déroulera au cimetière américain de Colleville-sur-Mer, en présence de Barack Obama et de François Hollande. Les deux présidents se recueilleront devant les tombes des frères Roosevelt.

12h15 : Déjeuner officiel
Un ancien combattant de chacun des dix-sept pays alliés et de la France ayant participé au débarquement en Normandie prendra part à ce déjeuner.

14h30 : Cérémonie internationale à Ouistreham
François Hollande accueillera les chefs de délégation pour assister à la cérémonie internationale commémorative du 70e anniversaire du Débarquement en Normandie. 7 000 invités sont attendus. La cérémonie retracera en quatre actes les événements historiques dans leur chronologie.

17h00 : Cérémonie de commémoration
Le Président de la République rendra un hommage aux combattants polonais au cimetière d’Urville-Langannerie. Celui-ci abrite 696 tombes de militaires polonais.

17h30 : Cérémonie de commémoration
Le Premier ministre Manuel Valls rendra hommage aux combattants canadiens lors d’une cérémonie au Juno Beach Center. Créé en 2003, ce mémorial canadien est le point d’ancrage de la mémoire canadienne du Débarquement.

Publicado el 15/09/2015 - Modificado el 29/10/2015

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias