Les candidats à l'élection présidentielle, Valery Giscard d'Estaing et François Mitterrand le 3 mai 1974.
Les candidats à l'élection présidentielle, Valery Giscard d'Estaing, RI (G) et François Mitterrand, PS, se serrent les mains le 3 mai 1974 dans le studio de radio RTL, après leur débat radiophonique. Valéry Giscard d'Estaing devient le 19 mai 1974 le quatrième président de la Ve République.
AFP
Article

1974: Giscard-Mitterrand et le pouvoir des médias

Nouvelle élection anticipée en 1974 après la mort de Georges Pompidou le 2 avril. Tirant les enseignements de son échec de 1969, la gauche décide de se présenter unie derrière François Mitterrand. La droite pour sa part se présente en ordre dispersé.
Par Philippe Couve -

Valery Giscard d’Estaing, ministre de l’Économie et des Finances représente la droite centriste et libérale
François Mitterrand, Premier secrétaire du PS depuis 1971
Jacques Chaban-Delmas, Premier ministre de 1969 à 1972, est le candidat des gaullistes de l’UDR
Jean Royer, maire de Tours, défenseur des valeurs traditionnelles et du petit commerce.
Jean-Marie Le Pen, candidat du Front national (extrême droite)
Arlette Laguiller, candidate de Lutte ouvrière
Alain Krivine, candidat de la Ligue communiste révolutionnaire
René Dumont, candidat écologiste
Bertrand Renouvin, royaliste
Jean-Claude Sebag, avocat soutenu par le Mouvement fédéraliste européen
Emile Muller, maire de Mulhouse et fondateur du Mouvement démocrate socialiste de France
Guy Héraud, candidat fédéraliste

Le résultat du premier tour de l'élection présidentielle de 1974

La campagne sera marquée par une innovation appelée à durer : un débat radio-télévisé est organisé entre les deux candidats du second tour. Cette première édition restera celle de la petite phrase lancée à Mitterrand par Giscard : « Vous n’avez pas le monopole du cœur ».

De l’avis général, Giscard l’emporte dans ce duel télévisé… et quelques jours plus tard dans les urnes.

Le 19 mai 1974, le duel gauche-droite mobilise les électeurs. La participation atteint 87,4% et Giscard s’impose avec un peu plus de 400 000 voix d’avance.

Le débat sera marqué par la petite phrase lancée à Mitterrand par Giscard : « Vous n’avez pas le monopole du cœur ».
INA
Le résultat du second tour de l'élection présidentielle de 1974.

 

Publicado el 13/04/2017 - Modificado el 13/04/2017

Radio France International France 24 Monte Carlo Doualiya France Médias Monde

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJD OJD Dénombrement des médias

Logo RFI

1974: Giscard-Mitterrand et le pouvoir des médias

Cette page n'est pas disponible sur ce type de terminal.

Consultez les quiz disponibles sur ce type de terminal ici.