La cérémonie d'inhumation des six martyrs disparus depuis la dernière guerre au Kosovo, le 30 août 2010 .
La cérémonie d'inhumation des six martyrs disparus depuis la dernière guerre au Kosovo, le 30 août 2010 .
Armend Nimani / AFP
Artículo

Neuf ex-paramilitaires inculpés en Serbie pour crimes de guerre au Kosovo

Le parquet serbe a annoncé le samedi 11 septembre 2010 l’inculpation de 9 anciens paramilitaires serbes pour le meurtre d'au moins 43 civils kosovars albanais pendant la guerre du Kosovo. Selon le bureau du procureur, en mai 99 à Cuska, un village kosovar, les 9 accusés ont perpétré de manière « extrêmement brutale » des meurtres, des actes de violence, des viols et des pillages.
Por RFI -

Avec notre correspondant à Belgrade, Laurent Rouy

Sans que cela soit très fréquent, ce n’est pas la première fois que le tribunal pour les crimes de guerre de Serbie (en anglais) inculpe des anciens militaires ou paramilitaires pour des faits commis au Kosovo.

Lors de l’opération de Cuska (dans la région de Pec), en 1999, les Serbes étaient à la recherche d’Agim Ceku, un commandant de l’UCK (Armée de libération du Kosovo), devenu ensuite Premier ministre et de ses proches.

Au cours de la tuerie qui avait suivi, 43 personnes avaient trouvé la mort, dont le père d’Agim Ceku. Les paramilitaires s’étaient aussi livrés à des pillages.

L’inculpation fait suite à une enquête conjointe de Belgrade et de la Mission européenne de police et de justice au Kosovo, Eulex. La coopération entre les deux services existe depuis que la mission s’est installée au Kosovo, et même si elle n’est pas parfaite, elle a permis de mener à bien des affaires dans lesquelles des Serbes comme des Albanais avaient été les victimes (1).

(1) Pour retrouver toutes les informations sur le déroulement judiciaire de cette affaire, cliquez ici.

Publicado el 13/02/2018 - Modificado el 16/03/2018

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias