Les pêcheurs indiens ont quitté leur prison de Karachi, vendredi 23 août 2013.
Les pêcheurs indiens ont quitté leur prison de Karachi, vendredi 23 août 2013.
Akhtar Soomro/Reuters
Artículo

Le Pakistan libère 337 pêcheurs indiens

Près de 340 pêcheurs indiens détenus dans une prison de Karachi ont été libérés par les autorités pakistanaises. Un geste de bonne volonté du gouvernement de Nawaz Sharif, à l’heure où la tension monte entre Islamabad et New Delhi à propos de la région disputée du Cachemire. Depuis début août 2013, les accrochages à la frontière ont déjà fait cinq morts de chaque côté de la frontière.
Por RFI -

Avec notre correspondant à Islamabad, Joël Bronner.

Les pêcheurs indiens qui étaient détenus au Pakistan sont en route pour la frontière de Wagah. Ils avaient quitté vendredi 23 août 2013 leur prison de Karachi, dans le sud du pays et seront remis aux autorités de New Delhi.

Ces marins avaient tous été arrêtés pour avoir navigué dans les eaux territoriales pakistanaises. Une mésaventure qui arrive régulièrement aux pêcheurs des deux pays qui naviguent sans l’aide d’un GPS. En août, trois autres pêcheurs – pakistanais cette fois – incarcérés en Inde depuis 1999, avaient fait le chemin inverse pour retrouver leur pays.

Apaiser les tensions

Cette libération massive de plus de 300 détenus est avant tout destinée à apaiser les dissensions avec le voisin indien à propos du territoire disputé du Cachemire, cette région montagneuse, divisée entre l’Inde et le Pakistan et dont les deux pays revendiquent la souveraineté. La mort de cinq militaires indiens lors d’un raid début août 2013 avait mis le feu aux poudres.

Après cette attaque, dont les auteurs ne sont pas clairement identifiés, les incidents sont devenus quasiment quotidiens le long de la ligne de cessez-le-feu qui sépare le Cachemire en deux. Depuis le mois de janvier déjà – où trois militaires pakistanais et deux soldats indiens avaient été tués lors d’échanges de tirs – les négociations de paix entre les deux puissances nucléaires sont au point mort.

Publicado el 20/02/2017 - Modificado el 04/05/2017

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias