Audio
Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad et le président pakistanais Asif Ali Zardari se félicitent du lancement des travaux du gazoduc côté pakistanais, le 11 mars 2013.
Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad et le président pakistanais Asif Ali Zardari se félicitent du lancement des travaux du gazoduc côté pakistanais, le 11 mars 2013.
Atta Kenare/AFP
Orient Hebdo traite de l’Iran, qui a voté le 14 juin 2013 pour le premier (et peut-être unique) tour de l’élection présidentielle. Avec Francis Perrin, fondateur et directeur de « Stratégies et Politiques Énergétiques », spécialiste des marchés du gaz et du pétrole, nous nous intéresserons à un chantier gigantesque, celui du gazoduc qui permettra à l’Iran d’exporter son gaz vers le Pakistan.

07'32" - Première diffusion le 15/06/2013

L’Iran qui subit actuellement des mesures de rétorsion de la part des pays occidentaux, en raison de sa volonté de posséder l’arme nucléaire. Si la partie iranienne du gazoduc est terminée entre le port d’Assaluyeh, sur le Golfe Persique, et celui de Chabahar, à la frontière irano-pakistanaise, en revanche tout reste à faire côté pakistanais. Faute de moyens financiers, le Pakistan laisse l’Iran se charger des travaux, avec l’aide de la Chine qui se dit qu’un jour, ce gazoduc pourrait trouver son prolongement naturel vers elle-même !

Publicado el 27/04/2017 - Modificado el 04/05/2017 - Por autor

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias