Audio

Birmanie: les anciens prisonniers politiques en quête de reconnaissance

Des familles de prisonniers attendent la libération de leurs proches devant la prison Insein, à Rangoon. Photo datée du 31 décembre 2013.
Des familles de prisonniers attendent la libération de leurs proches devant la prison Insein, à Rangoon. Photo datée du 31 décembre 2013.
© REUTERS/Soe Zeya Tun
Dans le pays, il y a aujourd’hui 242 prisonniers politiques, selon les associations d’aide aux détenus.Depuis le coup d’État militaire en 1962, entre 7000 et 10 000 Birmans ont été mis en prison par le pouvoir, en raison de leur activisme politique. Des années d’enfermement difficiles et un combat qui continue après leur libération. En effet, les obstacles à la réintégration pour ces anciens prisonniers politiques sont nombreux, une fois la liberté retrouvée. Aujourd’hui, ils demandent donc à ce que leur engagement soit reconnu, et ils réclament l’aide du gouvernement, dirigé par Aung San Suu Kyi dans un pays où le poids des militaires reste cependant très important.

19'30" - Première diffusion le 02/03/2018

Publicado el 09/02/2021 - Modificado el 11/02/2021 - Por autor

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias