L'île des Caraïbes françaises de Saint-Martin après avoir été frappé par l'ouragan Irma, le 11 septembre 2017.
L'île des Caraïbes françaises de Saint-Martin après avoir été frappé par l'ouragan Irma, le 11 septembre 2017.
Martin Bureau / AFP
La fin de l’été et le début de l’automne sont propices à la création des cyclones dans la partie occidentale de l’océan Atlantique. Alors que la coté est des États-Unis se prépare à l’arrivée de plusieurs ouragans et de tempêtes tropicales, il y a un an le passage de l’ouragan Irma a provoqué des dégâts inédits dans certaines îles des Antilles et en Floride. Les scientifiques le considèrent comme « l’ouragan du siècle ». Irma a battu tous les records de vitesse de vents qui dépassaient même 350 km/h – du jamais vu dans l’histoire de la météorologie. Ce phénomène météorologique toutefois intrigue les chercheurs par sa force, les trajectoires et surtout les facteurs qui les renforcent au point de devenir meurtriers et dévastateurs. Le réchauffement climatique des dernières années est pointé du doigt et les premières analyses démontrent la corrélation entre le réchauffement global et l’augmentation du nombre des ouragans puissants.

Publicado el 15/09/2017 - Modificado el 18/09/2018

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias

Logo RFI

Les ouragans

Cette page n'est pas disponible sur ce type de terminal.

Consultez les quiz disponibles sur ce type de terminal ici.