Les énergies renouvelables suffisent-elles pour électrifier le monde ?
Éoliennes à Plouarzel.
Traaf
Artículo

Les énergies renouvelables suffisent-elles pour électrifier le monde ?

L’Algérie lance son programme de développement des énergies renouvelables pour anticiper l’ère de l’après pétrole. Début février 2011, le pays a investi 300 millions d’euros pour construire une usine de panneaux solaires avec le groupement allemand Centrotherm. Mais les énergies renouvelables suffiront-elles pour électrifier le monde et répondre aux défis des changements climatiques ? Un thème abordé dans l’émission C’est pas du vent ! samedi 12 et dimanche 13 février 2011.
Por Anne-Cécile Bras -

Après le Maroc et la Tunisie, fin décembre 2010, l’Algérie se lance à son tour dans l'exploitation des énergies fournies par le soleil, le vent, la chaleur de la terre, les chutes d’eau, les marées ou encore la croissance des végétaux.

Actuellement 19% de l’électricité mondiale provient des énergies renouvelables ! Un chiffre qui augmente chaque année depuis le début des années 1990, selon l'observatoire des énergies renouvelables, car toutes ces sources d’énergies représentent un fort potentiel de développement sur la planète.

  • hydroélectricité arrive en tête (85%)
  • éolien (7%)
  • combustion de biomasse (6%)
  • géothermie (1,7%)
  • solaire (0,6% )
  • énergies marines (0,01%).
     

Dans les pays industrialisés, elles permettent de limiter les émissions de gaz à effet de serre provenant de la combustion des énergies fossiles (pétrole, gaz…). En 2007, par exemple, les dirigeants des 27 Etats de l’Union européenne (UE), réunis en sommet à Bruxelles, avaient adopté un compromis énergétique, s'engageant à ce que 20% de sa consommation d’énergie proviennent des énergies renouvelables d'ici 2020.

 En 2050 : énergies renouvelables = 1/2 de l'électricité mondiale !

Dans les pays en voie de développement, où plus de deux milliards d’êtres humains n’ont toujours pas accès à l’électricité, le recours aux énergies renouvelables permettra de limiter les coupures d’électricité dans les grandes villes et aux habitants des zones rurales éloignées des réseaux électriques d’avoir accès à l’énergie.

Elles devraient également faciliter la vie quotidienne de ces populations en évitant, par exemple, le temps passé à la corvée de bois dévolue aux femmes et aux enfants, l’exposition aux fumées nocives, les déforestations massives qui déstabilisent les écosystèmes, les désertifications qui progressent et leur impact sur les migrations des populations…

Selon l’Agence Internationale de l’Energie, la moitié de l’électricité mondiale proviendra des énergies renouvelables en 2050.

Publicado el 05/11/2015 - Modificado el 15/04/2016

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias