Vue d'artiste du satellite Jason 2
Vue d'artiste du satellite Jason 2
NASA/ Domain public
Artículo

Le niveau des océans suivi par les satellites

Le satellite franco-américain OSTM/Jason 2, lancé le 20 juin 2008 de Californie (ouest), fournira des mesures précises de l'évolution du niveau des océans ce qui permettra d'évaluer l'ampleur et l'impact du changement climatique au cours des prochaines années ...
Por Dominique Raizon -

Jason 2 a été lancé par une fusée Delta 2 depuis la base de Vandenberg Air Force au début d'une fenêtre de tir de neuf minutes. Il a été mis en orbite 55 minutes plus tard à quelque 1 335 kilomètres d'altitude. Le satellite poursuivra les observations du niveau des océans et de circulation des courants océaniques du globe commencées en 1992 par le satellite Topex/Poseidon et à partir de 2001 par son successeur, Jason 1.

Il s'agit de missions conjointes entre la Nasa et le Centre National français d'Etudes Spatiales (CNES). Le satellite compare les mesures du niveau des océans commencées en 1992 à celles du dioxyde de carbone (CO2) dans l'atmosphère entreprises dans les années 1950 par l'observatoire vulcanologique de Mauna Loa à Hawaï. Les données fournies par ces deux satellites depuis 16 ans ont déjà aidé les scientifiques à étudier la montée du niveau des océans et à mieux comprendre les inter-actions entre les courants océaniques et le changement climatique.

«Niveau des océans est une autre mesure fondamentale du climat»

« Les mesures fournies par cet observatoire ont montré que le niveau de CO2 dans l'atmosphère terrestre augmentait comme prévu et ces données ont été la base de notre compréhension de l'effet de serre » de ce gaz, poursuit-il. « Le niveau des océans est une autre mesure fondamentale de notre climat. Un outil essentiel pour comprendre la dynamique du changement et les conséquences planétaires », ajoute ce scientifique.

Les océans sont le thermostat de la planète alors qu'ils ont absorbé plus de 80% de la chaleur provenant du réchauffement atmosphérique depuis les cinquante dernières années, le restant a été capté par l'air, les terres et les glaciers qui fondent, relèvent les scientifiques de la Nasa. Le réchauffement de l'eau et la fonte des glaces sont les deux grands facteurs contribuant à la montée des océans.

« Pour prédire ce qui va se passer dans l'avenir nous devons être capables de séparer les différents facteurs contribuant à la montée des océans », explique Lee-Lueng Fu. Les mesures effectuées par les deux prédécesseurs de Jason 2, TOPEX/Poseidon et Jason 1, ont montré que le niveau médian des océans a monté d'environ 0,3 centimètre par an depuis 1993, soit deux fois plus vite qu'au 20e  siècle selon les mesures des marées.

 

 

 

signe plus

 Patrick Chompré (01:08) :

C’est en comparant notamment les mesures du niveau des océans à celles du dioxyde de carbone dans l’atmosphère que les chercheurs ont compris l’effet de serre et son impact.

Publicado el 26/11/2015 - Modificado el 26/11/2015

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias