Zone euro: les ministres des Finances donnent naissance au Mécanisme européen de stabilité
Les ministres des Finances de la zone euro.
Yves Herman / Reuters
Artículo

Zone euro: les ministres des Finances donnent naissance au Mécanisme européen de stabilité

« C'est un jour historique, c'est la pierre angulaire de la lutte contre la crise de la dette », a estimé le président de l'Eurogroupe, Jean-Claude Juncker. Après quatre ans de crise, les pays de la zone euro se dotent enfin d'un bouclier, un pare-feu censé venir en aide aux économies qui en ont le plus besoin et ainsi éviter la contagion à d'autres États. Le Mécanisme européen de stabilité (MES) est né. Il pourra prêter à terme jusqu'à 500 milliards d'euros.
Por RFI -

Avec notre correspondant à Bruxelles, Pierre Benazet

Penchés sur le berceau du Mécanisme européen de stabilité, les ministres des Finances de la zone euro se sont tous félicités d’avoir donné naissance à cet instrument de sauvetage permanent alors qu’il y a deux ans et demi encore, l’idée même d’une aide budgétaire à un pays de la zone euro paraissait impossible.

Pierre Moscovici, ministre français des Finances s'en réjouit : « L’Union européenne se dote d’un pare-feu opérationnel qui manifeste la volonté qui est la sienne de se doter de mécanismes mettant derrière nous l’instabilité, la spéculation, et qui permettent de lutter efficacement contre l’instabilité financière. Je pense d’ailleurs de manière plus large que l’Union européenne est en train de sortir de l’ornière dans laquelle elle était. Je parle de la zone euro. »

Pour les Européens, ce Mécanisme de stabilité devrait désormais écarter la perspective de nouvelles crises durables de la dette. Cet optimisme est apparemment partagé par les marchés financiers puisque les agences de notation lui ont attribué comme note un triple A.

Tout État de la zone euro pris dans les turbulences financières devrait donc, à partir d’aujourd’hui, être pris sous son aile par le Mécanisme européen de stabilité. Il devra aussi pouvoir recapitaliser directement les banques en difficulté sans alourdir la dette publique. Mais, des premières dissensions se dessinent déjà entre Européens sur la possibilité pour le MES d’intervenir ainsi pour les banques espagnoles.

Publicado el 17/12/2015 - Modificado el 28/09/2018

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias