Webradio de The École, New York
Webradio de The École, New York
Ficha práctica
#Herramientas para el profesor

L’éducation aux médias en classe de français langue étrangère

Les médias sont omniprésents dans nos sociétés de communication. Nombreux sont les enseignants et enseignantes qui les introduisent en classe de langue pour perfectionner la communication, faire comprendre les techniques d’écriture et de production audiovisuelles et réaliser des projets média : une excellente façon de travailler à la fois les compétences langagières et les compétences en éducation aux médias et à l’information.

L’intérêt des médias dans l’enseignement du FLE

En plus de permettre une ouverture sur le monde et une immersion dans la langue actuelle, l’utilisation des médias en classe est une occasion de former des citoyens jeunes et moins jeunes à faire preuve d’esprit critique. C’est un enjeu majeur dans le domaine de l’éducation qu’on appelle « l’éducation aux médias et à l’information » ou « la littératie médiatique ».

Le travail autour des médias en classe peut prendre la forme d’activités de compréhension, d’interaction et de production dont les objectifs sont variés : décrypter les sources d’information pour sélectionner les informations pertinentes, comprendre les règles et les codes culturels de la communication médiatique en français, savoir s’exprimer en respectant des codes journalistiques.

Les activités impliquant les médias et l’apprentissage des langues, quelle que soit leur forme – projet, exercice ou travail de production en autonomie – peuvent être évalués avec les descripteurs issus des référentiels de l’éducation aux médias et à l’information, et du CECRL

 

Exemple d'activité : Parler de ses habitudes médiatiques

Faites un sondage en classe. Les apprenant.e.s répondent aux questions :
Où, sur quels supports et à quelle fréquence utilisez-vous les médias ?
Quel(s) média(s) utilisez-vous pour quoi faire, et combien de temps par jour ?
La mise en commun des réponses permet de dresser le « profil médiatique » de la classe et de prendre conscience de la place des médias dans la vie sociale aujourd’hui.
Pour conclure, proposez une activité autour du thème : ma journée sans écran.

Sélectionner et didactiser un document audiovisuel

Pour travailler avec les médias, l’enseignant.e commence par identifier un document audiovisuel (extrait d’une émission radiophonique ou télévisuelle) qui correspond au niveau et à l’intérêt des apprenant.e.s : par exemple, un micro-trottoir sur le bonheur pour des débutants, l’interview d’un artiste pour des niveaux intermédiaires, une chronique sur les nouvelles technologies pour des niveaux avancés.

Pour utiliser ces documents en cours, l’enseignant.e a besoin de les analyser en détail afin de définir ses objectifs pédagogiques. Il faut d’abord se demander quels sont les indices sonores et visuels ? Quel est le thème du document, le lexique employé, le type de discours, le message ? Quels sont les contenus linguistiques ?

L’enseignant.e se questionne ensuite sur la pertinence de ce document dans son cours : va-t-il servir à introduire une nouvelle leçon ? Faire réagir les apprenants pour travailler l’interaction ? Revoir du vocabulaire ou une structure grammaticale en contexte ? Permettre aux apprenant.e.s de réaliser un podcast ou une vidéo autour d’un sujet actuel qui les concerne ?

Cette réflexion, même rapide, est indispensable. Elle permet à l’enseignant.e de mieux guider les apprenant.s dans l’écoute ou le visionnage et la compréhension du document.

Pour faciliter un usage des médias dans un cadre pédagogique, des sites comme RFI Savoirs ou TV5MONDE, proposent de nombreuses ressources « prêtes à l’emploi » en lien avec l’actualité, notamment des fiches pédagogiques pour la classe et des exercices et des quiz à faire en autonomie.

C’est en testant ces ressources - déjà sélectionnées et didactisées par des spécialistes des médias et de l’enseignement des langues - que les enseignant.e.s se familiariseront avec une approche des médias adaptée à tous les niveaux.  

 

Exemple d'activité : Comprendre le langage multiple des médias

Sélectionnez un extrait radiophonique : journal d'information, micro-trottoir, reportage ou carte postale sonore*. Avant l'écoute en classe, demandez aux apprenant.e.s de se concentrer sur ce qu’ils entendent et de ne pas essayer de comprendre ce qui est dit. Divisez la classe en sous-groupes et donnez une consigne différente à chaque sous-groupe :
- Les uns se concentrent sur l’écoute des voix : combien de personnes parlent ? Sur quel ton ?
- D'autres sur les sons : quelles ambiances sonores entend-on ? où est-on ?
- Et les derniers sur la musique : quel est le style ? à quoi sert-elle ?

Au moment de la mise en commun, vous découvrirez à quel point les indices sonores (voix, son et musique) donnent de précieuses informations sur le sujet et le contenu probable de l’extrait.

* Une carte postale sonore est un voyage de quelques minutes : l’auditeur/auditrice découvre un lieu par les sons, les voix et la musique. 

Procéder étape par étape

RFI Savoirs et TV5MONDE proposent une méthode progressive et ludique pour aborder le document audiovisuel de manière globale, en allant de la découverte du document à la production orale ou écrite.  Sur ces deux sites, l’enseignant.e trouve des suggestions d’animation de classe qui stimulent l’accès au sens et valorisent la parole des apprenant.e.s.

Cette approche par étapes propose par exemple de mobiliser et de mutualiser les connaissances des apprenant.e.s sur une thématique, un sujet, une situation, avant de proposer une première écoute du document. Cette première écoute « impressionniste » ne s’attache pas aux propos, mais plutôt à tous les éléments visuels et sonores du document. Elle est un préalable pour approfondir la compréhension du discours et ses caractéristiques langagières.

Il s’agit d’un jeu de pistes où l’on repère les balises avant d’aller vers l’inconnu.  

Enfin, la production - en classe ou hors classe - est une étape fondamentale : c’est à ce moment-là que les apprenant.e.s réinvestissent ce qu’ils.elles ont appris ou revu lors du travail de compréhension-analyse du document authentique. C’est aussi le moment le plus stimulant : il s’agit de manier les différents langages des médias, de prendre la parole, de préparer un conducteur ou un storyboard, d’écrire « comme des journalistes », et de s’enregistrer ou de se filmer pour finalement diffuser sa production. 

 

Exemple d'activité : Rédiger le sommaire d’un journal d’information

En petits groupes, les apprenant.e.s visionnent ou écoutent un bulletin d’information dont vous aurez coupé le sommaire ou « les titres* ».
* Un journal commence toujours par les titres : le/la journaliste donne, sous forme de liste, les principales informations qui seront développées dans le journal.

Les apprenant.e.s sélectionnent les trois informations qui, selon eux, pourraient constituer les titres du journal. Ils.elles rédigent une phrase simple pour chaque titre. Ces phrases doivent répondre aux questions : Qui ? Quoi ? Quand ? Où ? 

Une des règles de base de l’écriture journalistique est celle des « 3C » :
Soyez court : Faites des phrases à la voix active : sujet, verbe, complément.
Soyez concret : Exprimez une seule idée par phrase. Utilisez des verbes d’action.
Soyez concis : à la radio, le sommaire dure de 30 à 40 secondes (soit environ 75 mots). Le sommaire d’un journal télévisé dure environ 1 minute (soit 150 mots).

Chaque groupe enregistre son sommaire ou le présente devant la classe. Le choix des sujets et la qualité de la présentation peuvent être discutés. 

L’ouvrage « Les médias en classe »

L’ouvrage « Les médias en classe » est un guide pratique qui permet aux enseignant.e.s de mieux intégrer l’éducation aux médias dans leurs cours de français.

L’ouvrage est organisé en quatre parties, consacrées successivement :
- aux médias pour l’apprentissage des langues,
- à la conception d’une séquence de cours à partir d’un média,
- à la production audiovisuelle,
- et à l’organisation pratique et technique d'une « classe média ».

Il propose aux enseignants une meilleure compréhension du fonctionnement des médias et de leurs discours. Des fiches d’activités très concrètes, immédiatement utilisables en classe, sont accompagnées d’astuces pédagogiques, de mémos, de conseils techniques et de pistes d’évaluation des compétences langagières et médiatiques. C’est donc un outil indispensable pour tout enseignant souhaitant faire entrer les cultures médiatiques de ses apprenant.e.s dans le cadre pédagogique.  

L’ouvrage « Les médias en classe » met à disposition des enseignants une grille d’analyse et un guide de conception qui permettent d’élaborer un scénario pédagogique en six étapes, à partir du support audiovisuel choisi.

 

DR

 

« Les médias en classe » est une mise à jour du « Kit pédagogique (2010) » avec un focus sur l’éducation aux médias. 

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias