#El francés en la actualidad

Synagogue et église

mots-actu_s.png
RFI
Les mots de l'actualité : une chronique pétillante qui éclaire en deux minutes un mot ou une expression entendue dans l'actualité.

Un nouvel assassinat de masse aux États-Unis a endeuillé les nouvelles il y a quelques jours, et c’est une synagogue qui a été le théâtre de cette tuerie. Une synagogue, c’est-à-dire un lieu de culte juif. Et on sait que cette expression, « lieu de culte » est utilisée de manière générique pour toutes les pratiques religieuses. Et, dans une synagogue, les croyants se réunissent donc pour prier. Mais pas seulement puisque le mot désigne aussi l’endroit où l’enseignement religieux est transmis. En tout cas, on s’y rassemble, et c’est le sens d’origine du mot. Et de façon assez étonnante, on peut relever que le mot n’est pas hébreu : il vient du grec, et on peut le décomposer : le préfixe syn- évoque tout ce qui se fait ensemble, à plusieurs, il s’agit de ce qui rassemble. Et -agogue évoque l’action de conduire une assemblée vers un certain but : on le retrouve dans des mots bien différents, comme pédagogue ou démagogue. Le mot a transité par le latin avant d’aborder le vocabulaire français, et d’ailleurs par le latin d’église, le latin tardif. Et ces premiers emplois en français ne concernaient pas d’ailleurs le judaïsme ; mais c’est de l’histoire ancienne !

Et en français, on a souvent des mots spécifiques pour désigner ces lieux de culte selon les religions. Mais le parallélisme n’est pas parfait. On sait que le mot le plus courant qui concerne le catholicisme est « église ». Mais ce terme a des usages très différents et bien plus larges, ce qui s’explique, car la religion chrétienne est beaucoup plus importante en France, et donc en français : l’Église -et on l’écrit avec une majuscule dans ce cas-là- c’est l’institution catholique. On dira que l’Église a des positions tranchées, dans tel ou tel domaine. Et on parle du pouvoir ecclésiastique. La synagogue n’a pas du tout cet usage. Les catholiques ont aussi un éventail bien plus vaste pour désigner les lieux liés à la religion : on parle de cathédrale lorsque c’est une grande église, siège d’un évêché, dirigé par un évêque, et on parlera aussi bien d’une chapelle, souvent plus petite que l’église, où l’on retrouve pour prier, se recueillir, mais pas forcément pour célébrer une messe. Inversement, on a la basilique, grande église, qui s’est vu accorder par le Pape une dignité particulière. Ce mot de basilique existait bien avant cet usage, mais aujourd’hui, il a un sens technique et précis.

On a parlé des catholiques, mais qu’en est-il des autres chrétiens ? C’est souvent plus flou ! Pour les orthodoxes, en tout cas en français, le mot central est le même : on parle d’église orthodoxe. Pour les protestants, on parle souvent de temple. Mais ce mot a un emploi très large ; on l’emploie aussi pour les catholiques, même si c’est rare. Et il peut s’appliquer dans notre langue à toutes les religions ou civilisations : temple grec, temple romain, temple inca… Le temple va partout. Et inversement, ce n’est pas le seul mot qu’on entend à propos des protestants. On sait qu’il y a de nombreux courants qui se rattachent plus ou moins à un rayonnement protestant, mais on entend fréquemment parler d’une église baptiste ou évangélique.

Avertissement !

Ce texte est le document préparatoire à la chronique Les Mots de l’Actualité. Les contraintes de l’antenne et la durée précise de la chronique rendent indispensable un aménagement qui explique les différences entre les versions écrite et orale.

Logo CANOPE

Coproduction du réseau CANOPÉ.
www.reseau-canope.fr  

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias