#El francés en la actualidad

Journal en français facile 15/10/2018 20h00 GMT

Studio RFI
Transcription

Loïc Bussières : 22h à Paris, 2h de moins en temps universel. L’heure de votre rendez-vous quotidien avec le Journal en français facile. Journal co-présenté ce soir par Zéphyrin Kouadio. Bonsoir Zéphyrin.

Zéphyrin Kouadio : Bonsoir.

LB : À la une ce soir : en France, des inondations meurtrières dans le département de l’Aude où l’équivalent de plusieurs mois de pluies est tombé en quelques heures faisant au moins 12 morts.

ZK : Les négociations du Brexit. Elles butent toujours sur la question irlandaise et sur un hypothétique rétablissement d’une frontière physique. Une question qui ne doit pas faire dérailler un bon accord de sortie de l’UE, déclare ce soir Theresa May.

LB : Et puis nous reviendrons sur la réouverture du poste-frontière entre la Syrie et le plateau du Golan sous contrôle israélien. Un signe de plus de la reprise en main du pays par le régime de Damas.

------

ZK : Tout d’abord ce bilan très lourd dans le sud de la France. Celui des inondations qui ont frappé la nuit dernière le département de l’Aude.

LB : Des inondations qui ont fait au moins 12 morts, surpris par la brutale montée des eaux. En quelques heures, c’est l’équivalent de plusieurs mois de pluie qui est tombée sur le département. Et si l’ampleur du phénomène est exceptionnelle, ce dernier n’est pas inhabituel dans la région : il s’agit de ce que l’on appelle un épisode cévenol. Explications Simon Rozé.

Les épisodes cévenols sont des phénomènes qui se produisent en automne entre 3 et 6 fois par an avec ces caractéristiques : des pluies violentes, très localisées. En cause, la mer méditerranée. À cette période de l’année, elle est encore chaude et beaucoup d’eau s’évapore, l’air s’humidifie, et si les conditions sont propices, les masses humides dérivent vers le nord, en direction des terres. C’est là que la géographie particulière des Cévennes entre en jeu. Cette humidité frappe de plein fouet la chaîne de montagnes, beaucoup plus froide. Elle y est bloquée, les nuages se forment, ils sont gorgés d’eau et au bout d’un moment ils crèvent et ce sont alors plusieurs mois de précipitations qui tombent en quelques heures seulement. Si le mécanisme de formation de ces orages est bien compris, ils sont cependant difficiles à prévoir avec exactitude. Ils se déclenchent en effet dans des endroits très localisés. C’est le même problème qui est rencontré pour les crues provoquées par ces précipitations. Elles pourront être d’intensité très variable entre deux endroits pourtant séparés de quelques kilomètres seulement. Ce sont ces raisons qui expliquent pourquoi en cas d’épisode cévenol il est toujours très compliqué d’anticiper le risque et d’avertir précisément la population du risque encouru.

LB : À noter qu’Édouard Philippe, accompagné du ministre de la transition écologique François de Rugy se sont rendus sur place. Notamment dans la commune de Trèbes durement touchée par les inondations. Emmanuel Macron qui recevait aujourd’hui à l’Élysée son homologue sud-coréen Moon Jae-In indique qu’il fera le déplacement dès que possible de façon à ne pas gêner les secours toujours à pied d’œuvre. Ces inondations et leur lourd bilan ont également des conséquences sur l’actu politique. L’Élysée ayant précisé dans l’après-midi que l’annonce du remaniement gouvernemental attendu depuis 2 semaines ne se ferait pas avant demain au plus tôt. L’Élysée dit vouloir donner la priorité au secours des victimes des inondations.

ZK : À la une également, les négociations du Brexit qui buttent toujours sur la question irlandaise.

LB : Précisément sur le potentiel retour d’une frontière physique entre la République d’Irlande et l’Irlande du Nord, qui fait partie du Royaume-Uni. Ce week-end, les négociateurs ont bien tenté d’élaborer un dispositif, mais les Britanniques n’ont pas été en mesure de l’accepter. Et l’incapacité du gouvernement britannique à trouver une solution pour l’Irlande du Nord et donc un accord sur le Brexit pourrait entraîner sa chute. Béatrice Leveillé.

On entre dans une phase critique pour Theresa May, son plan de chequers ne convient ni à l’Union européenne ni aux pro brexit de son parti et surtout pas aux loyalistes nord-irlandais dont dépend sa majorité aux communes et qui sont désormais prêts à retirer leur soutien au gouvernement britannique. Au sein de son propre cabinet, Theresa May doit faire face à la menace de démissions en cascade. L’annonce d’un accord avec Bruxelles qui entraînerait la mise en place de contrôles douaniers entre la grande Bretagne et l’Irlande du Nord pourrait faire chuter son gouvernement. La situation paraît complètement bloquée à trois jours d’un sommet européen qui devait entériner les termes du divorce. Une rencontre entre loyalistes nord-irlandais qui veulent rester membre à part entière du Royaume uni et du Premier ministre irlandais dont le pays, état membre de l’Union européenne ne souhaite pas voir réapparaître de frontière avec l’Irlande du Nord doit avoir lieu aujourd’hui. Elle ressemble un peu à une rencontre de la dernière chance.

LB : Ce soir Emmanuel Macron indique qu’il va s’entretenir dans les heures à venir avec la Première ministre britannique, Theresa May, puis avec le négociateur européen Michel Barnier demain mardi. Le président français qui dit croire en » l’intelligence collective » pour avancer sur la gestion du Brexit. Nous ne pouvons pas laisser la question de la frontière irlandaise » faire dérailler un bon accord et nous laisser face à une absence d’accord dont personne ne veut", déclare de son côté Theresa May.

ZK : L’actualité en Europe encore et le revers de la CSU aux élections régionales en Bavière qui fragilise Angela Merkel.

LB : Et pour cause, les conservateurs sont les alliés incontournables de la chancelière. Hier, ils ont enregistré leur défaite la plus lourde depuis plus d’un demi-siècle avec à la clé, la perte de la majorité absolue au Parlement régional de Bavière. De quoi affaiblir Angela Merkel et sa coalition, déjà instable. Angela Merkel qui a pris la parole ce lundi pour appeler les membres de son gouvernement à mettre fin à leurs querelles internes sur l’immigration et regagner la confiance des citoyens.

Et puis toujours en Allemagne, une prise d’otage survenue dans la gare de Cologne a fait au total au moins trois blessés, dont l’auteur des faits, grièvement atteint lors de l’assaut de forces spéciales. Les enquêteurs précisent qu’il s’est notamment réclamé du groupe État islamique. Ce soir la police dit explorer toutes les pistes y compris celle d’un attentat.

ZK : L’actualité de ce début de semaine c’est aussi la Syrie et la réouverture du poste-frontière du plateau du Golan sous contrôle israélien.

LB : Cela faisait quatre ans qu’il était fermé en raison du conflit syrien et c’est un signe supplémentaire d’une reprise en mains du pays par les forces du régime de Bachar el Assad. Le poste-frontière a rouvert ce lundi. A minima, et sous l’égide des Nations Unies. A Jérusalem, Guilhem Delteil.

Officiellement, Israël et la Syrie sont toujours en guerre et avant le conflit syrien, le point de passage de Quneitra n’était ouvert qu’aux soldats de l’ONU chargés de veiller au respect de l’accord de cessez-le-feu entre les deux pays ainsi qu’aux populations druzes de la partie du Golan désormais annexée par Israël. En 2014, les Nations-Unies ont retiré leurs troupes : des groupes rebelles syriens avaient pris le contrôle de la zone et capturé brièvement 45 soldats fidjiens déployés sous mandat de l’ONU. Depuis quatre ans, le point de passage était totalement fermé, mis à part pour des actions humanitaires menées ponctuellement par l’armée israélienne : le passage de blessés syriens traités par des médecins israéliens ou l’envoi d’aide matérielle aux civils de l’autre côté de la ligne de démarcation. Et la réouverture ce lundi fait suite à un accord conclu entre l’ONU, la Syrie et Israël, marquant le retour des Casques bleus dans la zone tampon entre les deux pays ennemis. Ce lundi, l’armée israélienne a rouvert la barrière pour laisser passer des voitures de l’ONU. Mais les soldats onusiens sont les seuls à pouvoir le faire pour le moment. Les Druzes qui souhaitent aller étudier ou se marier en Syrie doivent encore patienter. Les marchandises ne sont pas non plus autorisées à passer. Guilhem Delteil, Jérusalem, RFI.

ZK : On part au Canada pour refermer cette édition. Le Canada qui s’apprête à légaliser le cannabis ce sera le cas cette semaine.

LB : Dès mercredi pour être précis, date à laquelle les citoyens de plus de 18 ans pourront en acheter légalement. En théorie en tous cas, puisque chaque province dispose de sa propre législation pour la vente et l’utilisation de cette drogue dans l’espace public, ainsi que dans certains logements. Dans les faits, tout le monde ne sera pas logé à la même enseigne comme l’explique notre correspondante, Pascale Guéricolas.

En théorie, tous les Canadiens de plus de 18 ans pourront acheter et fumer du cannabis d’ici deux jours en toute liberté. Sauf s’ils appartiennent à la Gendarmerie royale du Canada. Selon les règlements que vient d’adopter la police fédérale, ses agents ne pourront pas consommer de marihuana 28 jours avant de rentrer au travail. Motif invoqué, le manque de données scientifiques sur la façon dont cette drogue modifie le jugement du fumeur. La police de la ville de Québec va encore plus loin. Son directeur a demandé à ses employés de ne pas consommer du tout du cannabis afin de garder leurs capacités en excellent état. Ces restrictions ne touchent pas que les policiers. Plusieurs associations de copropriétaires ont limité l’utilisation de cette drogue dans les immeubles. Certains l’interdisent dans les parties communes, autour de la piscine par exemple. D’autres refusent même que l’on fume du cannabis à l’intérieur des appartements, car ils craignent une diminution de leur valeur monétaire. Bref, le cannabis sera légal dans quelques jours, mais les lieux où on pourra le consommer semblent limités, en particulier au Québec.

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias

Logo RFI

Journal en français facile 15/10/2018 20h00 GMT

Cette page n'est pas disponible sur ce type de terminal.

Consultez les quiz disponibles sur ce type de terminal ici.