#El francés en la actualidad

Journal en français facile 14/08/2019 20h00 GMT

Studio RFI
Transcription

Guillaume Naudin : Il est 20h en temps universel, 22h ici à Paris. Bonsoir à toutes et à tous et bienvenue dans votre Journal en français facile. Avec ce soir Sylvie Berruet. Bonsoir Sylvie. 

Sylvie Berruet : Bonsoir.

GN : Dans l’actualité de ce mercredi, il y a : le Pakistan qui montre sa détermination face à l’Inde. Pour la fête nationale, le Cachemire disputé entre les deux pays était dans toutes les têtes.

SB : La situation à Hong Kong. La tension est toujours vive, mais l’aéroport n’a pas été le théâtre de heurts comme les deux jours d’avant.

GN : Les excuses du président argentin. Après un revers électoral, il annonce des mesures en faveur du pouvoir d’achat.

SB : Et puis la forte augmentation des cas de rougeole dans le monde. Ils ont été multipliés par trois en une seule année.

-----

SB : La tension entre l’Inde et le Pakistan sur le Cachemire.

GN : « Le Pakistan répondra à toute agression indienne », a dit le Premier ministre Imran Khan lors d’une allocution à Muzaffarabad, la capitale de l’Azad Cachemire administrée par le Pakistan. Le ton ne cesse de monter depuis le 5 août dernier, jour de la révocation par l’Inde du statut spécial autonome de la partie du Cachemire qu’il administre. Ce mercredi, jour de fête nationale au Pakistan, les célébrations sont tournées vers le cachemire. Illustration avec le rassemblement qui a eu lieu à Lahore en fin de journée et où se trouvait notre envoyée spéciale Sonia Ghezali.

Brandis a bout de bras, plantés au sol, accroché aux portières des voitures, ou a l’arrière des motos, au Carrefour liberty de Lahore, chacun exhibe son drapeau vert et blanc du Pakistan. Dans les coffres des voitures des sonos bricolées diffusent des chants nationalistes a plein volume. « Nous sommes ici pour soutenir l’indépendance du cachemire et pour célébrer notre indépendance ». Sur la route, un camion aménagé en char de parade aux couleurs du drapeau du cachemire jaune à bandes blanches et vertes. Abdulrahmane, 11 ans, s’en est fait une cape. Sous les yeux amusés de sa mère. « Ce drapeau est aussi important que celui du Pakistan ». Cette pendjabi est venue en famille participer à cette fête nationale en soutien au Cachemire. « Les cashmiriens veulent leur indépendance, ou appartenir au Pakistan. Tout le monde veut son indépendance, tout le monde a besoin d’indépendance, c’est un droit essentiel, nous célébrons notre indépendance aujourd’hui et nous soutenons la volonté des Cachemiriens. » Faiza dit qu’elle reviendra demain, en famille a nouveau. « Nous ne lâcherons pas le cachemire », assure-t-elle.

SB : Des agressions quasi terroristes contre ses ressortissants.

GN : La Chine hausse une nouvelle fois le ton après des affrontements en marge de nouvelles manifestations prodémocratie à Hong Kong. Le calme est revenu ce mercredi à l’aéroport après 2 jours de troubles. Le reportage de notre envoyé spécial sur place, Christophe Paget.

[Transcription manquante]

GN : Des manifestations continuent à travers le territoire. La police a fait usage de gaz lacrymogènes dans le quartier de Kowloon. Ce soir, l’administration américaine appelle la Chine à respecter le haut degré d’autonomie de Hong Kong.

SB : L’Italie dans le recueillement.

GN : Un an après l’effondrement du Pont Morandi, qui a fait 43 victimes, dont 4 jeunes Français, et des dizaines de blessés, toutes les autorités italiennes se sont réunies autour des Génois pour la célébration d’une messe, sobre et émouvante, en l’honneur des victimes de la tragédie et de leurs proches.

SB : Des baisses d’impôt et des hausses de salaire.

GN : c’est la réaction du président argentin Mauricio Macri après ses déboires électoraux lors des primaires de dimanche. Il prévoit également le gel des prix de l’essence pendant 3 mois. Mauricio Macri brigue un nouveau mandat en octobre prochain et il espère ainsi rattraper son retard, calmer la grogne sociale dans un pays englué dans la récession. Et il a fait son Mea Culpa, écoutez-le.

« Je veux vous demander pardon pour ce que j’ai dit lors de la conférence de presse lundi. Au sujet des résultats du scrutin, je veux que vous sachiez que je vous ai compris. Que vous sachiez que je respecte profondément les Argentins qui ont voté pour d’autres candidats, et ceux qui ont voté pour nous en 2015, mais qui cette fois ont décidé de ne pas nous soutenir. Ceci est purement et exclusivement ma responsabilité, et celle de mon gouvernement. Dimanche, il y avait beaucoup d’Argentins qui ont cru dans le chemin que nous avons commencé, mais qui après un an et demi très difficile, ont dit “je n’en peux plus”. Ils ont ressenti que pendant cette période, j’ai beaucoup exigé d’eux, et que ce que je leur ai demandé était très difficile. Et aujourd’hui, ils sont fatigués, épuisés, énervés. Il y a trois ans et demi, vous m’avez élu pour changer sérieusement notre pays, et bien que nous ayons réalisé beaucoup de choses ensemble, ce processus n’a pas été sans d’erreurs. Mais sachez que mon intention de faire, de construire, est toujours saine et véritable. »

GN : La devise argentine, le Peso était en forte baisse à l’ouverture du marché des changes.

SB : Le Premier ministre canadien hors-la-loi.

GN : C’est ce qu’estime le commissaire canadien à l’éthique. Selon ce haut-fonctionnaire indépendant, Justin Trudeau a enfreint la loi sur les conflits d’intérêts en tentant de faire pression sur son ex-ministre de la Justice dans une procédure judiciaire visant la société de construction SNC-Lavalin.

SB : Il y a de plus en plus de cas de rougeole dans le monde.

GN : Ils ont quasiment été multipliés par trois depuis janvier par rapport à la même période de l’an dernier. Les chiffres publiés par l’Organisation mondiale de la santé montrent que du 1er janvier au 31 juillet plus de 300 000 cas ont été enregistrés dans le monde, contre 130 000 l’an dernier à la même période. Capucine Japhet.

Ce sont les chiffres les plus élevés, jamais enregistrés depuis 2006. En Afrique, c’est une explosion des cas qui ont presque été multipliés par 10. Les pays les plus touchés par l’épidémie sont ceux dont la couverture vaccinale est faible comme en République démocratique du Congo ou au Nigéria. Il faut savoir que la rougeole est l’une des maladies les plus contagieuses au monde, 1 personne contaminée peut infecter 20 personnes. Les pays occidentaux ne sont pas épargnés. Les États-Unis enregistrent cette année leur plus grand nombre de cas depuis 25 ans. La cause : une réticence de plus en plus accrue à la vaccination. Comme en Europe où près de 90 000 cas de rougeole ont été signalés : l’Allemagne va d’ailleurs rendre le vaccin obligatoire. Selon l’OMS, la maladie aurait dû être éliminée en 2020, un objectif aujourd’hui impossible à réaliser sachant que moins d’un cas sur 10 est signalé dans le monde, ce qui signifie que l’épidémie est bien plus importante que ce que les chiffres officiels montrent.

SB : Une nouvelle baisse du taux de chômage au deuxième trimestre en France.

GN : Une baisse de 0,2 point, pour s’établir à 8,5 % de la population active. C’est le niveau de début 2009. La baisse est de 0,6 point en un an. L’objectif du gouvernement français est d’arriver à un taux de 7 % à la fin du quinquennat.

SB : Les sports et le football.

GN : C’est ce soir la supercoupe d’Europe. Elle oppose deux clubs anglais, Liverpool, vainqueur de la dernière ligue des champions et Chelsea, qui a gagné la dernière ligue Europa. Cela se passe à Istanbul et le match est arbitré par une Française, Stéphanie Frappart.

Ca y est Greta Thunberg a largué les amarres ! La jeune militante écologiste de 16 ans est partie d’Angleterre ce mercredi direction New York. Elle doit assister en septembre au sommet mondial de l’ONU sur le climat. Et pour s’y rendre, elle a refusé de prendre l’avion à cause « des émissions des dioxydes de carbone, elle a donc choisi un voilier de 18 mètres de long.

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias