Mission Europe
RFI
Artículo
#Cursos bilingües de francés

Trois fictions radiophoniques bilingues - trois enquêtes sonores

« Mission Europe », une coproduction radiophonique et multimédia propose aux jeunes européens une sensibilisation aux langues et cultures de l'Europe. Le projet est fondé sur un concept original de RFI, « L'Affaire du Coffret ». Ce feuilleton bilingue permet aux auditeurs de suivre une fiction radiophonique qui raconte les aventures d'un héros qui parle leur langue, dans un pays étranger. Pour mener à bien son enquête et survivre, le héros est obligé de se familiariser avec la langue du pays. Ainsi, l'auditeur, comme le héros, apprennent en immersion une langue et une culture étrangère.
Por RFI -

Radio France Internationale, Deutsche Welle et Polskie Radio ont réuni leur savoir-faire pour coproduire trois fictions radiophoniques de 26 épisodes afin de donner au public européen le goût des langues allemande, française et polonaise.

« Mission Berlin », « Misja Krakow » et « Mission Paris » racontent trois aventures d'un joueur et de son héroïne virtuelle dans un jeu vidéo.

Leur mission : neutraliser une bande de terroristes du temps en Allemagne, en France et en Pologne. Pour réussir, ils suivent les indices : des codes, des phrases mystérieuses ou les informations glanées grâce aux alliés et malgré les ennemis. Mais nos héros ont un handicap : ils se trouvent dans un environnement sonore et linguistique étranger et leur vie est mise à prix… Pour survivre et parvenir au bout de leur mission, ils devront apprendre à se débrouiller dans la langue du pays.

Le format bilingue de ces trois fictions permet aux auditeurs de suivre une histoire rocambolesque sans avoir l’impression d’apprendre car les héros, face aux énigmes à résoudre, pensent à haute voix dans la langue des auditeurs. En écoutant les fictions, l’auditeur, comme les héros des fictions, se familiarise avec les notions de base d’une nouvelle langue.

Les histoires

Mission Berlin
Anna est réveillée par un appel de la réception de son hôtel : une femme a été assassinée et le commissaire Ogur souhaite lui poser des questions. Elle découvre une phrase mystérieuse sur le miroir de sa salle de bain : « In der Teilung liegt die Lösung, folge der Musik ». Anna est à Berlin. Avec son joueur, elle doit trouver la signification de ces deux indices avant ses ennemis. L'aventure d'Anna se déroule en temps réel : elle a 105 minutes pour réussir. Elle voyage à travers Berlin-Ouest et Berlin-Est et de 2006 en 1961 et en 1989 pour résoudre le mystère. Dans sa quête, Anna fait des rencontres : mais qui est de son côté et qui cherche à lui soutirer le secret ? Pour le découvrir, Anna est guidée par la musique… Va-t-elle réussir à se familiariser avec la langue et culture allemande pour sauver l'Allemagne d'aujourd'hui ?

Misja Kraków
Suzanna revient à elle dans la cabine d’un bateau sur le fleuve Vistule. Avec l’aide du joueur, elle découvre un mystérieux message dans une bouteille : il s'agit d'un château, d'un jeu de cartes et de ses figures : pique, trèfle, cœur et carreau… Ces premiers indices la mènent à un violoniste et à une mystérieuse chambre magique avec des portes secrètes dans le château de Wawel à Cracovie. Afin d’empêcher des terroristes de retourner dans le passé et d’empêcher la Pologne d’entrer dans l’Union Européenne, elle doit franchir quatre portes mystérieuses, qui la feront voyager dans l’espace. Ainsi, elle se retrouvera successivement au  bord d’un lac de la région de Mazurie, dans  un cirque à Varsovie, dans le port de Gdańsk et dans les montagnes de Tatra. Dans sa quête, elle rencontre différentes personnes, des ennemis et des aides, et se familiarise petit à petit avec la langue et la culture polonaises.

Mission Paris
Eva se trouve à la Gare de l’Est à Paris au moment où une énorme explosion se produit. Un homme blessé lui donne la première partie d’une énigme mystérieuse: une série de nombres. Peu après, elle trouve un vieux livre avec l’inscription « La statue domine le mort mais la fertilité est retrouvée »… Elle devra trouver la signification de cette phrase avec l’aide du joueur. Pour cela, Eva voyage à travers tout Paris avec l’aide d’un taxi magique et d’un courageux pompier. Des vieux bouquinistes, jusqu’au Père-Lachaise, en passant par Montmartre, Eva est constamment poursuivie par les « chapeaux noirs ». Va-t-elle réussir sa mission et trouver le code qui empêchera les terroristes de menacer la République française ?

L’approche globale

« Mission Europe » vise la sensibilisation d’un grand public aux langues et cultures de l’Europe par la radio. L’intérêt de ces séries réside dans le parallèle entre le jeu de pistes et la stratégie de tout étranger qui se trouve dans un pays dont il ne parle pas la langue. Il doit « se débrouiller » et suivre les indices, tout comme les héros de nos histoires.
La radio est un media de grande diffusion qui permet d’aborder les langues et cultures dans leur dimension parlée authentique.
Le format sonore permet de convier l'auditeur à des « visites sonores » dans Paris, dans Berlin, et en Pologne avec des reportages « sur le vif » et des dialogues simples joués en langue étrangère. L’auditeur se crée ainsi une « image » du pays et de sa langue. Des petites phrases et formules répétées d’épisode en épisode dans des contextes sonores différents permettent à l’auditeur de se familiariser progressivement avec un vocabulaire « de survie » dans la langue étrangère.
Les contenus langagiers, culturels et communicatifs abordés dans les dialogues des trois fictions sont inspirés par ceux du Cadre commun européen pour l’enseignement des langues pour le niveau A1 que nous appellerons le  niveau « découverte » et « survie » et qui incluent les stratégies non verbales de communication.

Les éléments clés

Une progression en spirale
L’écoute radiophonique est par nature « lacunaire » : l’auditeur entend d’abord sans comprendre. À force d’entendre : il écoute pour chercher un sens, et quand il comprend, il tentera de mettre en œuvre les structures lui-même. Les dialogues de « Mission Europe » reflètent cette approche « progressive » : les formes et structures de la langue cible sont répétées d'épisode en épisode et dans des situations différentes selon une progression « en spirale ». Le scénario inclut des moments de « décodage » où le joueur fait le point avec son héroïne sur les découvertes linguistiques importantes qui représentent aussi les clés de leur enquête.
Les outils à la disposition du joueur sont de deux types : des aides informatiques comme des informations pratiques et linguistiques d'une part, et l'aide de certains personnages « natifs » rencontrés dans la mission…
Le contenu linguistique des dialogues en langue étrangère est limité à des structures très simples comprenant les onomatopées et les expressions figées directement utilisables pour communiquer dans une langue étrangère.

L'objectif

Une mise en scène sonore des langues et cultures :
Des « reportages »
  forment le point de départ de l’enquête et illustrent l’environnement linguistique dans lequel se trouvent les héros. Sous forme d’une « carte postale sonore » ils représentent le « bain sonore » dans lequel se retrouve toute personne en pays inconnu et qui fournit la « mesure » de l’appropriation de sa langue. Ses reportages « sur le vif » incluant bruits et ambiances des lieux typiques et des petites phrases récurrentes.
Des dialogues « naturels » avec des natifs sont mis en ondes pour refléter de manière réaliste toute situation de communication avec un étranger. Elles sont constituées de phrases courtes et simples et pas toujours cohérentes, des malentendus, quelques termes « d’anglais international ». Les dialogues mettent en avant certaines structures linguistiques et les stratégies mises en œuvre pour comprendre et se faire comprendre à l’étranger.
Le scénario est écrit du point de vue des héros étrangers. L’option de départ étant de couper court aux préjugés de « l’étranger candide » et de présenter une héroïne intelligente et dégourdie qui n’hésite pas à user de toutes les stratégies nécessaires pour comprendre et se faire comprendre. Écouter ce feuilleton équivaut à se mettre dans la peau du héros et d'apprendre par l'expérience.
La langue maternelle des auditeurs intervient lorsque, dans la fiction, le joueur communique avec son héroïne virtuelle pour la diriger et trouver les indices pour avancer dans l'enquête. Le joueur devant son écran, disposant d'outils tels que dictionnaires, cartes et plans d'un côté, et son avatar, en immersion dans la langue et culture étrangères de l'autre côté de l'écran, échangent leurs expériences et les informations obtenues pour trouver une signification au mystère. Ces moments permettent de « décoder » les éléments de la fiction en même temps que les problèmes de langue et de culture.

La structure des trois fictions

Les trois séries de Mission Europe sont constituées de 26 épisodes de cinq minutes chacune, divisés en cinq actes de cinq épisodes. Chaque acte représente un « niveau » de maîtrise de la langue. Chaque histoire est construite comme un « jeu de pistes » : Chaque épisode fournit de manière autonome des indices qui feront progresser l'enquête de nos héros et donc l’histoire.
Pour ne pas perdre le fil, chaque introduction récapitule les conclusions de l’épisode précédent. Chaque cinquième épisode constitue un résumé des indices recueillis par le héros et représente un « tournant » dans l’histoire qui débouche sur un changement de perspective. Cet épisode permet également de réviser les structures apprises et de passer à un niveau supérieur de communication.

La progression

Progression
RFI

 

Partenaires Mission Europe
DR

 

Mission Europe est financé par le programme de la Commission européenne Lingua 1

Publicado el 28/12/2015 - Modificado el 29/12/2015

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias

Logo RFI

Trois fictions radiophoniques bilingues - trois enquêtes sonores

Cette page n'est pas disponible sur ce type de terminal.

Consultez les quiz disponibles sur ce type de terminal ici.