Audio

La future loi sur les « fake news » ne risque-t-elle pas de créer un délit d'opinion ?

Emmanuel a annoncé une loi contre les fake news, lors de ses vœux à la presse, à l'Élysée, le 3 janvier 2018.
Emmanuel a annoncé une loi contre les fake news, lors de ses vœux à la presse, à l'Élysée, le 3 janvier 2018.
Ludovic Marin / REUTERS
C'est une annonce faite par Emmanuel Macron, lors de ses vœux à la presse le 3 janvier 2018. La ministre de la Culture Françoise Nyssen en a donné les grandes lignes, il y a quelques jours, et le texte ne devrait pas tarder à être finalisé avant d'être discuté au Parlement. La loi sur les fausses nouvelles ou « fake news » en anglais, est en cours d'élaboration. Ce n'est pas tant la définition des fausses nouvelles qui sera concernée, que leur mode de diffusion, via les médias sociaux ou les diffuseurs orientés ou sous influence, et notamment en période électorale puisque le but est souvent d'infléchir des choix politiques. Mais, cette future loi ne risque-t-elle pas de créer un délit d'opinion ?

19'30 - Première diffusion le 21/02/2018

Invités :
- Jean-Christophe Boulanger,
président du Syndicat de la presse indépendante d'information en ligne (Spiil).
- Guillaume Sauvage, avocat spécialisé dans le droit de la propriété intellectuelle et le droit de la presse.

 

À écouter aussi Loi fake news / création d'un conseil de l'ordre : s'agit-il d'aider ou d'encadrer plus sévèrement les journalistes ?

Posted on 2020/01/28 - Modified on 2020/02/27 - By Guillaume Naudin

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias