Birmanie: redécouverte d’un oiseau considéré comme disparu depuis 1941
Une Timalie de Jerdon photographiée à Assam, en Inde, en 2011.
Wikipédia/CC/Pkspks
Article

Birmanie: redécouverte d’un oiseau considéré comme disparu depuis 1941

Les ornithologues étaient formels, la Timalie de Jerdon, un petit oiseau de la taille d’un moineau, avait disparu de la Birmanie depuis 1941. Plus personne n’en avait vu la queue d’une, jusqu’à ces derniers mois. C’est son chant, reconnaissable entre tous, qui a attiré l’attention des spécialistes.
By Claire Arsenault -

C’est un tout petit oiseau qui ressemble comme deux gouttes d’eau à un banal moineau. Mais la Timalie de Jardon (Chrysomma altirostre), contrairement à nos moineaux, est une rareté. Plus que cela, les ornithologues la considèrent même comme disparue depuis 1941, l’année où le dernier spécimen a été aperçu en Birmanie. 

Faire sortir l’oiseau…
 
On imagine dès lors la surprise des scientifiques de l’Université nationale de Singapour, quand en mai 2014, une équipe parvient à repérer plusieurs de ces oiseaux nichant dans une petite zone de prairie dans la région de Bago, au centre de la Birmanie.
 
Les chercheurs se sont alors concentrés sur ce secteur, une des rares prairies naturelles restées à l’abri des intenses activités agricoles qui s’étendent de plus en plus le long du fleuve Irrawaddy. C’est d’abord le chant de la Timalie qu’ils croient reconnaître dans un premier temps, mais ils ne voient pas l’oiseau. Ils ont alors l’idée de diffuser un enregistrement du chant d’une Timalie de Jerdon du sous-continent indien pour tenter d’inciter l’oiseau birman à se montrer, un peu comme les chasseurs qui se servent d’un appeau pour attirer des canards…
 
« C’était incroyable, raconte un des chercheurs, nous avons diffusé l’enregistrement et l’un des oiseaux est sorti des roseaux ». Au cours des deux jours qui ont suivi, l'équipe qui était formée de scientifiques de la Wildlife Conservation Society, de la division birmane de conservation de la nature et de la faune et de l'Université nationale de Singapour, a trouvé d’autres Timalies à proximité. Des échantillons de sang ont pu être prélevés et des photos prises, rapporte le magazine Birding Asia, la revue ornithologique qui publie le rapport des scientifiques.

Paradis pour ornithologues
 
Tout ce matériel est en cours d’analyse pour déterminer si la Timalie redécouverte en Birmanie appartient à une espèce distincte ou à la même que les individus semblables des régions du Népal, de l’Inde et du Pakistan. La Timalie de Jerdon avait été identifiée pour la première fois en Birmanie dans les années 1860 avant d’être considérée comme disparue il y a 74 ans.
 
Cette étude s’insère dans une recherche plus large sur la diversité ornithologique de la Birmanie. Ce pays est déjà reconnu pour abriter plus d’espèces d’oiseaux que partout ailleurs en Asie du Sud-Est. La Birmanie demeure en effet une destination privilégiée tant pour les ornithologues amateurs que professionnels.  

Posted on 2015/12/07 - Modified on 2017/11/13

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias