Image au microscope du virus de la grippe A/H1N1
Image au microscope du virus de la grippe A/H1N1.
Goldsmith et Balish /AFP
Article

De la grippe porcine à la grippe A

L’OMS a finalement adopté la dénomination grippe A (H1N1) pour le nouveau virus venu du Mexique après plusieurs changements de noms successifs. La grippe est sur tous les fronts et elle occupe aussi le net. La mini psychose que la maladie a engendré n'a pas tardé à être exploitée sur internet par les spammeurs et autres escrocs.
By RFI -

« Grippe porcine », « grippe mexicaine », puis « nord-américaine », « nouvelle grippe », enfin « grippe A (H1N1) » : en une semaine le virus aura subi de nombreuses mutations linguistiques. Des changements révélateurs du manque général de certitude quant à sa provenance. Grippe porcine stigmatisait les animaux et les porcs en particulier. L' Organisation mondiale de la santé animale (OIE) n’a donc pas perdu de temps pour rappeler que le virus n'a pas été, à ce jour [octobre 2009], isolé sur des animaux et que le terme était scientifiquement impropre.

Le nom technique finalement adopté

Les appellations « grippe mexicaine » puis « nord-américaine » n’étaient pas moins stigmatisantes, mais avaient le mérite d’être exactes au moins géographiquement. C’est bien au Mexique que les premiers cas sont apparus et ce pays reste le plus durement touché aujourd’hui. « Nouvelle grippe », proposé par Bruxelles était trop vague. Finalement le mieux est de se ranger à la décision de l’OMS et d’appeler le virus par son nom technique « grippe A (H1N1) ». A c’est le type du virus, et cela signifie qu’il est capable de muter facilement. H1N1, veut dire Hémagglutinine 1 et Neuraminidase 1, ce sont les protéines que l’on trouve à la surface du virus et qui lui permettent de se fixer sur la cellule cible.

« Protéger votre famille ! Nous offrons les seuls médicaments - Tamiflu et Relenza - qui peuvent vous sauver la vie » assène un site qui se présente comme « une compagnie internationale, mais opérant sous les lois de l'île Maurice ». Et comme toujours derrière les spams, c’est l’arnaque, l’escroquerie mais aussi le piratage qui nous guettent.

Au Japon, des usagers de la Toile ont reçu un courriel, présenté à tort comme émis par l’Institut national des maladies infectieuses, accompagné d'une pièce jointe titrée « Information sur la grippe ». Cette pièce contenait en réalité un virus informatique qui, implanté dans vos machines, volait vos données.

Alors, attention, même si l’épidémie nécessite vigilance et réactivité, elle ne doit pas susciter de panique ni d'achats préventifs, inutiles voire dangereux. Surtout sur internet où il y a de grandes chances que vous ne vous procuriez par ce biais qu'un produit de contrefaçon et que vous « grippiez » toutes vos installations informatiques.

Posted on 2015/10/16 - Modified on 2015/10/28

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias