Audio

OTAN: un armement aux origines très diverses

Armes anti-aériennes d’origine soviétique, encore utilisées aujourd’hui par certains pays membres de l’OTAN.
Armes anti-aériennes d’origine soviétique, encore utilisées aujourd’hui par certains pays membres de l’OTAN.
Olivier Fourt / RFI
Sur les vingt-neuf pays membres de l’OTAN, douze sont issus de l’ancien bloc de l’Est. Dans les arsenaux de ces pays subsiste encore quantité de matériels militaires d’origine soviétique, blindés, avions ou hélicoptères. L’Alliance Atlantique édicte des normes et des règles précises, comme une convergence à 2 % du PIB consacré à la défense. Mais ces pays, par mesure d’économie le plus souvent, hésitent à se séparer de ce vieux matériel. Cela peut poser des problèmes d’interopérabilité (ou de compatibilité) entre les armées des pays membres d’une même alliance, mais ce n’est pas toujours un désavantage d’avoir entre ses mains des systèmes d’origines diverses.

02'30" - Première diffusion le 01/10/2017

Posted on 2019/03/25 - Modified on 2019/04/12 - By Olivier Fourt

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias